Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 novembre 2011 6 05 /11 /novembre /2011 16:06

affiche-du-festival-2011.jpgDepuis la  mi juillet chaque fois que j’allais chez mes amis la famille Petitot  très souvent le sujet de discussion était le festival jazz de Frontenay qui a lieu tous les deux ans au château. Courant Août débarque alors Nicolas le fils ainé ainsi que sa famille. Nicolas Petitot est le responsable du festival avec le comité d’animation de Frontenay avec comme président Jean Claude Pacaud. Le Week End du 15 Août j’étais très pris. Etant animateur j’organisais avec Adeline un campement pour des amis adultes handicapés, la plupart faisant partie de mon groupe JOC. Et début de semaine du15 Août je retournais chez mes amis pour avoir les dernières nouvelles concernant le festival et si je pouvais donner un coup de main. Jean Claude alors me demandait si je pouvais aller mettre des affiches dans des villages et donner des prospectus du festival à des campings et j’acceptais avec plaisir. Donc le mardi 16 et le mercredi 17 Août je suis parti mettre des affiches dans des villages proches de Frontenay mais aussi distribution de tracts à p plusieurs campings : Campings du lac de Chalain et camping de Pont du Navoy.

 

En cette très belle journée du jeudi en fin d’après midi je me dirigeais à Frontenay. Tout était bien indiqué pour aller garer sa voiture  au parking non loin du festival. Le prix d’entrée était de 22 euros par soirée mais il y avait un pass pour les 3 jours au prix de 50 euros. Ce pass pouvait être acheté à l’office de tourisme de Voiteur. J’arrivais donc au château en fin d’après midi C’était le temps des répétitions IMAG0516.jpg. Le festival débuta à 18h20 par le mot du président Jean Claude Pacaud IMAG0520.jpg. Quelques minutes après commençait le premier groupe  « Living in a treehouse » d’inspiration Pop Folk. Les chansons sont en lien avec les poèmes d’un certain Edgar Alan Poe. Le groupe est composé de trois musiciens et d’une belle chanteuse Anaïs. Sa voix très agréable collait bien au style de musique Rock Folk avec des airs de la  chanteuse des Cranberries. On a pu entendre comme titres : The Sleeper, Alone, The Lake, L’unique, Peony, A short Walk in the forest,The Raven Son et the bridal Ballade. La prestation du groupe fut exceptionnelle et le public était sous le charme de ce groupe bisontin.IMAG0521.jpg  IMAG0524.jpg.

 

Puis vint le deuxième groupe : Le groupe Chic Trio de la région parisienne avec deux musiciens Benjamin, Marc et la chanteuse Virginie. Mélange de compositions originales comme Four Seasons, The Fuzziness of me, it’s gona be just fine, Dear Kind Lord, Trust in yourself, Shake your hips, sharing would be the way et d’arrangement de titres comme Roxane. IMAG0525.jpg  IMAG0527.jpg.

 

Petite entracte et le troisième groupe arriva sur scène. La suédoise Linda Bergmark et son quartet. Leur musique est de toute influence mais surtout jazz. Chansons engagées. Chansons douces ou très rythmées,  Linda a une voix très sensuelle (Little Boy, Catch a cloud, ma robe noire, i’m here right nox, Pink shades, Blue paint, on my way c, le public l’a réclamé à l’issue de sa prestation IMAG0536.jpg.

 

Puis c’est le tour d’arriver sur scène Tom Mc CLUNG  le parrain du festival et Jean Jacques Elangué le saxophoniste camerounais. Récital composé de leur album « This is you »(C’est toi c’est lui c’est vous) sorti chez Blang Music. Voilà les chansons que l’on a pu entendre : Thing of one, Romance pour Rosette, Pink, Kouignamani, Like love,In the night ; MDMDS et une nouvelle chanson sur la naissance de Ella fille de Jean Jacques : Little Girl on the Beach et fleurette africaine de Duke Ellington. La prestation montre le rapport jazz entre les deux instruments piano et saxophone. Précision pour le piano et la fougue du saxo. Changement de rythme et de mélodie à tout moment, des passages lents et des passages rapides en peu de temps. Une complicité exemplaire entre les deux musiciens, il n’y avait pas de chevauchement entre les deux. Par moment le piano jouait la mélodie pendant que le saxophoniste sculpte ses notes en étranglant le son. Le saxo passait donc de l’étranglement du son  aux ultras basses notes. Difficile exercice donc  pour Jean Jacques car il fallait beaucoup de souffle. Et quelquefois pendant la mélodie au piano Jean Jacques  faisait du bruit en tapant sur son instrument. Une prestation donc exceptionnelle du duo Tom et Jean Jacques. J’ai été agréablement surpris émerveillé ébloui et même plus sur la prestation de Tom et Jean Jacques et je n’étais pas le seul car le public en redemandait et ils sont revenus une nouvelle fois. C’était vraiment du grand art. IMAG0545.jpg  IMAG0549.jpg.

 

Ensuite Nicolas Petitot IMAG0551.jpg présente une nouvelle venue : Cécile Mc Lorin Salvant.Ce sera la dernière représentation de ce soir Récital composé de chansons comme poussière, a foggy day in London Town, Laugh Clown, Laugh, i Cried for you, Poor Butterfly ? From this moment on, Love for sale..et en final le premier titre de son futur premier album. Cécile passe de l’aigu au très bas en peu de temps. Prestation exceptionnelle de la chanteuse mais aussi des autres musiciens (Piano, Percussion et contrebasse) Cécile pendant le récital joua seule une chanson au piano. Le charme de Cécile opéra sur le public qui la demanda une nouvelle fois. IMAG0552.jpg  IMAG0558.jpg  IMAG0559.jpg  IMAG0561.jpg.

 

Fin de la soirée sympathique dans la maison de Dominique Petitot autour d’un en-cas. Vivement ce soir pour le deuxième jour du festival.

Conclusion du premier soir : Le premier jour a été d’un cru exceptionnel. Mélange de style passant du rock Folk avec Living in a treehouse à des standards jazz pop avec chic trio, jazz chanté par un groupe suédois Linda Bergmark quartet. Ensuite du jazz joué par un pianiste Tom et un saxophoniste Jean Jacques. Pour moi du grand art et pour finir une chanteuse exceptionnelle Cécile Mc Lorin Salvant. Ce premier soir a enchanté beaucoup de monde. Le monde était heureux en repartant chez eux.

Vendredi 19 Août deuxième jour du festival jazz. J’arrivais donc en fin d’après midi au château et je m’installe au deuxième rang pour regarder les répétitions DSCF0055.JPG. Le festival commença fort tard vers 18H40 par le premier groupe « Autour de minuit ». Ce groupe avec beaucoup de musiciens a joué des morceaux d’Eric Seva un grand jazzman da la scène française. On a pu entendre : Body and Soul, les couleurs de l’eau, ornitholog, Night in tunisia..Pendant le récital il y a eu des morceaux très rythmés t aussi des moments solos pour les instruments. Le public a beaucoup apprécié que le groupe est revenu deux fois. DSCF0059.JPG  DSCF0068.JPG.

Petite pause dans le jardin

Le deuxième groupe entrant en scène : Maze Septet avec 5 musiciens et une chanteuse. Les instruments étaient le piano la contrebasse le saxophone la guitare électrique et le cor. Du jazz moderne chanté qui enchante le monde de la musique. On pouvait entendre : Surprises, Mazette, 15h15, Words, Huku. J’ai beaucoup aimé. Fin du récital vers 20h45. DSCF0072.JPG

DSCF0086.JPG.

A l’issue de la prestation de Maze Septet ce fut le tour du groupe « Move is » composé de Peala le chanteur et de deux musiciens (piano et saxo) : Angelini et Beazatti. Move is est l’interprétation des sentiments et émotions procurés par des films italiens comme à bout de souffle, mortelle randonnée, Gloria, autour de Sammy, Umberto.mais aussi d’une propre composition le fanfaron. Donc dialogue entre les différents instruments et le chant. Très belle prestation. En ce qui me concerne j’ai du mal d’accrocher.IMAG0574.jpg  IMAG0575.jpg 

IMAG0576.jpg.

