Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 16:07

Ce vendredi 11 Septembre lulu m’avait demandé de l’accompagner pour un jus de pomme à l’école d’Aiglepierre. Tôt le matin vers 7 heures j’arrivais au Rayon de Soleil. Avec Lulu on a rangé le matériel dans la remorque derrière sa voiture et nous sommes arrivés à Aiglepierre. Lavage rapide du matériel à la fontaine et à 9 heures tout ce qu’on avait besoin pour le jus de pomme était installé dans la cour d’école . Au début Lulu expliqua comment on faisait un jus de pomme et les étapes pour ressortir le jus   

.

Tous les enfants écoutaient avec attention. Il y avait aussi Françoise et Elisabeth leurs institutrices  et des parents. Le jus de pomme commença vers 9H30   Pendant  que des parents et Joseph faisaient le jus de pomme lulu moi les enfants et les 2 institutrices sont partis cueillir des pommes et du raisin, celui-ci étant cueilli dans la vigne de Elisabeth et Patrick Grandmaison.  

  .Arrivés à la vigne les enfants étaient accompagnés par des adultes pour la cueillette.      .Le raisin ramassé dans les petits seaux fut mis dans des caisses en plastique  et ce fut le retour à l’école . Nous sommes arrivés vers 11H30 l’heure de fin de l’école pour la matinée. Avant d’aller manger chez Joseph on leur aida pour une nouvelle pressée
    .

Ensuite repas chez Joseph. Début après midi vers 13H45 retour à l’école. Lulu avec une institutrice et les enfants sont encore allés chercher des pommes dans le village. Pendant ce temps comme il n’y avait peu de monde j’ai fait le jus de pomme avec des enfants une institutrice et Joseph. Tout se passa dans une ambiance sereine et sympathique. Après le jus de pomme on lava tout le matériel à la fontaine , on l’installa dans la remorque et voiture de Lulu et à 16H30 tout était terminé quand le groupe avec Lulu est rentré pour la fin de la journée.

 

 CONCLUSION

 

 Encore une très belle journée autour de l’animation « jus de pomme » dans une école publique. Les enfants ont écouté avec attention ce que disaient Lulu et les institutrices. Avec Lulu j’aime beaucoup venir à l’école d’Aiglepierre. J’y viens depuis au moins 2 ans. Le jus de pomme fut emporté par chaque enfant et les gens qui ont participé. Vivement l’année prochaine !


Repost 0
Published by Babman - dans divers
commenter cet article
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 10:22

Lors de l’anniversaire de mariage de Elisabeth et Philippe au mois de Juillet, Anne-Claire une amie de Lyon avait suggéré à Richard Adeline et moi de venir à Lyon  début septembre. Nous avions dit : Pourquoi Pas ? Donc fin Août après concertation nous partions la voir le 5 et 6 septembre.

 

Le 5 septembre en matinée, Adeline me récupère  vers 10 heures. C’est le départ pour Lyon. Nous prîmes l’autoroute A39 et une heure et demi plus tard nous étions arrivés chez Anne Claire. Vers 12H00 Richard es arrivé à son tour. Il était venu de Gex en train. Repas en commun. Pendant le repas une amie de Lyon m’av ait téléphoné c’était Marie. On lui avait donné rendez vous pour une ballade à la gare Saint Paul à 15H30. Nous sommes arrivés seulement à 16H15.  Nous avions pris un bus qui ressemble à un tramway car il est sur des rails et électrifié (le C3). De la gare Saint Paul nous avons gravi la colline et les grands escaliers, c’était fatiguant      

Nous nous sommes arrêtés pour nous désaltérer proche de la basilique de Fourvière

 Marie est partie juste après. On a continué notre ballade jusqu’à la basilique. Visite de la crypte et de la basilique.    
De là on voit le plus beau panorama de  LYON


Ensuite on descend dans le vieux LYON par le jardin du Rosaire. Beaucoup d’escaliers et des maisons, immeubles typiquement Lyonnais     et nous arrivions enfin à la cathédrale Saint Jean   Traversée de la Saône  LYON est vraiment riche en monuments  Nous sommes arrivés ensuite à la place bellecour     

Comme il était déjà 20 heures et qu’on avait faim on a pris notre repas dans une pizzéria. Ensuite nous primes le métro  sous le Rhône et nous sommes arrivés Place Gabriel Peri : La guillotière. Anne Claire nous a montré où elle travaillait. Dans ce quartier beaucoup de magasins tenus par des gens d’Afrique du nord. Ils vendent robes de mariées mais surtout les bons beignets gâteaux  sucreries venus de leur pays. Quel délice ! Ensuite on a repris notre ballade pour rejoindre l’appartement de Anne Claire. Nous sommes passés pas loin de la gare Part Dieu et du commissariat de Police. Avant d’arriver nous avons repris le bus. Arrivée chez Anne Claire vers 23 Heures, nous avons pas mis beaucoup de temps avant de se coucher.


