Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 17:59

Le dimanche 6 Février je me levais de bonne heure pour aller à la fête de la percée du vin jaune à Arbois. J’arrivais donc au rendez vous pour prendre le car en zone industrielle de Poligny à 8H00 des bénévoles nous  dirigeaient vers les emplacements de parking. Je prends le premier bus DSCF0002.jpg Départ de celui-ci à 8h20. Le bus est arrivé à 8h35 à l’entrée ouest de la ville. Descente de la rue venant de Poligny et on achète notre billet d’entrée  12 euros  donnant droit à un verre de dégustation avec dix tickets de dégustationDSCF0005-copie-1.jpg.

A 8h45 je suis à l’église Saint Just. Je m’installe dans un banc à côté d’amis Elisabeth et Serge Brocard de Montrond.

A 9h30 Entrée du cortège des officiels DSCF0018-copier.jpgavec leurs habits rutilants DSCF0023 DSCF0025.jpgDSCF0031.jpget le fameux tonneau de vin porté par les vigneronsDSCF0020.jpgLa cérémonie religieuse pouvait commencer. La messe fut dite par le responsable de la paroisse d’Arbois Jean Baptiste Dole accompagné par le vicaire Général de l’évêché de Saint Claude le père Philippe Adelon. La partie chant était interprétée par la Chorale Opus 39. La cérémonie religieuse dura environ une heure 15. Sortie du cortège  DSCF0055.jpg  A la sortie de l’Eglise le fameux tonneau fut installé sur une voiture conduite par des chevaux

DSCF0063.jpget c’est le départ direction le champ de Mars DSCF0064.jpg  DSCF0067.jpg  DSCF0069.jpg  DSCF0070.jpg  DSCF0072.jpg  DSCF0074.jpg  DSCF0075.jpg  DSCF0077.jpg

il y avait beaucoup de monde dans les rues d’Arbois DSCF0079.jpgLe cortège traversa le centre ville pour arriver au champ de Mars. L’intronisation allait se faire sous un petit chapiteau situé au bout du Champ de Mars du côté de la salle omnisport DSCF0083.jpg Le Champ de Mars était bondé je n’avais jamais vu autant de monde sous un soleil de plomb DSCF0084.jpg

DSCF0086.jpg et le tonneau arriva au chapiteau DSCF0087.jpg Début de l’intronisation avec le DSCF0100.jpgmot du responsable de la percée Jean Michel PETIT DSCF0090.jpg  DSCF0092.jpg Invitée d’honneur cette année : Alice Dautry directrice de l’institut Pasteur à Paris. Pendant la cérémonie on parla surtout de l’action de Pasteur originaire d’Arbois et ses expériences sur le vin. Alice Dautry installa le robinet au fameux tonneau DSCF0100 DSCF0101.jpg et le contenu fut donné à toute l’assemblée à plusieurs endroits. A la fin de la cérémonie le fameux robinet fut redonné au maire ou responsable du village ou se déroulera la percée du vin jaune 2012 c'est-à-dire Ruffey sur Seille DSCF0102 Je rencontre parmi la foule Françoise Cètre institutrice à Aiglepierre et son mari qui me disent que son frère vigneron à Pannessières fait partie de la percée et que je pourrais aller faire un tour à leur caveau. A 12h30 je décidais de manger un peu. Il y avait pas mal de chose à acheter chez les commerçants d’Arbois. J’achetais donc une fougasse dans une boulangerie dans la rue menant au Champ de Mars. Début d’après midi je commençais à faire le tour des caveaux : En premeir le caveau de la fruitière vinicole d’Arbois DSCF0104.jpg et on peut admirer tous les tonneaux parfaitement empilés DSCF0107.jpg  DSCF0108.jpgPeu de temps après j’avais perdu tous mes tickets de dégustation donc je rachetais le verre et les tickets. Après mon premier caveau je décidais de rendre visite à la famille Brocard au caveau n°62 DSCF0109.jpgj’ai pu boire un macvin et un vin jaune tous les deux très excellents. Je décidais aussi de boire aussi au caveau n°63 Le domaine des marnes blanchesDSCF0110.jpg

 Je continuais à faire le tour des caveaux je m’arrêtais donc chez un ami Philippe Bulabois vigneron bio à Villette les Arbois.. Beaucoup de monde dans les ruelles d’Arbois vers le château Bontemps

Vers 15H30 je décidais de changer pour voir autre chose donc je décidais d’aller voir l’exposition « Vin de l’ivresse et vin de sagesse » à l’église Saint Just.

Le premier tableau parle de la première ivresse DSCF0115.jpg dans le livre de la Genèse (9 20-21) : Noé fut le premier vigneron il planta une vigne et il but le vin, s’enivra et se trouva nu dans sa tente.

 

Le deuxième tableau s’intitule « Vin qui réjouit vin qui détruit »  DSCF0116.jpg : Le vin joyeux  (Psaume 04 105) mais le danger n’est pas loin (Proverbes 23 31-34) tout dépend du dosage.

 

Le troisième tableau s’intitule le vin qui fat perdre la tête DSCF0117.jpg L’histoire de Loth et Judith. La ville Sodome est détruite. Loth et ses filles sont les seuls survivants. Une ville israélite Béthulie est assiégée par le chef de guerre au service de Nabuchodonosor : la capitulation est proche . Des hommes forts et des femmes lucides (Genèse 19 31-32)  - Le vin recherche de plaisir et de sensualité  - Le vin de l’ivresse tragique

 

 

Le quatrième tableau s’intitule la grappe de Canaan et le biou DSCF0120.jpg 

Même image mais des intentions différente

1.    La grappe de Canaan dans le livre des nombres 13 23-24 : Moïse et le peuple qu’il conduit dans le désert arrive en vue de Canaan ils hésitent à s’aventurer sur ce territoire. Ils envoient 12 hommes en mission d’exploration : Alors ils en sont sûrs ce pays est bien la terre promise.