 

Et enfin pour finir le deuxième jour du festival le quartet Eric Seva. Du jazz moderne des compositions lentes (ballade) ou compositions très rythmées. Pendant récital il y avait des passages solos d’accordéon, de clarinette et piano. Les titres du récital : espaces croisés, Résonances, Place Duodurum, pont des arts, Transit, Identité vagabonde …Le public a tellement apprécié qu’il en demandait encore et le groupe est revenu deux fois. Fin du récital vers minuit.IMAG0583.jpg  IMAG0584.jpg  IMAG0594.jpg.

 

Conclusion du deuxième soir : Pour commencer un groupe avec beaucoup de musiciens jurassiens « autour de minuit » qui ont joué des titres d’Eric Seva. Après c’est de nouveau du jazz mais chanté par le groupe « Maze Septet ». Ensuite c’était  au tour de « Move is » deux musiciens et un chanteur italien qui traduisaient les émotions et sentiments de films cultes. C’était donc une ballade ou voyage dans l’univers cinématographique et pour finir le quartet Eric Seva un virtuose du jazz français qui nous proposait une panoplie de ses titres mondialement connus. Vivement le troisième soir qui clôturera le festival jazz.

Samedi 20 Août troisième soir du festival. Comme à l’accoutumée j’arrivais en fin d’après midi au château et au début je suis les répétitions. Le festival jazz commença à 18h30 par le spitch de Jean Claude et Nicolas DSCF0104-copie-1.jpg Débute alors le récital d’une composition de plusieurs musiciens africains avec le célèbre batteur Steve Mc Craven. Du jazz comme on l’aime, une bonne performance de chaque instrument, du jazz qui déménage et satisfait tout le monde DSCF0110-copie-1.jpg  DSCF0113.jpg  DSCF0114.jpg.FFin vers 19h50.

Ensuite arrivait sur scène Tygist Harmon  que l’on connait bien au festival avec un quintet. Le récital de Tigist  va de la pop soul au jazz. Dans son récital nous avons pu entendre des titres comme temptation, These days pour ceux qui sont partis, Smile , Alaways Find a way, Walk so Slow, Give You, No city.Tygist a une voix superbe  et sensuelle. Sa voix donne de l’émotion au public et nous tombons sous le charme. Tygist chante avec beaucoup de gestuel. Le public a tellement aimé qu’il l’a réclamé deux fois . Fin du récital vers 21h15.  DSCF0130.jpg DSCF0121.jpg DSCF0122.jpg DSCF0131.jpg DSCF0133.jpg DSCF0134.jpg DSCF0144.jpg.

 

Troisième groupe entrant sur scène Alex Stuart et ses  amis musiciens (Alex Stuart Quartet) Le groupe australien s’inspire de la musique mondiale. Il nous propose  les titres de son nouvel album « Around » pour ce récital. Mélange de Rock et jazz et même électro. Cela en fait donc un jazz très rythmé. Belle performance de chaque instrument. Moment solo pour le guitariste pendant le récital. Les titres que l’on a pu entendre : Aoound, Fricano ? Samba de Charles, Thanks, François .. J’ai particulièrement aimé grâce au rythme soutenu du récital, ca déménage ! Le public à la fin les a réclamés une nouvelle fois. Fin du récital vers 22h35. DSCF0152.jpg  DSCF0161.jpg.

 

Quatrième groupe « Binelli Ferman »avec leur instruments : Le bandonéon et le piano qui nous concocte un tango argentin. Le tango vient d’abord de l’afrique et s’est exporté ensuite vers l’argentine. Le tango au début était surtout dans le chant et ensuite il y a eu évolution vers l’orchestre avec les instruments comme le saxo le bandonéon petit instrument qui ressemble à un accordéon que joue Binelli. Vient le temps ensuite de la danse célèbre d’argentine. Le récital composé de plusieurs titres comme El Chocio, Don Agustin Bardi, Los Mareados, Tabgo de los Cuadros, Fracanapa..montre cette évolution. Morceaux piano et bandonéon, mais aussi morceaux solos pour les deux instruments. Le tango a été apprécié par le public. Binelli Ferman sont revenus pour notre  plus grand plaisir.DSCF0184.jpg  DSCF0179.jpg 

DSCF0189  DSCF0190.jpg.

 

Et enfin Nicolas DSCF0203.jpg présente la dernière représentation : « Steve McCraven et les Black Studies » Enorme  groupe de musiciens avec steve, lamine show le percussionniste, tom Mc CLUNG le pianiste, le guitariste José, le bassiste Thierry le saxophoniste  Sulaima. Plus tard dans la soirée est arrivée la chanteuse malgache Suzy. Enorme représentation de jazz très rythmé, des titres comme Songs of the forest bugaraboo, Ping Pong, Bosco, My funny Valentine, Bantu, Sequoia Song,Antology..avec le chant de Suzy. Du grand spectacle populaire. Très belle performance de chaque instrument. Quelquefois moment solo pour des instruments comme piano saxo. Très belle finale du festival jazz. Fin de la représentation tard dans la soirée.

DSCF0207.jpg  DSCF0211.jpg  DSCF0213.jpg  DSCF0218.jpg  DSCF0235.jpg  DSCF0254.jpg.

 

Conclusion du troisième soir : Finale du festival jazz avec une très grande représentation de jazz. Au début récital du bassiste Steve Mac Craven et ses musicien. Continuation par Tygist Harmon qui chante des titres Pop Soul ou jazz de son répertoire. Après ce fut le tour de Alex Stuart  Quartet avec du jazz mélangé avec du rock et même de l’électro ca déménage car rythmé. Ensuite nouvelle représentation par Binelli Ferman un duo exceptionnel pour un tango argentin et pour finir le spectacle Steve Mac Craven et les Studies. Du jazz orchestré par de grands musiciens américains et africains aune une chanteuse malgache Suzy. Enorme représentation de musique pour le final.

   

  

  Conclusion : Le festival jazz de Frontenay a tenu toutes ses promesses. Cette année ce n’était pas deux jours mais trois jours. Très grand variété de style : Pop, Rock, Jazz soul, électro…pour notre plus grand plaisir. Un festival exceptionnel et exemplaire  grâce au comité d’animation de Frontenay avec son président Jean Claude Pacaud et aussi grâce à Blang Music  dirigé par Nicolas Petitot. Le festival pour moi  est devenu incontournable pendant le mois d’Août  tous les deux ans (année impaire). Il est reconnu par les médias et a une excellente réputation. Si vous aimez le jazz n’hésitez pas de venir à ce festival. Vivement dans deux ans car on en redemande.

Repost 0
Published by Babman - dans musique
commenter cet article
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 10:37

Ce 27 Janvier je démarrais de bonne heure de Chamole mon village direction Dijon. Je prends l’autoroute A39 à Bersaillin direction Dijon. J’arrivais au Zénith vers 21 Heures Photo-0051.jpg

Déjà beaucoup de monde devant les grilles. Les grilles ont été ouvertes vers 22h25. Peu de temps après j’étais dans la grande salle du Zénith. Changement par rapport à l’année précédente : Le podium avec la taxe de mixage se trouvait au fond de la salle et les grilles éteints installées devant, on n’était pas sur le côté du podium. La scène était donc devant nos yeux. La première partie commença vers 23 heures par un DJ. Il devait faire chauffer la salle avec la musique proposée. Sa prestation était de grande qualité Photo-0093.jpg Photo-0094.jpg.