Le lendemain matin tout le monde était levé vers 8H30 9H00. Après le petit déjeuner nous sommes partis à la messe de Villeurbanne. Nous devons rencontrer Florent et nous sommes invités chez les franciscains pour le repas. La messe a débuté vers 10H30. Nous étions un peu en retard. Après la célébration rencontre avec Florent et nous sommes partis à la communauté des frères franciscains. Quelle joie pour moi de revoir mon ami Marcel. Marcel est parti de Dole il y a un an, il s’occupait avec Zabeth de l’équipe JOC, il apportait le témoignage de foi. Le repas avait été prépar& par Marcel et un autre frère venu d’Afrique. Pendant le repas  nous avons fait connaissance de toute la fraternité, un frère est parti à ce moment là pour l’Italie. Le repas était simple : Salade composée légumes (choux et carottes) avec saucisse de Morteau. Un repas que l’on connaît bien los de nos campements jurassiens avec lulu et en dessert on avait acheté une tarte aux amandes typiquement lyonnaise. Pour le dessert la sœur Marie Bernadette nous avait rejoint. Chez les franciscains dans leur jardin on peut voir une roulotte  A Florent ça lui rappelle beaucoup de choses car il s’occupait de la communauté des gens du Voyage dans le jura. Aujourd’hui à Lyon il est aumônier dans les prisons. Après le repas on a fait une petite réunion : Programme de cette année pour notre fraternité de l’espérance de Saint Damien, les dernières nouvelles joyeuses et malheureuses on a écrit une carte pour la famille Badey car Arthur est très malade. La réunion terminée nous avons rejoint l’appartement d’Anne Claire et la voiture d’Adeline. Avec Adeline je suis parti vers 16H15 de Lyon et nous sommes arrivés vers 18H00 à Poligny. Adeline est repartie ensuite chez elle.

 

 

CONCLUSION

 

Après avoir fait un raid franciscain avec ma fraternité  et un campement avec mes amis de la JOC je repartais une nouvelle fois avec des amis voir Anne Claire à LYON. J’avais hâte de connaître LYON. LYON est une ville magnifique avec ses monuments ses quartiers  Anne Claire nous a reçu très gentiment. J’étais heureux de partir en Week End avec Adeline et Richard. Tout cela tisse un lien d’amitié et de fraternité entre nous. A LYON il y a beaucoup de choses à voir et visiter. J’’espère que je pourrais retourner un jour pour connaître vraiment l’histoire de LYON et merci à Anne Claire de nous avoir invités.



Repost 0
5 octobre 2009 1 05 /10 /octobre /2009 17:21

En ce lundi 24 Août après avoir eu un RDV à Dole je récupère Raymond un ami de la JOC. Départ vers 9H30. Passage chez moi à Chamole. On arrive donc au campement vers 11H30. Jeunes adolescents et adultes regroupés on partit à ce moment là de COGNA. On prit la route d’Uxelles
     Arrivés à Uxelles vers 12H30
 on chercha un endroit pour faire un petit feu et manger. Des amis nous ont rejoints : Rachel éducatrice  avec son ami Gilles et ses trois enfants ainsi que Laurent et Monique Epailly de Ilay. Départ vers 14H30. Pendant nos ballades on privilégie plutôt les GR et sentiers aux routes départementales et nationales et on traverse le hameau « Le puits ». Comme il faisait très chaud on voulut se désaltérer et ce fut un grand moment de rigolade et de rire car tout le monde s’amusait  à se lancer de l’eau. Traversée du village de Saugeot ensuite on prit le GR « Sentier de la dame blanche » pour rejoindre Bonlieu. Enorme montée il a fallu pousser la charrette des ânes. Sur notre chemin on rencontre Monsieur Gilles qui finissait de mettre du bois sur une remorque derrière un tracteur. Lulu lui demande si on pouvait faire la pression des pneus de la charrette et en même temps on ramène son âne Marcel chez lui. A Bonlieu on s’arrêta sur la route des cascades pour goûter. Notre goûter était composé de chocolat de pain et de confiture. Ensuite on prit le sentier gallo-romain à la sortie du village pour rejoindre Ilay. Il ne restait que 3 kilomètres pour arriver à notre lieu  où on allait dormir ce soir c'est-à-dire sur un terrain communal du village du Frasnois. Vers 19 Heures arrivée. On prépara le repas et le feu  on monta les tentes on installa nos affarres soit sous les tentes soit sous l’abri des archéologues. Repas avec soupe légumes saucisse de Morteau et dessert. Le temps est couvert, de gros nuages noirs menacent. Il tombe quelques gouttes mais rien de méchant. Après le repas moment de détente avec le jeu du Fakir. Le fakir doit retrouver soit un chiffre soit un objet que les participants choisissent et à tous les coups ça marche. 23 heures tout le monde part se coucher. Pendant la nuit on se serait cru dans un film de science fiction. La pluie tombait et les limaces affamées attaquaient les terriens sous l’abri ou les tentes et nous nous défendions toute la nuit.

