Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 octobre 2011 2 25 /10 /octobre /2011 16:52

Ce vendredi 16 Septembre après le jus de pomme avec l’école d’Aiglepierre, j’allais à la conférence « vers une culture de la non violence » avec Lulu et Bruno. Avec la voiture de Lulu direction donc la salle des fêtes de Dole où allait avoir lieu la conférence. A Dole on récupère d’abord Jean Marc Diacre et nous arrivons à la salle des fêtes vers 20 heures. La conférence faite par Jean Marie Muller était organisée par le cercle de silence de Dole et le collectif paix Dolois. La conférence commença vers 20h30. Voilà en grande partie ce que nous a exposé Jean Marie Muller. Nous vivons actuellement dans une société de culture  de la violence nécessaire, légitime et honorable. Pour les conflits on a primé la violence depuis longtemps. Mais de grands hommes comme Gandhi et Martin Luther King avait opté pour la non violence pour combattre et nous aujourd’hui face au problème du monde entier que faut il rechercher ? La violence ou la non violence.

 

Au commencement l’homme est un être de relation. La relation à l’autre n’est pas une relation réciproque : l’autre et celui qui a peur de l’autre on finit par fuir la présence de l’autre. Il faut accepter donc le conflit pour la reconnaissance réciproque. Pour cela il faut surmonter sa peur pour pouvoir accepter le conflit. Apprendre le conflit c’est important pour combattre l’injustice (exemple de Martin Luther King pour les droits des noirs). De nos jours il y a une lutte des classes c’est effectivement un rapport de force. L’injustice est un équilibre des forces. Pendant le conflit il faut mettre une place importante à la parole.

La non violence : On ne doit pas dire une bonne ou mauvaise violence. Il y a aujourd’hui le viol de la non violence mais c’est la violence qui est le viol de l’humanité et des hommes. Il y a une malveillance vers tout ce qui vit : une réaction d’austérité. Il faut pouvoir passer du mépris à la bonté. L’homme est 100% bon et méchant. Mais j’ai la liberté de choisir soit devenir un homme incliné vers toute sorte de violece ou plutôt un homme cherchant e lien et la bonté. Il faut d’abord rechercher la violence animale comme les noms d’oiseaux..par des mots pour aller vers la non violence. Tout est fonction de la nécessité, l’homme s’il le veut peut donner un acte de liberté.

Depuis longtemps les religions sont perverties par la violence. Les faux Dieux cautionnent la violence il faut briser ces idées. Donc il faut rechercher un discernement spirituel d’où un dialogue interreligieux. Jésus a donné un témoignage de la non violence. Il ne faut pas résister au mal en imitant le méchant. Les béatitudes est un témoignage de la non violence.

La non violence doit être une philosophie de l’action car je reçois la paix des autres. Il faut donc retrouver en un la paix au fond de soi et vivre dans l’harmonie et le respect de l’autre.

Depuis longtemps on construit des murs (terre sainte mur de Berlin à côté de notre maison..) pour séparer les deux parties. Pour e mur de Berlin il y a eu résistance des hommes et des femmes et le mur est tombé et c’est grâce à la non violence. La non violence a servi donc à déconstruire des murs et monter des ponts entre les hommes pour être reliés entre eux. Très belle image du mur et du pont. Et quand on parle des pays qui ont l’arme atomique et le disent ouvertement et qui sont fiers de l’avoir cela veut dire que c’est un symbole de puissance pour un chef et u pays et qu’il faut lutter contre le désarmement de tous les pays.

 

Conclusion

 

Très belle conférence de Jean Marie Muller. J’ai bien fait d’y aller car cela rejoint bien mes idées de non violent. La violence il faut tout faire pour l’anéantir cela donne un très grand respect entre les hommes donc une meilleure compréhension. Tous ensemble nous pouvons lutter contre la violence qui ronge ce monde. Osons aussi une relation fiable et vraie entre nous tous là ù je suis. Construisons des ponts et détruisons  les murs de la vie. Et il y a beaucoup de choses à dire concernant ce sujet.

 

A  l’issue de la conférence Lulu avait apporté du jus de pomme e on en a profité pour déguster ce vrai nectar de fruits. On ramena Jean Marc chez lui et on est rentré à Salins après.

 

 

 

 

Repost 0