Vers minuit c’était un groupe de danseurs « Force de Rue » : Prestation extraordinaire avec toute sorte d’exercices de gymnastique et danse. C’est beau de voir des gens se donner à fond dans ce qu’ils aiment  Photo-0096.jpg  Photo-0097.jpg  Photo-0098.jpg. Ensuite ce fut le tour des Magic System. On connait tous leurs chansons que l’on entend à la radio mais surtout sur Fun Radio. Le groupe a chanté leurs principaux tubes et a su faire participer le public Photo-0100.jpg  Photo-0101.jpg  Photo-0102.jpg. Quarante conq minutes plus tard l’animateur de la Soirée Medhi de Fun Radio remercia tous les partenaires de la soirée dont l’école STAPS de Dijon  Photo-0103.jpg.

Ensuite ce fut le tour de DJ Snake résident en discothèque à Paris. Pendant plus d’une heure il a mixé de la musique Dancefloor allant de l’électro House jusqu’au RNB Photo-0108.jpg.

Pendant sa prestation on a eu aussi droit à des exercices d’équilibrisme Photo-0109.jpg Photo-0110.jpg. Et le grand moment est arrivé à plus de deux heure trente Joachim Garraud est entré en scène avec son show Invasion Photo-0128.jpg.Show light exceptionnel sur l’écran géant et devant le podiumPhoto-0116.jpg  Photo-0118.jpg  Photo-0119.jpg. Le public était émerveillé du show. Beaucoup de mouvement dans le public, les jeunes voulant être devant la scène. Donc il fallait être costaud pour supporter la poussée des autres. Moi je me trouvais devant. Avec ceux qui étaient à côté de moi on a du batailler pour ne pas être écraser et rester à notre place. Peu de temps après Joachim Garraud a distribué ou lancé les tee shirts les masques d’Halloween car on devait participer à la réalisation d’un clip d’uns chanson du Show Invasion Photo-0120.jpg.La chanson s’intitulait « We are the future ».Le clip débuta le public était en liesse, ca bougeait énormément pour passer devant la caméra des réalisateurs du clip. Moment extraordinaire. Et le show Invasion continua toujours avec son show light exceptionnel Photo-0124.jpg  Photo-0125.jpg  Photo-0126.jpg  Photo-0127. Fin de la prestation de Joachim Garraud vers 4H30. Ensuite Joachim Garraud est arrivé à la sortie de la salle. Il y avait une séquence dédicace et des photos ont été prises par des photographes. Quelle chance pour moi d’être photographié avec Joachim Garraud Babman-avec-Joachim-Garraud.jpg.Et j’ai retrouvé dans le public des personnes que je connaissais  comme Clément le photographe de Dijon2night il y a déjà quelques années. Il m’a dit que Gaston était venu mais il était déjà parti. J’ai ramené Clément chez lui à Dijon. Il était plus de cinq heures du matin. Retour chez moi vers six heures trente.

 

Conclusion

 

La seconde édition de Live From Staps affiche-de-live-from-staps2.jpg a tenu toute ses promesses. Beaucoup de monde pour cette deuxième édition. Le zénith a fait salle comble. Ce que j’ai beaucoup aimé c’est que d’une année à l’autre un concert n’est jamais identique il est plutôt différent et c’est ça le plus extraordinaire. L’accent cette année c’était d’abord des personnes différentes (Magic System, DJ Snake et Joachim Garraud..) mais aussi un show light exceptionnel lors de la prestation de Joachim Garraud avec son show Invasion 2011. Un grand merci aux organisateurs de cette soirée : Le zénith de Dijon, l’école STAPS, Fun Radio et son animateur maitre de cérémonie Medhi et les photographes…Le monde de la nuit existe bien et ça se voit. Grace à ses acteurs tout le monde peut trouver sa joie de vivre et même plus. Le monde de la nuit s’ouvre à tous  (jeunes et moins jeunes) et nous formons donc cette communauté de véritables Clubbers. Merci à tous pour votre participation et vivement l’année prochaine !

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Babman - dans musique
commenter cet article
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 11:12

 

Pendant l’été j’ai été intrigué par de nombreuses affiches Jura Tempo, surtout dans le Revermont, avec seulement des dates et des lieux... Que signifiait cette affiche Jura Tempo ? Au mois d’Août étant chez mes amis à Frontenay un dimanche jour du marché aux puces, je trouvais l’explication de Jura Tempo sur une nouvelle affiche. En réalité c’est une semaine musicale classique et Jazz qui allait avoir lieu du 8 au 12 septembre 2010 dans le Revermont et sur le plateau.

 

 

Le 8 septembre la semaine musicale devait démarrer à Château Chalon avec à 14 Heures « Celiobar » (déclinaison de cordes) place de l’Eglise ; mais à cause du temps, cela n’a pu se réaliser et ce fut remplacé par un petit groupe (contrebasse, cor d’harmonie, saxophone et batterie) qui interprétèrent magnifiquement des grands standards du jazz, cela pour le plus grand plaisir de la quarantaine de personnes venues malgré le temps. Ensuite, à 17 Heures, en l’église de Mirebel ce fut un concert classique : « les quatre saisons de Vivaldi » là aussi le public fut enchanté  - qualité des musiciens + acoustique parfaite du lieu = beaucoup de plaisir et d’émotion).

 

Le lendemain 9 Septembre  concert Jazz à la cave à jazz au Colombier des Arts de Plainoiseau à 18 Heures : là encore une très belle prestation donnée par le « Maze septette », malheureusement devant un public pas assez nombreux !

 

Le jour suivant 10 Septembre au Château de Verges à 17 heures 30 Kiosque à Musique-instruments à cordes dans le parc. A 19 heures concert classique Franz Schubert. A 20h30 Buffet-Repas et à 21H30 Concert Jazz. Excellents concerts, public au rendez-vous.

 

Samedi 11 Septembre à l’abbaye de Baume les Messieurs  Répétitions générales coulisses Jazz à 14h00 ; Répétitions générales coulisses classiques à 16h30 ; Concert classique de musique germanique à 19 heures ; Buffet Repas à 20h30 ; Concert Jazz à 21h30. Toujours d’excellente qualité, mais public moyennement présent (moins de 100 personnes pour le classique et une 50 aine pour le jazz).

 

Le dernier jour 12 Septembre cela se passait au château de Frontenay avec au programme Déambulation musicale à 18 heures ; Concert cordes et Jazz à 19h30.

  

J’avais complètement oublié la semaine musicale. Grâce à Jean Claude Pacaud qui a envoyé un mail de rappel à personnes susceptibles de venir, j’ai pu m’inscrire au dernier concert. J’arrivais donc à Frontenay vers 18h15, le temps était maussade et la déambulation musicale n’a pu avoir lieu.

 

Le concert qui débuta à 19 heures allait se dérouler sous le regard et l’écoute envoûtés du public : se mélangèrent pour l’occasion et sous la baguette du compositeur de musiques de films « Olivier Calmel » : l’ensemble classique « les Alisés », et le septette de jazz « Maze septette ». Le défi fut non seulement de mélanger des musiciens classiques et jazz sur les thèmes contemporains d’Olivier Calmel, mais surtout d’arriver à faire improviser les musiciens classiques (violons, violoncelles) sur des thèmes de jazz… malgré l’appréhension perceptible de ces jeunes qui n’avaient jamais joué de jazz, le résultat fut surprenant !

Il y avait beaucoup de monde dans une cave du chateau DSCF0318.jpg.  

 

Voilà les titres que l’on a pu entendre : Un prélude (en 1) Traveling Mafia (en 2) Epistrophe (en 3) Le hongrois des rails (en 4) Intuitions (en 5) Shadock incandescent (en 6) Epilogue (en 7) Rage (en 8) Une composition pour Cordes et Percussion (en 9) Composition d’un musicien (en 10) et musique du film Perdido (en 11)

Quelques photos du concert DSCF0322  DSCF0320  DSCF0323  DSCF0326  DSCF0327  DSCF0329  DSCF0339  DSCF0334  Et pour finir du jazz vocal avec le nouveau quintette de jazz vocal Route 83 animé par Jean Claude Pacaud DSCF0345 Deux titres chantés : Le premier : Because des Beatles, repris à capella ; le 2éme : Splanky de Count Basie, accompagné par le pianiste du groupe de jazz.                     