Le lendemain matin les premiers étaient levés vers 7H45. Lulu et des adolescents commencent à allumer le feu avant 8 heures  Arrivée de la famille Millot (Jean Yves et Julien) et Jordy d’Andelot. Après le petit déjeuner rangement du campement. Nos amis Laurent et Monique sont arrivés au moment du départ. On démarre vers 10H40. On rencontre des gens du Frasnois et Monsieur Félix     .
On prend la route direction le Pont de la Chaux   .

A pont de la chaux direction Chaux des Crotenay. C’est couvert. A 13h30 on déjeune au lavoir du village car il pleut et ensuite on prend le sentier tranquille pour rejoindre Syam le village où l’on dort. Le sentier se trouve à travers bois et près d’une rivière. En fin de journée on arrive à  l’endroit du campement qui n’est pas près du village. Et ensuite on me ramène à Cogna où je récupère ma voiture car je pars ce soir. Après je retourne au campement. Le repas ce soir est apporté par la famille Dussouillez, julien étant parmi nous. On monte les tentes Repas ensuite et veuillée autour d’un feu et je repars ensuite chez moi.

 

CONCLUSION

 

Le camp itinérant consistait à faire une ballade aux pas des ânes entre le lieu de Campement Cogna et  Salins suite à la fin du campement pour ramener les ânes. Le camp itinérant dura 4 jours (du 24 au 27 Août inclus). Le 3eme jour le village-étapes etait je crois Le Pasquier et le 4eme Jour arrivée à Salins les Bains.

Le camp itinérant était encadré par des animateurs avec BAFA et Lulu. J’étais content de mes 2 jours passés avec d’autres. Le campement itinérant était surtout composé d’adolescents mais aussi d’adultes qui étaient en vacance à ce moment là. J’ai pu rencontrer des gens que je ne connaissais pas et on a tous travaillé dans une ambiance calme et sereine. Merci aux organisateurs de l’association Floriane pour vivre de grands moments et vivement l’année prochaine.

 

 

Repost 0
Published by Babman - dans divers
commenter cet article
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 15:23

Le festival jazz à Frontenay a été créé grâce à la collaboration de deux personnes fans de musique Dominique Petitot et Jean Claude Pacaud. Ils organisaient déjà des concerts lors de fêtes diverses avec leur propre groupe et ils décidaient de  faire quelque chose  pour attirer plus de monde. C’est dans cette perspective qu’est né le festival. La première édition avait lieu fin Août 2007. Il n’y avait qu’une soirée et le parrain était un jazzman américain vivant à Paris et produit par Blang Music : Tom McClung. Tom a été aussi le parrain de la percée du vin jaune 2009 qui avait lieu  à Frontenay/Passenans. Le responsable de Blang Music n’est autre que le fils ainé de Dominique Petitot : Nicolas. Lors de la première édition on avait déjà passé une excellente soirée grâce à la diversité du jazz joué. La deuxième édition qui s'est déroulée le Week End du 21 22 Aout tenait donc toutes ses promesses. Chaque fois que j’allais voir mes amis la famille Petitot le sujet de discussion était évidement le festival. Mes amis participaient énormément  à cet évènement : Réunion mais aussi conception de panneaux publicitaires installés un peu partout dans le jura.

 

Le vendredi 21 Août commençait le festival. En fin de journée vers 18h00 je me préparais à partir pour ne pas manquer le début des concerts. Arrivé à Frontenay les voitures étaient garées en épis dans un champ. On pouvait acheter les billets à l’avance à l’office de tourisme de Voiteur. C’est ce que j’ai fait. L’entrée par jour était à 22 euros mais on pouvait acheter le pass pour les 2 jours au prix de 40 euros j’avais donc mon pass.