2.    Le bio est une grappe géante      les plus belles grappes des vignes d’Arbois ou autre endroit : Fête ancestrale célébrée le premier dimanche de Septembre, le biou est porté en procession par 4 vignerons à travers la ville. Arrivé à l’église, il est béni par le prêtre et ensuite il est suspendu à la voute devant l’autel où il restera 15 jours. C’est un geste d’action de grâce et d’offrande des vignerons pour la récolte de l’année.

 

Le cinquième tableau s’intitule  les noces de Cana Jean2 1-9  DSCF0123.jpg

 

Le sixièmeTableau s’intitule la cène DSCF0124.jpg est le dernier repas du Christ avec ses disciples. J »ésus rend grâce à Dieu (épitre St Paul auxs corinthiens 11 23-25). J ésus prit du pain il le rompit et dit « ceci est mon corps qui est pour vous faites ceci en mémire de moi » Il fit de même avec la coupe « Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang faites cela toutes les fois que vous en boirez en mémoire de moi »

 

Le septième tableau s’intitule le vin de l’ivresse mystique DSCF0125.jpg 

L’élan vers Dieu : Se perdre en Dieu tel est leurs vœux et leur voie. Ils vivent en fous de Dieu. Le gout de Dieu est une expérience mystique, Dieu se goûte comme un bon vin. Car si l’eau est indispensable à la vie, le vin lui apporte la joie et qui voudrait vivre sans joie ? L’ivresse de Dieu l’amour de Dieu saisit et ravit comme l’ivresse. Une telle expérience transforme celui qui la vit. Elle ne s’explique pas mas la parole poétique tente de l’évoquer (St Jean de la croix 1542 1591)



 

 Le huitième tableau s’intitule Le fête jouive de Pourim  DSCF0126.jpg

C’était au temps de Xérès (Assuerus règne de 486 à 464 avant JC) en perse où habitait une forte communauté juive.

Un conseiller du roi Haman par haine des juifs consent Xerès d’anéantir ce peuple sous prétexte de trahison et grâce à un banquet. Mordekhai un juif persuade la reine Esther de prendre la défense du peuple juif : Celle-ci organsie un banquet généralement arrosé au cour duquel elle retourna la situation.Elle affirme devant Xerès que son conseiller Haren est un pervers et les juis des sujets loyaux : Haman et sa famille et ses partisans sont tués et le peuple juif est sauvé.

 

Le neuvième tableau s’intitule Ibn al Faridh un mystique en terre d’Islam DSCF0127

Fête joyeuse : Pourim comémore le banquet donné par Esther. Tout homme a l’obligation de s’enivrer au point de ne plus savoir la différence entre Maudit soit Haman et béni soit mordekhai : Attitude profondément pieuse, l’ivresse permet d’aller au-delà de la raison au-delà des divisions entre le bien et le mal. Elle permet d’entrer corps et âme dans l’amour infini de Dieu pour son peuple.

 

Le neuvième tableau s’intitule Ibn al Faridh un mystique en terre d’Islam DSCF0127

Poète mysthique de langue arabe né en égypte en 1181.

-       L’ivresse sobre : Contact avec Dieu véritable ivresse. Il rend gravement dépendant et modifie le fonctionnement psychique pour le plus grande joie de celui qui le goûte. Toutes les autres drogues ne sont que des tentatives vouées à l’échec

-       Le devoir d’ivresse : Il ne s’agit pas seulement de tolérer l’ivresse et encore moins de prêcher la modération. Il existe un devoir d’ivresse. S’enivrer c’est s’élancer vers Dieu sans réserve, sans arrière pensée de quelconque profit sans calcul. Vaine est la vie sans ivresse.

 

Pendant l’exposition de nombreux artistes ont participé pour nous offrir de véritables chefs d’œuvre : Tableau représentant l’amiral Doukhi, toile de Jo Bardoux intitulé « Ya Khin » une sculpture de Jean François Pianet, tableau de Christian Fumagalli intitulé Quil, tableau de Alain Bouvier intitulé « Judith et Holophère ou la tête dans le sac, tableau de Xavier Rousseau, tableau de Yves Gravel intitulée la révélation.

 

Je ressors de l’exposition à 17H00 et je continue à faire les caveaux. Je vais faire un tour chez un viticulteur bio Gérard Villet DSCF0136.jpg. Excellent vin .

 

Retour au centre ville il n’est pas loin de 18 heures et la percée du vin jaune se termine. Beaucoup de monde reprenne la route direction Poligny. Les cars nous attendent vers les terrains de tennis. Les cars se remplissent un par un pas de fille d’attente et j’arrive à Poligny entre 18h30 et 19 heures très content de ma journée.

 

Conclusion

 

La percée du vin jaune 2011 à Arbois a tenu ses promesses. Plus de 70000 personnes de toute la France ont répondu présent pour cette énorme manifestation viticole. L’année prochaine se sera le tour de Ruffey sur Seille vers Bletterans. Rien à redire sur l’organisation réussie de cette manifestation à Arbois. Vivement l’année prochaine !L

Partager cet article

Repost 0

commentaires