Le mot final fut adressé aux personnes venues au concert par un responsable de Jura Tempo. Semaine musicale à plusieurs endroits avec un groupe composé de musiciens classiques et musiciens jazz. Le programme a été très varié. Belle performance de chaque musicien.

 
  

Conclusion

 

Je n’ai pu participer qu’au concert du dimanche 12 septembre. Je ne regrette pas d’être venu. Concert très varié de musiques. Bonne entente entre tous les musiciens (classique et jazz). Belle performance des violons et des vocalises de marie, du saxophone (ou clarinette), du piano. Tout le monde a été ravi du concert, on en redemande. Peut être qu’il y aura une prochaine fois. Mais n’oubliez pas, l’année 2011 sera marqué au mois d’août par le festival jazz de Frontenay. On vous tient au courant pour les dates mais c’est autour du 20 Août. De grands artistes de la scène jazz seront là pour notre plus grand plaisir.

 

 



 

              

  

     

 

 

 

 

 

 

  

 

Repost 0
Published by Babman - dans musique
commenter cet article
5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 15:04

Depuis l’antiquité, l’esclavage existait dans le monde. On utilisait des personnes pour une utilisation bon marché pour travailler surtout la terre.

En Europe on se tourne plutôt vers l’Afrique noire pour les esclaves au milieu du 17ème siècle. Les bateaux partaient des ports européens (le havre, Rouen, la Rochelle, Bordeaux mais surtout Nantes, Liverpool, Amsterdam) chargés de marchandise destinés à acheter les captifs d’Afrique. Le voyage durait environ 12 à 18 mois. Un esclavage remportait dix fois le prix d’achat des marchandises. Cette traite négrière sera le premier grand commerce mondialisé. Quelques 11 millions d’africains ont été emmenés en Europe entre le 15ème et le 19ème Siècle.

Il y a eu une autre traite négrière bien avant qui a débuté vers le 7ème siècle. La traite était organisée par l’Afrique Noire par les musulmans d’origine arabe. Les esclaves étaient envoyés en orient (Arabie, Maghreb, Inde et Chine). Ils étaient environ 12 à 17 millions. Ca a servi à l’expansion politique et religieuse de l’Islam. Au 14éme siècle ce commerce a été la spécialité des marchands du Yémen e du golfe persique. Une autre traite a eu lieu autour du 15éme siècle par es africains mais elle a été amplifiée à partir du 17ème siècle à la demande des européens et des musulmans. Cette traite va enrichir surtout les grands royaumes africains comme le Dahomey et aura touché environ 10 millions d’esclaves.

Des lois contre l’esclavage avaient déjà été votées pendant la révolution en France. La France adopte la déclaration des droits de l’homme et des citoyens « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droit ». Mais les députés ne votent pas le refus de l’esclavage (1791), les députés voulant l’interdiction de l’esclavage était Brissot et Robespierre. La loi arrive enfin à être voter seulement 200 ans après la révolution. En 2001 la loi Taubira interdisant l’esclavage et la traite négrière est votée par les députés. Elle qualifie l’esclavage et la traite négrière de crime contre l’humanité.

 

A cette occasion, Salins les bains voulait donc fêter l’abolition de l’esclavage avec le concours de la LICRA (Ligne Internationale contre le Racisme et l’Antisémitisme). C’est donc ce dimanche 9 mai qu’a eu lieu cette fête. Deux concerts étaient prévus à l’Eglise Saint Maurice. En début d’après midi j’étais chez mes amis la famille Petitot et je suis parti avec Jean Claude Pacaud installer tout le matériel à l’église Saint Maurice avant le concert. Le groupe Gospel est venu s’entrainer s’échauffer les voix quelque temps avant le concert.

Le concert a débuté vers 17 heures avec le groupe Contact. Un groupe de 4 filles qui chantent à Capella. Leurs chansons Gospels inspirent le respect, l’amour, le respect aux autres, la rencontre avec Dieu, avec la musique et le chant. Ce petit groupe se produit  lors de fêtes diverses , de cérémonies de mariage ou des manifestations culturelles comme marché de Noël fêtes dans les villages. Elles chantent merveilleusement bien. Elles ont chanté à plusieurs voix. Les gens ont particulièrement aimé ce qu’elles ont chanté. Si vous avez besoin d’un groupe pour vos manifestations n’hésitez pas à les contacter. Le premier concert s’est terminé vers 18h00 et la transaction entre les 2 concerts était faite avec le chant « Happy Days ».

 

 DSCF0092-copie-2  DSCF0093

 

Ensuite c’était le 2éme concert. Un concert Jazz avec Tom McClung pianiste jazz et Jean Jacques Elangué saxophoniste. Le tandem a donc joué leurs propres compositions. Les titres que l’on pouvait entendre étaient : Sunny Pink MDMDS This is You. This is you sera le nom de l’album qui sortira prochainement  chez BANG Music. Vivement la sortie de l’album !

 

DSCF0112.jpg  DSCF0124.jpg  DSCF0113.jpg  DSCF0125-copie-1.jpg

 

Le 2ème Concert s’est terminé à plus de 19 heures. A la sortie du concert il y avait participation libre. L’argent récolté était destiné à Haïti suite au tremblement de terre. Beaucoup d’argent a été récolté. Merci aux donateurs.

Ensuite on s’est retrouvé ensemble dans une salle paroissiale à coté de l’église. Le groupe Gospel Contact  Tom McClung Jean Jacques Elangué, la LICRA ceux qui ont ouvré travaillé pour le concert Lulu et les spectateurs étaient là. Autour de jus de fruit et galette on a discuté ensemble et fait connaissance. Tout le monde est parti vers 20 Heures

  

CONCLUSION : Déjà dans la semaine une conférence avait eu lieu à Salins et la commémoration de l’abolition de l’esclavage se terminait par ces 2 concerts le 9 mai à l’église Saint Maurice. 2 concerts extraordinaires. Beaucoup de personnes sont venus applaudir le concert Gospel et le concert Jazz. Et ca a rapporté de l’argent pour le peuple haïtien qui souffre du tremblement de terre. Excellente initiative de la ville de Salins Les Bains. Vivement les futurs concerts dans cette église car elle a une excellente acoustique.

 

 

Repost 0
Published by Babman - dans musique
commenter cet article
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 14:38
DSCF0034.jpg                                            DSCF0015.jpg                                                 DSCF0008.jpg   

  

Un jour pendant la période des congés scolaires de Février je passais chez mes amis : La famille Petitot à Frontenay et Jean laude était là et il dit que ZAZ organisait un concert à Orgelet à la salle de la Grenette. Jean Claude et d’autres de la commission animation de Frontenay avait envie de y aller et moi aussi.

Donc me samedi 27 Février je partais le soir au concert de ZAZ. Je passais par les petites routes départementales du plateau. Quelle galère la route avec ses nombreux virages. J’arrivais donc vers 20h10 en même temps que l’équipe d’animation de Frontenay (Jean Claude, Nathalie, Nicole..) et aussi Dominique et Marie Petitot.

Avant le concert ZAZ est venu nous dire bonjour car on la connaissait. Le concert commença vers 20H45 par l’allocution de la vice présidente du comité d’animation d’orgelet. Mais qui est ZAZ ?

 

Dans le jura ZAZ a d’abord été invité par Nicolas Petitot lors de la percée du vin jaune 2009 à Passenans Frontenay. Elle avait chanté à la cave à jazz. Ensuite elle est revenue 6 mois plus tard lors du festival jazz de Frontenay les 21 et 22 Août (voir article dans ce blog). Et là ZA aimant beaucoup le jura voulait refaire un concert lors de la sortie de son album prévue début mai 2010.