La scène se trouvait devant le château et comme il avait plu un immense chapiteau avait été monté juste après la scène sur la pelouse. Je m’installais donc proche des techniciens du son et de la lumière. Je voyais très bien.

Le festival devait commencer vers 19H00 ce fut le cas à 5 minutes près.

 

Au début un duo : Louis HUYBRECHTS et Jérôme BROYER 

Répertoire Jazz : Morceau « Clair de Lune » Morceau de Stevie Wonder « She’s love me ».. Jazz avec guitare c’est vif sympa. Grande complicité entre les guitaristes. J’ai beaucoup aimé.

 

19h55 : deuxième groupe : Cactus  Bluesy Band : L e groupe du conservatoire de Lons le Saunier accueillait Jean Jacques Marsot accordéoniste. Les instruments : saxophones, accordéon, clavier, guitares, batterie et trombone. Ils ont joué des standards jazz qui bougent énormément. Un jazz rythmé comme je l’aime j’ai beaucoup apprécié 

Vers 20H50 Parole de la présidente du comité d’animation de Frontenay Nathalie PRUDENT. Elle remercia toutes les personnes qui se sont investies bénévolement pour ce festival

A 21H05 C’était au tour de Tigyst Harmon avec ses musiciens. Tigyst est une jeune chanteuse afro américaine elle habite Paris où elle enseigne le chant. Et là ca changeait ce n’était pas uniquement de la musique mais du chant. Elle a chanté ses propres compositions jazz. Sa voix superbe va très loin dans les basses et dans les aigus. Présence extraordinaire sur scène. Sa voix, ses gestes témoignent d’une grande artiste jazz. J’ai adoré. C’était vraiment formidable

Vers 22H15  c’était un groupe venant de Paris : Aka Unit Quintet. Propres compositions originales du plus swing ou plus rythmé. Jazz allant vers le groove. Les instruments piano, saxo, guitare électrique, basse et batterie. Composition au rythme de chaque instrument. C’était super. J’ai beaucoup apprécié 

A tout moment on pouvait  se désaltérer grâce à la buvette installée au fond du parc ou se restaurer. Le menu était une assiette franc-comtoise  composée de salade comté et saucisse Morteau et en dessert de la salade de fruits.

23H20 Nouveau  groupe : le "Lyon Latino Jazz Group".Ils  ont joué des standards jazz (Duke Ellington…) j’écoute avec plaisir les standards. Formi formidable

A minuit 30 c’était la dernière partie. ZAZ est enfin arrivée sur scène. Zaz a déjà eu une récompense à Paris cet Hiver à l’Olympia et ensuite elle est partie en tournée en Asie (Russie et Japon) . On la surnomme « La voix de Montmartre ». A cette heure là les gens commençaient à être fatigués et dès son entrée elle a véritablement invité le public à participer à la fête lequel a dit oui. Zaz a une voix magnifique. Sa vivacité sa spontanéité font merveille. Elle a chanté des standards de Gainsbourg comme la javanaise version Jazzy des standards de Piaf.. mais aussi ses propres compositions avec des paroles vraies touchantes comme j’aime. Zaz a une présence extraordinaire sur scène. A la fin de son récital le public était ravi enthousiasmé. Elle a été très applaudie et elle est revenue chanter car le public en redemandait. C’était vraiment du bonheur pour les passionnés de jazz. ZAZ Quel Talent !
   

Le premier soir est terminé il est 1H30. Pendant la soirée j’ai pu dialoguer avec beaucoup de gens j’ai pu voir mes amis. Ensuite tour en boite et je me suis couché très tôt le matin. J’étais content de ma première soirée. Vivement ce soir.


La deuxième soirée c’était le 22 Août, il faisait meilleur que la veille. Le premier groupe débute vers 19H25 au lieu de 19H00. Il s’appelait  Faycal Salhi Quintet Les instruments : Clarinette, saxophone, contrebasse, violoncelle, batterie-percussion et Oud . Faycal Salhi joue du Oud ce qui donne un timbre particulier. Le répertoire de ce jazz de type oriental comprenait leurs propres compositions. Morceau « vent du sud » Morcau « Ayat » chanson du film « maison jaune » de Amor Akkar, ce morceau là j’ai adoré. J’ai adoré ce jazz oriental. Cela nous transporte dans la musique du monde entier. Formi Formidable.
 