Dans le concert ZAZ a chanté des chansons personnelles très engagées des chansons écrites par Raphaël, des chansons qui dégagent de l’émotion de la bonne humeur mais aussi des chansons qui nous font réfléchir. Avec sa voix un peu cassée elle nous entraîne dans un monde de respect de tolérance et d’amour. Sa sensibilité à fleur de voix touche les gens au plus profond des sentiments, elle sait nous émouvoir et aussi nous faire participer  dans ses chansons car elle est pétillante et dynamique. Elle a beaucoup de voix elle chante merveilleusement en français, anglais espagnol et africain. Par sa gouaille ZAZ fait penser à la môme Piaf. Elle nous fait même le plaisir de chanter une ou deux de ses chansons. Zaz était accompagné  de trois musiciens : Germain au synthétiseur ; Matthieu à la contrebasse un virtuose du archet et aussi Guillaume à la guitare. Le concert était en deux parties entrecoupées par un entracte pour pouvoir se désaltérer. Le concert s’est terminé vers 22H45.


CONCLUSION

 

ZAZ était de retour sur notre terre jurassienne pour un concert unique. Pendant presque deux heures elle a chanté nous a fait participer pour notre plus grand plaisir. ZAZ toi qui aimes notre Jura nous te disons merci. Merci de nous donner autant de bonheur. Le jura sera toujours une terre où tu pourras venir quand tu en auras envie. Le jura t’aime tu as de nombreux admirateurs. On attend avec impatience la sortie de ton album. Par tes chansons, ta spontanéité tu fais partie des chanteuses engagées avec de la voix et du charisme pour ne pas oublier celles qui ont marqué la chanson française (Piaf, Dalida et bien d’autres.)



 DSCF0027.jpg                                               DSCF0059                                               DSCF0029                                                                                                                                                                                                                                                
Repost 0
Published by Babman - dans musique
commenter cet article
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 10:43

Le 16 Janvier avec Baptiste, Elodie et Romy nous sommes allés à la discothèque l’Opéranight à Beaune (21) car j’avais gagné plusieurs entrées gratuites de Fun Radio. Nous avons été& très bien accueilli par Mehdi l’animateur de Fun Radio à Dijon. Ayant discuté avec lui il m’avait dit qu’il y avait la soirée « Live from Staps »au Zénith de Dijon le 28 Janvier. Pour plus de renseignement il fallait aller sur le site de Fun et je vois que les places pour « Live from Staps » ne sont pas chers du tout (13 euros en prévente et 17 euros le jour même). Donc je décide d’y aller. Jeprend donc ma place sur internet.

Le 28 Janvier la neige était revenue dans le jura. Est-ce que j’allais quand même y aller malgré les mauvaises conditions climatiques , J’ai pris mon courage à deux mains et je partais donc au concert. Départ de chez moi vers 19H30. Je pris l’autoroute A39 de Bersaillin jusqu’à Dijon. Sur mon parcours vers Dole Tempête de neige et juste avant d’arriver au péage de Dijon je panique et je me retrouve sur l’autoroute A31 direction Gray Vesoul. Je sors donc à la première sortie et je reviens sur Dijon. Je traverse Saint Appolinaire.A Dijon il fallait trouver le Zénith qu se situe vers la Toison d’or. Après avoir fait un tour dans ZAE Cap Nord je rencontre un africain qui cherchait son hôtel pas loin du Zénith. Donc il monte avec moi je le laisse à son Hôtel et il m’indique pour aller au Zénith. J’arrive au Zénith vers 21 Heures. Des personnes attendaient déjà l’ouverture des portes. L’ouverture des portes a eu lieu vers 22h05 Photo-0051 

après avoir mis mon blouson au vestiaire on rentre dans le Zénith. C’est la deuxième fois que j’y allais mais la première fois pour un concert.

Enorme salle. Au bout de la salle étaient installés la table de mixage Photo-0054  les écrans géants et les différents systèmes de lumière Photo-0052  Le début du concert a commencé vers 22h30 avec des Djs prometteurs comme Matthieu  Photo-0055 et Jay Stile a débarqué Photo-0059  Il était prêt pour faire participer le public. Pendant toute la soirée on a eu droit à des moments de détente orchestrés par de la danse de l’équilibrisme et du sport (Trampoline) mais aussi trapèze car les animateurs suspendus dans la salle distribuaient des cadeaux. D’autres cadeaux étaient donnés depuis la scène par d’autres animateurs hommes et femmes. Photo-0061  Photo-0053  Photo-0058.

Ensuite vint la partie avec les DJS de la scène musicale internationale.
En premier DJ Get Down Photo-0057 Il est résident (DJ) aux USA et se produit partout. Un show formidable grâce aussi à Jay Stile.
Ensuite vers une heure du mat jusqu’à 3h c’était au tour d’Antoine Clamaran et son percu Vince  Photo-0062. Antoine a mixé tous ses tubes et bien d’autre encore musique Danse Electro. Un show formidable, je me suis bien défoulé car c’est mon style de musique et enfin vers 3H15 jusqu’à 4H15 Jay Stile a pris les commandes des platines ; Il a mixé ce qu’on entend le plus sur les ondes actuelles, ce qu’on entend sur Party Fun le vendredi et le samedi l’émission dont il est animateur. Et enfin collectif métissé a terminé en beauté la fin du concert en nous faisant bouger, danser. Le concert s’est terminé vers 4h40. Départ de Dijon vers 5 heures du matin. Je suis arrivé chez moi vers 6h40. Je suis passé par les routes départementales et comme il y avait un peu de neige, les routes n’étaient pas très bonnes à certains endroits pour circuler.

Conclusion

 

Cela faisait longtemps que je n’étais pas allé en concert. Quand j’ai vu le prix (je m’attendais à beaucoup plus cher) j’ai dit ‘J’y vais ». Concert de musiques actuelles orchestrés par de grands DJs (Get Down Jay Stile Antoine Clamaran) avec en plus des shows de danse d’équilibrisme de sport. Un show lumineux extradordinaire avec en plus des écrans géants des deux côtés de la scène. Le zénnith s’enst enflammé grâce à Jay Stile. Il a vraiment su faire participer son public, Bravo Jay Stile. J’ai passé une soirée d’ENFER. Je remercie aussi les organisateurs de la soirée : Ecole STAPS de Dijon, le personnel du Zénith, mais surtout FUN Radio et son animateur Mehdi présent pendant la soirée. Pour moi Fun est bien la radio des jeunes et moins jeunes, le son Dancefloor , des grands moments de la scène actuelle au niveau national et régional (la preuve du concert de ce soir). Fun pour moi m’accompagne régulièrement chez moi en voiture en discothèque…Je vis au rythme de la musique actuelle car je suis un Clubber et faire la fête c’est sacré. Cela me fait plaisir aussi de retrouver d’autres clubbers en dehors des discothèqes. Vivement le prochain concert proposé par Fun Radio et leurs partenaires. J’en redemande.



Repost 0
Published by Babman - dans musique
commenter cet article
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 18:29
En cette journée du 06 Février j’avais réunion de fraternité en matinée. Avec Richard ensuite on a mangé chez les sœurs franciscaines. Après on a rendu visite à une famille habitant à côté de Lons le Saunier et je reviens dans l’après midi chez mes amis : la famille Petitot habitant Frontenay. Quelques jours auparavant j’avais reçu un mail de Jean Claude Pacaud pour nous annoncer le concert de Tom mac Clung et Jean Jacques Elangué à la salle de l’ancien tribunal d’Arbois ce samedi 6 Février. Donc pour les personnes intéressées il fallait réserver à l’office de tourisme d’Arbois. C’est ce que j’avais fait dans la semaine. Donc je venais voir comment s’organisait le concert. Rencontre donc avec la famille Petitot (Dominique, Anne, Nicolas et Sébastien), La famille Pacaud (Jean Claude et Nicole), Tom Mc Clung que je connaissais déjà avait été le parrain de la percée du vin jaune 2009 à Passenans Frontenay. Lors de cette percée Tom a été décoré et il est ambassadeur des vins jaunes. Rencontre aussi avec la femme de Tom, Anne,  et une photographe parisienne : Sahra la copine de sébastien. Je fis connaissance de Jean Jacques Elangué et sa femme Greta. Dès le départ tout le monde m’a mis à l’aise Ensuite j’assiste aux répétitions de Tom et Jean Jacques. En fin d’après midi je repars à Chamole pour voir si la route pour aller à Arbois en passant par Buvilly était praticable. Je pouvais prendre la route. Chez moi je me préparais pour le concert. Je partis donc après manger vers 19h45. J’arrivais donc vers 20h15 à la salle de l’ancien tribunal pour le concert. Magnifique salle avec au fond le piano.  DSCF0003.jpg DSCF0004.jpg
Le concert a d’abord commencé par l’intervention du premier adjoint de la ville d’Arbois chargé des affaires culturelles : Monsieur Philippe Bruniaux en compagnie de Jean Claude Pacaud image002-1--copie-2.jpg GetAttachment[2] → Photo de Pascal Regaldi Photographe
Le concert commença cinq minutes après. Voila le programme de la première partie :

1 : In the Night de Tom Mc Clung

2 : Sunny Regy de Jean Jacques Elangué

3 : I’m getting sentimental over you

4 : This is you de Jean Jacques Elangué

5 : Pink de Tom Mc Clung

 

Le régisseur des lumières et du son pendant tout le concert était Jean Claude Pacaud. La première partie s’est terminée vers 21h40.


DSCF0025.jpg  DSCF0023.jpg  DSCF0024.jpg

Pendant l’entracte on pouvait se désaltérer. La deuxième partie commença une demi-heure plus tard.

 

1 : MDMDS de Tom Mc Clung

2 : Romance pour Rosette de Jean Jacques Elangué

3 : Evance de Sulieman/Québec

4 : Nuthy de Thelonious Monk,  arrangement Tom Mc Clung

5 : Love birds In Love de Tom Mc Clung

6 : Kouignamani de Jean Jacques Elangué


image002[1]-copie-2 GetAttachment-1-.jpg → Photo de Pascal Regaldi Photographe

DSCF0045.jpg DSCF0054.jpg

Tout ce qu’on a pu entendre ce soir va bientôt sortir dans les bacs sous le titre « This is you » produit par Blang Music. Avis aux amateurs.  Ce que j’ai beaucoup apprécié  pendant les interprétations de Tom et Jean-Jacques, c’est que les instruments pouvaient soit se coordonner soit avoir chacun sa partie distincte. Mais aussi la partie « trucage » et « bruitage » fait par les deux musiciens. Par exemple, lorsque Tom fait glisser ses doigts directement sur les cordes du piano, ou lorsqu’il les pince, ou encore quand Jean-Jacques, frappe les clés de son saxophones à vide, sans souffler, et lorsqu’il fait des percussions avec sa bouche dans ses mains…C’était vraiment super et très original comme expression.

Le concert s’est terminé vers 23h10. Et le premier adjoint de la ville d’Arbois donna à Tom et Jean Jacques la médaille de la ville d’Arbois  DSCF0068.jpg DSCF0070.jpg.

Peu de temps après dans les locaux de la mairie  c’était le pot de l’amitié offert par la mairie.
DSCF0066.jpg Ensuite Nicolas m’invita pour le repas  chez eux. Repas composé d’une fondue au Comté préparée par Jean Claude d’une salade, d’une salade de fruits ainsi qu’un gâteau nommé l’Arboisien. Il y avait beaucoup de monde autour de la table. Le repas s’est terminé fort tard. Moi je suis partie vers 2H45 pour rejoindre mes amis en discothèque.


 

Conclusion

 

Tom Mc Clung jazzman invétéré américain vivant à Paris voulait refaire un concert de Jazz et Blues dans le jura car il aime beaucoup notre jura, il a été accueilli à bras ouvert par la famille Petitot. Tom l’an passé a été ambassadeur des vins jaunes et parrain de la percée 2009. A cette occasion une chanson a été créée par lui et qui aujourd’hui est l’hymne de la percée du vin Jaune. Pour ce concert il s’est entouré de Jean Jacques Elangué saxophoniste. Tous les deux on les avait vu lors du festival jazz à Frontenay en Août 2009. Le concert donné ce soir était l’annonce de leur nouvel album qui sortira bientôt dans les bacs.

Merci à Tom et Jean Jacques de nous offrir autant de bonheur  pour les fanas de musique. Le jura vous aime et vous serez toujours les bienvenus sur notre terre jurassienne.


 

 

 







Repost 0
Published by Babman - dans musique
commenter cet article
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 15:23

Le festival jazz à Frontenay a été créé grâce à la collaboration de deux personnes fans de musique Dominique Petitot et Jean Claude Pacaud. Ils organisaient déjà des concerts lors de fêtes diverses avec leur propre groupe et ils décidaient de  faire quelque chose  pour attirer plus de monde. C’est dans cette perspective qu’est né le festival. La première édition avait lieu fin Août 2007. Il n’y avait qu’une soirée et le parrain était un jazzman américain vivant à Paris et produit par Blang Music : Tom McClung. Tom a été aussi le parrain de la percée du vin jaune 2009 qui avait lieu  à Frontenay/Passenans. Le responsable de Blang Music n’est autre que le fils ainé de Dominique Petitot : Nicolas. Lors de la première édition on avait déjà passé une excellente soirée grâce à la diversité du jazz joué. La deuxième édition qui s'est déroulée le Week End du 21 22 Aout tenait donc toutes ses promesses. Chaque fois que j’allais voir mes amis la famille Petitot le sujet de discussion était évidement le festival. Mes amis participaient énormément  à cet évènement : Réunion mais aussi conception de panneaux publicitaires installés un peu partout dans le jura.

 

Le vendredi 21 Août commençait le festival. En fin de journée vers 18h00 je me préparais à partir pour ne pas manquer le début des concerts. Arrivé à Frontenay les voitures étaient garées en épis dans un champ. On pouvait acheter les billets à l’avance à l’office de tourisme de Voiteur. C’est ce que j’ai fait. L’entrée par jour était à 22 euros mais on pouvait acheter le pass pour les 2 jours au prix de 40 euros j’avais donc mon pass.

La scène se trouvait devant le château et comme il avait plu un immense chapiteau avait été monté juste après la scène sur la pelouse. Je m’installais donc proche des techniciens du son et de la lumière. Je voyais très bien.

Le festival devait commencer vers 19H00 ce fut le cas à 5 minutes près.

 

Au début un duo : Louis HUYBRECHTS et Jérôme BROYER 

Répertoire Jazz : Morceau « Clair de Lune » Morceau de Stevie Wonder « She’s love me ».. Jazz avec guitare c’est vif sympa. Grande complicité entre les guitaristes. J’ai beaucoup aimé.

 

19h55 : deuxième groupe : Cactus  Bluesy Band : L e groupe du conservatoire de Lons le Saunier accueillait Jean Jacques Marsot accordéoniste. Les instruments : saxophones, accordéon, clavier, guitares, batterie et trombone. Ils ont joué des standards jazz qui bougent énormément. Un jazz rythmé comme je l’aime j’ai beaucoup apprécié 

Vers 20H50 Parole de la présidente du comité d’animation de Frontenay Nathalie PRUDENT. Elle remercia toutes les personnes qui se sont investies bénévolement pour ce festival

A 21H05 C’était au tour de Tigyst Harmon avec ses musiciens. Tigyst est une jeune chanteuse afro américaine elle habite Paris où elle enseigne le chant. Et là ca changeait ce n’était pas uniquement de la musique mais du chant. Elle a chanté ses propres compositions jazz. Sa voix superbe va très loin dans les basses et dans les aigus. Présence extraordinaire sur scène. Sa voix, ses gestes témoignent d’une grande artiste jazz. J’ai adoré. C’était vraiment formidable

Vers 22H15  c’était un groupe venant de Paris : Aka Unit Quintet. Propres compositions originales du plus swing ou plus rythmé. Jazz allant vers le groove. Les instruments piano, saxo, guitare électrique, basse et batterie. Composition au rythme de chaque instrument. C’était super. J’ai beaucoup apprécié 

A tout moment on pouvait  se désaltérer grâce à la buvette installée au fond du parc ou se restaurer. Le menu était une assiette franc-comtoise  composée de salade comté et saucisse Morteau et en dessert de la salade de fruits.