 Ensuite vers 20H40 c’était au tour de Tom McClung. A la première édition du festival il était seul et là aujourd’hui il est accompagné de 3 musiciens  Peter GIRON, John BETSCH et José PALMER. Je ne connaissais pas Tom dans ce registre. Le quartet a surtout joué du Blues. Compositions originales de Tom (la petite hirondelle…) Très belle performance de chaque instrument c’est ce que j’ai aimé.

       

Après un moment d’entracte où on pouvait se désaltérer à la buvette ou se restaurer avec le menu proposé le nouveau groupe débuta vers 22H05 : Christophe PANZANI « Pasta Project » il était accompagné de 4 musiciens Vincent, Pierre, Bruno et Antoine. Les instruments : saxo, accordéon, guitare, double basse et drums. C’étaient leurs propres compositions. J’ai trouvé ça surprenant  de très belles mélodies mais je n’ai pas du tout apprécié. Dommage.


Vers 23H15 Nouveau groupe composé d’un pianiste et d’un trompettiste : le duo Angelino Falzione. Grande complicité entre les deux, c’était très lyrique on se serait cru au théâtre ou a l’opéra, c’est ce que j’ai apprécié le plus. 

 

A Minuit et demi  c’est le dernier groupe : Loïc Pontieux Quintet. Après le jazz pas toujours rythmé pendant une partie de la soirée on retrouve enfin du jazz puissant très rythmé comme je l’aime. Et là ca déménage c’est musclé. Le répertoire était leurs propres compositions (Trinidad, Vallerina, Rialto, voyage d’une plume…) Enorme performance de la batterie du saxo et du piano. J’ai vraiment adoré. Formi Formidable Fin vers  1H40

  

Et après pour clôturer le festival on a eu droit à du jazz chanté par ZAZ et TIGYST et beaucoup d’artistes ont rejoint la scène pour chanter et Jean claude Pacaud  dit le mot de la fin pour remercier tous les artistes et nous qui étions venus.

     

Ensuite j’ai aidé à ranger chaises  avec des bénévoles j’ai aidé Nicolas et j’ai pu discuter avec les musiciens. Nicolas m’a invité à me joindre à eux à la maison. On a fait l’after du festival c'est-à-dire la Troisième mi-temps dans la cave de la maison de mes amis. Les musiciens ont joué du jazz on appréciait d’écouter la musique  devant un bol de soupe à l’oignon ou un petit alcool. Le jazz était auusi chanté par Zaz et Tygist et j’ai encore discuté avec les musiciens et mes amis. J’ai beaucoup aimé la relation entre nous tous et je suis rentré chez moi au petit matin.

  

 

 

CONCLUSION

 

Le festival jazz à Frontenay a tenu toutes ses promesses. Deux soirées inoubliables avec 5 ou 6 groupes par soirée. Du jazz du blues mais aussi chanté. Très bonne organisation pour les responsables et les bénévoles je leur tire mon chapeau. Ce festival ne pourrait pas  exister sans les principaux responsables que sont Monsieur Jean Claude Pacaud, Dominique Petitot et Nicolas Petitot. Nicolas Petitot a fait un travail remarquable pour faire venir de grands artistes de la scène jazz de France. Une organisation sans faille Frontenay avec son festival pourrait devenir l’un des plus grands festivals de Franche Comté. Le festival 2009 était de grande qualité. Même que ce n’est pas mon type de musique préféré je commence à apprécier le jazz et l’art existe encore à l’intérieur de chaque être humain. Vivement la troisième édition dans 2 ans.










Repost 0
Published by Babman - dans musique
commenter cet article
15 août 2009 6 15 /08 /août /2009 17:22

Au cours de cette année 2009 avec mon petit groupe de fraternité on avait décidé de se retrouver ensemble entre les familles et les célibataires lors d’une excursion en Franche-Comté. On décidait de partir de Villette les Arbois pour aller jusqu’à la chapelle des Buis.

 

Depuis Avril nos réunions de fraternité étaient spécialement consacrées à ce « Raid Franciscain ». Chaque personne faisait partie au moins d’une commission pour l’organisation de cette excursion (commission nourriture, commission pour l’itinéraire et préparation du carnet.

 

Dans notre fraternité plusieurs familles :

         La famille GIRARDEAU (Fabrice Laure et leurs 2 enfants Anouk et Timothée)

         La famille DEMAREST (Frédéric Sophie et leurs 4 enfants Jeanne Benoit Silouane et Bertille)

         La famille BULABOIS (Philippe Elisabeth et leurs 2 enfants Jeanne et Elie)

         Adeline LEBLOND et son fils Rémy

         Laurent LIVET et Richard ECUYER

 

Chacun faisait partie d’une commission je faisais partie avec Richard de la commission pour préparer le carnet. J’avais fait déjà un modèle et on s’était tous retrouvé pour faire les dernières modifications autant pour le carnet que pour le raid peu de temps avant l’excursion. Richard était venu chez moi pour qu’on fasse la mise en page du carnet et je les ai sortis sur l’imprimante deux jours avant de partir.

Le temps tant attendu était enfin arrivé. La veille j’avais préparé mon sac et le départ était fixé le 30 Juillet en fin de matinée vers 11 heures. J’arrivais donc à l’heure prévue c'est-à-dire vers 9 heures les autres sont arrivés peu de temps avant 10H00.

Une photo est prise avant le départ  . Avec Philippe je vais chercher superbe une famille jument. C’est elle qui trainera la charrette pendant notre périple. Superbe était dans un parc  et Philippe commence à l’atteler ensuite on revient avec la jument vers nos amis et c’est le départ vers 11 heures     Après le village de départ c'est-à-dire Villette les Arbois nous prenons la route nationale direction Villeneuve d’Aval. Traversée du village et ensuite on rentre dans la forêt pour rejoindre la ferme de la Biche. En fin de matinée vers 12h30 première Halte pour le déjeuner. Il était composé des pique-niques apportés par chacun photos-des-blogs-apr-s-mai-2009_2485-copie-1.jpg et on redémarre en début d’après midi.

Traversée d’une route nationale entre Dole et Salins le village d’Ecleux et le village de Cramans. A Cramans petite halte vers le cimetière pour goûter et se désaltérer. Après Cramans route de Campagne sur Loue. C’est à Champagne sur Loue que nous finissons la ballade du premier jour. Nous dormons ce soir  au camping du village. Route magnifique au bord de la Loue      et nous arrivons au camping     Montage des tentes  

Repas et veillée.

Le 31 Juillet les premiers sont levés vers 8 heures  Petit déjeuner en commun. 

Vers 10 heures c’est le départ. Juste avant Philippe prépare la jument Superbe à l'attelage

   Nous prenons la direction de Quingey. Nous évitons les routes où il y a beaucoup de circulation pour la tranquillité de chacun et du convoi. Nous passons donc dans une vallée où il y a que des champs et les montagnes autour
      En fin de matinée nous arrivons donc à Quingey. Pour le repas nous nous installons vers le camping municipal

Après le repas composé de Taboulé jambon Comté et pomme rangement vaisselle et répétition pour le spectacle de dimanche sur François d’Assise et le loup de Gubbio en ce qui concerne les enfants.Reprise de la ballade très tard vers 15H30. Notre ballade traverse champs et pont   et nous nous engageons dans un chemin avec beaucoup de ronces et d’orties  Un moment il fallait faire demi-tour car impossibilité de continuer avec la jument et la charrette. On a repris ensuite le sentier de grande randonnée qui nous amène au village de Cessey. Très grande difficulté pour le convoi car la pente était vraiment raide. Il restait encore beaucoup de kilomètres. La ballade se poursuivait dans chemins le long des champs de maïs de la loue et nous arrivons enfin au village de Chenecey-Buillon. Nous nous installons donc le long de la loue vers le terrain de foot. A cet endroit il y avait déjà beaucoup de monde surtout des jeunes qui faisaient du bruit. On ne pouvait donc dormir là pour la tranquillité de chacun et fFred Fabrice avait trouvé une solution : on allait dormir dans un autre endroit dans un parc au début du village. On commença par faire à manger, le repas terminé rangement pendant qu’un petit groupe était déjà parti pour monter les tentes. Après la veillée pendant que les enfants commençaient à dormir les adultes s’étaient réunis pour le programme du lendemain : Après la journée éprouvante d’aujourd’hui faisions nous la grande ballade de presque 20 kilomètres avec pas mal de dénivelé ou seulement une petite ballade de 4 ou 5 km pour arriver à la Chapelle des Buis. Le choix fut donc porté à la ballade de 4 ou 5 km de Fontain à la Chapelle des Buis car beaucoup d’adultes et enfants étaient fatigués.