23H20 Nouveau  groupe : le "Lyon Latino Jazz Group".Ils  ont joué des standards jazz (Duke Ellington…) j’écoute avec plaisir les standards. Formi formidable

A minuit 30 c’était la dernière partie. ZAZ est enfin arrivée sur scène. Zaz a déjà eu une récompense à Paris cet Hiver à l’Olympia et ensuite elle est partie en tournée en Asie (Russie et Japon) . On la surnomme « La voix de Montmartre ». A cette heure là les gens commençaient à être fatigués et dès son entrée elle a véritablement invité le public à participer à la fête lequel a dit oui. Zaz a une voix magnifique. Sa vivacité sa spontanéité font merveille. Elle a chanté des standards de Gainsbourg comme la javanaise version Jazzy des standards de Piaf.. mais aussi ses propres compositions avec des paroles vraies touchantes comme j’aime. Zaz a une présence extraordinaire sur scène. A la fin de son récital le public était ravi enthousiasmé. Elle a été très applaudie et elle est revenue chanter car le public en redemandait. C’était vraiment du bonheur pour les passionnés de jazz. ZAZ Quel Talent !
   

Le premier soir est terminé il est 1H30. Pendant la soirée j’ai pu dialoguer avec beaucoup de gens j’ai pu voir mes amis. Ensuite tour en boite et je me suis couché très tôt le matin. J’étais content de ma première soirée. Vivement ce soir.


La deuxième soirée c’était le 22 Août, il faisait meilleur que la veille. Le premier groupe débute vers 19H25 au lieu de 19H00. Il s’appelait  Faycal Salhi Quintet Les instruments : Clarinette, saxophone, contrebasse, violoncelle, batterie-percussion et Oud . Faycal Salhi joue du Oud ce qui donne un timbre particulier. Le répertoire de ce jazz de type oriental comprenait leurs propres compositions. Morceau « vent du sud » Morcau « Ayat » chanson du film « maison jaune » de Amor Akkar, ce morceau là j’ai adoré. J’ai adoré ce jazz oriental. Cela nous transporte dans la musique du monde entier. Formi Formidable.
 

 Ensuite vers 20H40 c’était au tour de Tom McClung. A la première édition du festival il était seul et là aujourd’hui il est accompagné de 3 musiciens  Peter GIRON, John BETSCH et José PALMER. Je ne connaissais pas Tom dans ce registre. Le quartet a surtout joué du Blues. Compositions originales de Tom (la petite hirondelle…) Très belle performance de chaque instrument c’est ce que j’ai aimé.

       

Après un moment d’entracte où on pouvait se désaltérer à la buvette ou se restaurer avec le menu proposé le nouveau groupe débuta vers 22H05 : Christophe PANZANI « Pasta Project » il était accompagné de 4 musiciens Vincent, Pierre, Bruno et Antoine. Les instruments : saxo, accordéon, guitare, double basse et drums. C’étaient leurs propres compositions. J’ai trouvé ça surprenant  de très belles mélodies mais je n’ai pas du tout apprécié. Dommage.


Vers 23H15 Nouveau groupe composé d’un pianiste et d’un trompettiste : le duo Angelino Falzione. Grande complicité entre les deux, c’était très lyrique on se serait cru au théâtre ou a l’opéra, c’est ce que j’ai apprécié le plus. 

 

A Minuit et demi  c’est le dernier groupe : Loïc Pontieux Quintet. Après le jazz pas toujours rythmé pendant une partie de la soirée on retrouve enfin du jazz puissant très rythmé comme je l’aime. Et là ca déménage c’est musclé. Le répertoire était leurs propres compositions (Trinidad, Vallerina, Rialto, voyage d’une plume…) Enorme performance de la batterie du saxo et du piano. J’ai vraiment adoré. Formi Formidable Fin vers  1H40

  

Et après pour clôturer le festival on a eu droit à du jazz chanté par ZAZ et TIGYST et beaucoup d’artistes ont rejoint la scène pour chanter et Jean claude Pacaud  dit le mot de la fin pour remercier tous les artistes et nous qui étions venus.

     

Ensuite j’ai aidé à ranger chaises  avec des bénévoles j’ai aidé Nicolas et j’ai pu discuter avec les musiciens. Nicolas m’a invité à me joindre à eux à la maison. On a fait l’after du festival c'est-à-dire la Troisième mi-temps dans la cave de la maison de mes amis. Les musiciens ont joué du jazz on appréciait d’écouter la musique  devant un bol de soupe à l’oignon ou un petit alcool. Le jazz était auusi chanté par Zaz et Tygist et j’ai encore discuté avec les musiciens et mes amis. J’ai beaucoup aimé la relation entre nous tous et je suis rentré chez moi au petit matin.

  

 

 

CONCLUSION

 

Le festival jazz à Frontenay a tenu toutes ses promesses. Deux soirées inoubliables avec 5 ou 6 groupes par soirée. Du jazz du blues mais aussi chanté. Très bonne organisation pour les responsables et les bénévoles je leur tire mon chapeau. Ce festival ne pourrait pas  exister sans les principaux responsables que sont Monsieur Jean Claude Pacaud, Dominique Petitot et Nicolas Petitot. Nicolas Petitot a fait un travail remarquable pour faire venir de grands artistes de la scène jazz de France. Une organisation sans faille Frontenay avec son festival pourrait devenir l’un des plus grands festivals de Franche Comté. Le festival 2009 était de grande qualité. Même que ce n’est pas mon type de musique préféré je commence à apprécier le jazz et l’art existe encore à l’intérieur de chaque être humain. Vivement la troisième édition dans 2 ans.










Repost 0
Published by Babman - dans musique
commenter cet article
9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 19:00
 

Ce jeudi 25 juin dans la nuit en France on apprend le décès du King of pop Michael Jackson d’une crise cardiaque

Je ne l’apprends que le lendemain matin. Les médias reflètent de cet évènement. C’est la stupéfaction  la consternation la tristesse dans le monde entier. A tout moment dans les journaux à la télévision à la radio cela faire la une : Michael Jackson est mort d’une crise cardiaque. Il prenait beaucoup de médicaments. Il s’entrainait au Staples Center de Los Angeles pour ses derniers concerts en Angleterre. Il était heureux  de retrouver son public ca se voyait à la télévision  et d’un seul coup sans un mot Dieu l’a appelé à lui. On n’y croyait pas à  son départ précipité. On attendait avec joie ton retour sur scène.

 

Michael très tôt a commencé à chanter à danser avec ses frères « Les Jackson Five » et tu avais tout pour réussir. La pop a toujours été sa musique préférée et il se lance dans une carrière solo fin 1970 avec « Off the Wall »

Début 1980 c’est la consécration pour sa carrière avec « Thriller », des millions d’album vendus , mais surtout des clips qui peuvent être comparés à des films. Et  il débute des séries de concerts dans le monde entier où les gens sont ébahis par la danse « le Moonwalker »Ensuite sort Bad, Dangerous History, Invincible.

Entre temps Michael avait gagné beaucoup d’argent avait acheté Neverland avait fait un parc d’attraction à l’intérieur de celui-ci pour accueillir enfants mais surtout enfants défavorisés. C’est à ce moment là que les ennuis avec la justice ont  commencé. Michael a été constamment sous pression. On l’a accusé à tort et à travers, on l’a trainé dans la boue. Aujourd’hui toutes les accusations sur le King of Pop se sont révélées complètement fausses et prouvées. Michael Jackson aimait ce qu’il faisait mais surtout il a créé une association « Heal the Word » pour aider les enfants défavorisés dans le monde. Il était content d’être aimé de tous. Il allait finir ses derniers concerts  et il nous laisse un énorme héritage : Associer la musique et la danse. Aujourd’hui ce qui fait la richesse de la musique c’est de pouvoir l’exprimer avec son corps et cela vient particulièrement du King op Pop Michael Jackson et de nombreux artistes aujourd’hui se servent de cet héritage.