 

Le lendemain 1 Août je me lève de bonne heure vers 6H15. Je me ballade dans Chenecey Buillon. Vers 7 Heures retour vers les tentes et je rencontre Richard et Fred qui allaient au village. Je les accompagne et nous passons vers la petite chapelle retour pour le petit déjeuner. Dans la matinée tandis que Philippe Adeline et Fabrice étaient allés chercher les voitures chez Bulabois et fait quelques courses de nourriture les autres préparaient le repas et les enfants répétaient le spectacle
       Dans le pré il faisait tellement chaud qu’on est allé s’installer à l’ombre pour le repas. Le repas étaient composé d’une salade d’Ebly et concombre tomates de fromage et d’un Brugnon. Après le repas juste avant 16 heures départ pour Fontain. 16H00 Départ de la ballade avec adultes et enfants entre Fontain et la Chapelle des Buis  Au début descente mais après énorme montée (150 m de dénivelé) pour arriver enfin à la Chapelle des Buis. Très beau panorama sur la ville de Besançon  On était tous là-bas vers 18 Heures
       

Vêpres avec les frères franciscains vers 18h45. Préparation du repas. Pour le repas on avait invité les frères franciscains Joël Vincent et Tite. Repas composé d’un apéritif d’une énorme salade composée de saucisses et merguez et d’un dessert.Veillée ensuite autour du feu.
     Il est 23 heures, quelle vue magnifique sur Besançon illuminé  Tout le monde s’apprête à aller se coucher, je dors dans la caravane de Joël.

 

Dimanche 2 Août petit déjeuner en commun et à 10 Heures messe à l’église de la Libération
 Elle était préparée par notre petit groupe. A l’issue de la célébration les enfants et les adultes de notre groupe ont pu jouer leur spectacle sur François d’Assise et le Loup
      

Repas avec les frères franciscains   il était composé d’une salade verte et d’un plat typiquement alsacien (pomme de terre en purée de fromage blanc aux herbes et lardons) et une salade de fruits. Rangement de toutes nos affaires. En ce début d’aprèsd midi il s’est mis à pleuvoir et on est tous parti vers 16 heures. Le RDV était fixé chez la famille Bulabois à Villette les Arbois. Tout le monde est parti peu de temps après.

 

Conclusion

 

Pendant l’année notre petit groupe de fraternité avait décidé de se retourner pendant ‘été 2009 entre les familles et les célibataires. Après le mois d’Avril nos réunions étaient surtout basées sur ce raid franciscain. Tout le monde avait quelque chose à faire pour qu’il soit réussi. Le raid est enfin arrivé fin juillet et début Août. Quel énorme temps fort de fraternité de solidarité de convivialité de service entre adultes et enfant et aussi un temps fort pour le petit groupe lors de l’office du jour avant le départ.





   
Repost 0
Published by Babman - dans fraternité
commenter cet article
21 juillet 2009 2 21 /07 /juillet /2009 15:10

Dimanche 12 Juillet

 

Vers 8 heures Richard et moi prenons notre voiture et partons pour Dole. Arrivés à dole avant 9 heures chez Zabeth. Cathy et Sophie nous ont rejoints. Avec nos voitures nous récupérons nos amis de la JOC. Zabeth avec son petit groupe partent à Saint Aubin récupérer Patrick pendant que les 3 autres voitures partent ensemble à la messe de Pont de Poitte.

Nous sommes arrivés à Pont de Poitte vers 10H25. Messe avec la communauté paroissiale et les prêtres du secteur. Quelle joie de retrouver Lulu et julien. A l’issue de la cérémonie discussion sur la place de l’église. Nous partons mangeur ensuite à côté du campement. Nous piqueniquons dans un champ de Jean Paul l’agriculteur qui nous prête son pré pour le campement. Tous les amis sont là : Corine Gérald Jérôme Yannick Fabrice Raymond Céline Patrick Fred Brigitte Laurent Zabeth Richard Cathy Sophie Adeline et son fils Rémy et enfin Lulu.

 

Vers 14 heures nous rejoignons les personnes du campement précédent autour du feu. Ils nous offrent le café et les gâteaux. Transition entre le premier campement et le nôtre. Le premier campent avait comme responsable Jean François et Armelle, il était composé d’adolescents âgés de 12 à 14 ans.

Après le départ du campement des adolescents on a fait une organisation des tentes et on a installé nos affaires à l’intérieur. Comme il faisait très beau, vers 16 Heures nous décidions un petit groupe de partir nous baigner au lac de Clairvaux les lacs . Un groupe est parti en voyage les autres à pied. Au lac on s’est baigné dans la zone surveillée  

En fin d’après midi retour au campement vers 18 heures 45. La famille Bigot est là, on les aide à monter leur tente pendant que d’autres préprarent le repas  Au menu ce soir soupe Omelette avec  fromage râpé, salade de fruits et gâteaux. Repas tous ensemble vers 20H30   Ensuite des personnes sont partis se coucher pendant que d’autres faisaient une mini-veillée autour du feu  Ce groupe s’est couché vers 23 h.