 

Je suis quelqu’un d’une quarantaine d’année j’aime me défouler sur la musique et cet héritage c’est toi Michael qui me l’a transmis. J’ai pu acheter tous les albums de Michael et participer à un de tes concerts en 1997 à Paris. Tes albums, je les écoute avec joie. La légende Michael Jackson est aujourd’hui en marche, les jeunes d’aujourd’hui vont apprendre à te connaître mais surtout à aimer ta musique. J’espère que d’autres albums de Michael Jackson vont sortir et que même dans 20 ans on écoutera toujours du Michael Jackson.

Dans la vie en discothèque on me reconnaît surtout par ma danse car elle me fait vivre mais surtout m’aide dans ma thérapie  contre le stress et au fond de moi tu es présent et je ferais de telle sorte que  tu sois fêté avant l’été dans mon département en France.

Ce mardi 7 juillet c’était la cérémonie d’adieu à Michael. Une cérémonie formidable avec des témoignages des artistes venus chanter tes tubes autour du cercueil de Michael Jackson et ta famille derrière toi. Tu es parti, Dieu t’a appelé. Merci Michael pour tout ce que tu as fait pour le monde. Tu as beaucoup apporté à tes admirateurs et on te doit bien ça. Salut Michael le King of pop et à la prochaine !

Repost 0
Published by Babman - dans musique
commenter cet article
4 mars 2009 3 04 /03 /mars /2009 19:12

Le dimanche 1 Février c’était le 2eme jour de la percée du Vin Jaune. Tôt le matin je descends prendre la navette à Poligny. Départ de la navette direction Passenans vers 8H15. Arrivée à Passenans vers 8H15. Arrivée à Passenans vers 8H40 ; Ce jour-là il faisait froid et la neige nous avait donné rendez vous.

                                                                                










                                          

Je me précipitais à l’endroit où démarrait le cortège (la mairie de Frontenay). Le cortège partit donc de cet endroit vers 9h30. Le cortège débutait par le fût de vin jaune sur une charrette tirée par 2 chevaux de traits ensuite des vignerons vêtus de jaune et les vignerons présents à la fête, les différentes confréries avec leurs habits rutilants les fanfares les personnalités politiques.


                                                

                                              
  






                                             
                                               






                                             
                                                                     


 

Traversée du cortège à Frontenay et Passenans. Le cortège est arrivé à l’église de Passenans vers 10H10.

 

                                                                                                    










                                                           
                                                            










 

La célébration religieuse pouvait commencer. Elle était célébrée par les prêtres du Jura et aussi notre Evêque le Père Jean Legrez. Les lectures choisies étaient celles du Jour ( Février). L’homélie par notre évêque disait qu’il y avait encore des chrétiens sur cette terre de Franche Comté et qu’il y avait un lien fort entre Dieu et chaque personne. La sainteté n’est pas attribuée qu’à des élites mais à chacun de nous si on est capable de faire du bien sur cette terre. Cette homélie était fort intéressante. La profession de foi fut chantée et entonnée par la trompette. Ensuite les prières universelles et c’était le temps de l’Eucharistie. Consécration du pain et du vin. Le Pain (énorme hostie) était sanctifié par l’Evêque. Temps de la communion : j’ai pu quand même communié au corps du christ. Dans cette église énormément de monde et il y avait sans cesse un va et vient permanent  de personnes qui sortaient. Vers 11H15 c’était  la fin de la célébration religieuse.

 

  photo du progrès                                                            
                                                                   
                                                  











Sortie du cortège et le cortège se dirigeait au stade de Passenans avec toutes les personnes derrière. Il y avait énormément de monde sur le stade. L’intronisation de la percée du vin jaune pouvait commencer.L’intronisation se faisait sous un énorme abris devant 16000 personnes. Elle débuta par un petit discours de Franck Vichet Président des vins du Jura ; Ensuite vint la nomination des trois ambassadeurs : Franck Vichet Monsieur Jean Raquin du conseil Général et aussi le jazzman américain vivant à Paris Tom mc Clung. Tous les 3 disent le sermon des ambassadeurs des vins jaunes.

 

Ensuite ce fut le tour de la percée du tonneau où il y avait le vin jaune et c’est Tom mc clung qui en avait la charge. Chaque ambassadeur ayant son verre rempli Tom mc clung entonna l’hymne de la percée « On aime le vin jaune n’est ce pas… » avec un tel accent que tout le monde continua à fredonner et chanter cette chanson. Elle aura marqué les nombreux participants à la manifestation. Après le vin jaune a été distribué à tous les participants de la fête  Dans la foule on a pu côtoyer les ambassadeurs les hommes politiques et les participants.



                                                          
                                                    
         photo  progrès                                                
                      

 

 

 

 

 

 

 

 

                                               
                                        
 









 

Ensuite j’ai commencé à déjeuner, tour des stands autour de l’église de Passenans je me suis acheté une barquette de comté, une part de pizza un coca et une tartelette.

 

Retour à la cave à Jazz vers 14H00

L’après midi de ce jour est consacré à la musique que j’ai pu entendre à la cave à Jazz mais aussi au chapiteau musical

 

 Cave à Jazz Vers 14H30 Groupe Marcel Baggy Jazz

Tubes reprises jazz très connus. Les gens ont été enthousiastes et ont beaucoup applaudi


 

 









 

15H00 15H45 Jérôme et Louis : 2 Guitaristes de Frontenay qi jouaient des standards jazz et leur composition. Les gens ont beaucoup apprécié : C’est incroyable ce qu’on peut faire en grattant les cordes d’une guitare

 

                                                 
                                           










 

Après la prestation de Jérôme et Louis je suis parti au chapiteau musical. Le chapiteau musical est l’endroit pour les groupes. La musique est plutôt Rock, Blues Groove

16H00 C’était un groupe de jeunes « LES GENS QUI PASSENT » ; Les jeunes font partie du conservatoire de Lons Le Saunier. Moyenne d’âge : 17 ans Leur type de musique : le Rock. Ils jouent leurs propres compositions.. Ils se produisent surtout autour de Lons (Bœuf sur le toit, les bars, le théâtre de Lons..

Un groupe prometteur, j’ai adoré leur musique. Bravo à ce petit groupe. Un petit coup de pouce à ce groupe leur ferai du bien.

 

                                                               









Retour à la cave à Jazz

 

16H35 Groupe DIVA (Michel Arnaud, Cécile et Alain) : Standards et compositions jazz. Se produisent un peu partout en Franche Comté


                                                  
                                           











17h15 18h00 Groupe Import Export Blues (Jean Michel Guitare Mussard à la batterie) Musique : Blues Rock Standards reprises

En Duo avec ZAZ jeune chanteuse prometteuse ayant eu récompense à Paris et s’est produite à l’Olympia. Les gens ont vraiment adoré.

 

                                                                
                                                               









 

Vers 18H00 Fin de la musique à la cave à Jazz je me suis dépêché pour reprendre les dernières navettes direction Poligny et arrivée à Poligny vers 18h40.

 

 

CONCLUSION

 

La percée du vin jaune 2009 a tenu toutes ses promesses. En plus de la grande manifestation avec 35000 personnes où l’on pouvait déguster les produits du terroir (vin en premier, variétés des viticulteurs..) la percée était aussi une grande fête culturelle. La musique était omniprésente les 2 jours à Passenans et Frontenay à plusieurs endroits et la programmation était vraiment de qualité.

N’hésitez pas à venir jeter un coup d’œil à mon blog et peut être laissé un message. Cela me ferait plaisir. Et n’oubliez pas la date du 22 Août 2009 pour le festival Jazz au château de Frontenay.

 

Repost 0
Published by Babman - dans musique
commenter cet article