Lundi 13 Juillet

 

A partir de 7 heures du matin les premiers débarquent autour du feu pour préparer le petit déjeuner. Les autres se lèvent au fur et à mesure de la  matinée.

Dans la matinée un petit groupe décidait de mettre du gravier à un endroit pour pouvoir y installer les tables lors du repas de midi pour qu’elles soient à l’ombre. Il fallait arracher une souche creuser couper des branches et enfin remplir de gravier Le groupe était composé de Corinne Fred Fabrice Lulu Raymond et Raymond

        pendant que moi  Marie Françoise Brigitte et Richard épluchaient les légumes pour le repas  

D’autres dans la matinée étaient partis se baigner au lac. Repas très tard dans la matinée.

 

 


Après le repas rangement et vaisselle faite par le groupe  qui est allé se baigner. Vers 16 Heures départ pour la cabane  au bord d’un étang  La cabane avait été commencée par le campement précédent  composé d’adolescents, il fallait continuer le travail. Ballade aux pas des ânes dans des chemins caillouteux   d’autres suivent la charrette Sur la route nous traversons une carrière  et nous arrivons enfin à la cabane   Sous un soleil de plomb un petit groupe se met au travail pour installer des chevrons pour le toit pendant que d’autres se mettent à l’ombre. Un autre groupe repart à pied au campement pour aller se baigner au lac, je fais partie de ce groupe. Au campement je prends ma voiture et mes affaires de bain et je viens chercher Marie Françoise et sa petite fille à la cabane avec Fred et on retourne au lac. J’arrive au lac vers 18 Heures. On se baigne tous ensemble dans la zone surveillée, il fait chaud et l’eau est à 23 degrés. Vers 18H30 on décide de revenir au campement. Préparation du repas. Ce soir au menu Soupe Spaghetti bolognaise et Banane-Chocolat que l’on fait cuire dans le feu. Quel délice ! Le temps est à l’orage, au loin on voit des éclairs. Après le repas, veillée avec chants à la guitare et Jumbé mais aussi jonglage par un animateur du campement précédent Vincent

 

   Comme j’ai peur que l’orage arrive rapidement, pendant la veillée je décide avec Richard de finir la vaisselle. La veillée terminée on est allé se coucher et on entend dans la nuit la musique les feux d’artifice dans les villages d’à côté ou à Clairvaux-les-Lacs. Pendant la nuit énorme coup de vent et de la pluie.

Mardi 14 Juillet

 

Après le petit déjeuner lulu m’avait demandé de partir avec Jano pour aller chercher sa compagne Béatrice à Pontarlier. Départ avant 9 heures. Arrivée à Pontarlier vers 10 Heures. Retour au campement vers 11H15. Quelle joie de voir sur place Zabeth Sylvia et aussi Marcel et Florent deux frères franciscains venus pour la journée nous rendre visite depuis Lyon. Vers midi un petit concours était organisé pour couper du bois.
     

Je n’ai pas pu participer  à la préparation du repas comme j’étais parti. D’autres amis sont arrivés Dule et sa femme Nicole et leurs amis. Repas vers 12H40

      Ensuite vaisselle rangement du campement et des tentes. Vers 16 Heures petit briefing ou réunion de fin de campement. On parle de nos réactions, de ce qu’on a vécu, de nos angoisses..et aussi de ce qu’on doit modifier ou changer pour les futurs campements. Vers 17H30 Photo du groupe 
 
Le campement est terminé. Zabeth Moi et Cathy on ramène nos amis chez eux. Je suis arrivé chez Zabeth vers 19 Heures et je reste à Dole car je travaille le lendemain.

 

Conclusion

 

Le campement de trois jours était destiné aux futurs confirmands. D’autres Week End avaient été organisés cet hiver et ce printemps. Les futurs confirmands de l’équipe JOC étaient tous présents. La confirmation aura lieu à la Pentecôte 2010 à la cathédrale de Saint Claude.

 

Le campement apporte beaucoup de bien pour chacun des participants c’est ce qui a été dit pendant la réunion de conclusion du campement. Le campement réjouit les cœurs chacun peut trouver la paix de son cœur. Un grand moment de travail en commun de solidarité, de fraternité, d’animation.. Un grand merci aux participants mais aussi à Lulu et à l’équipe organisatrice (Zabeth, Laurent Cathy Richard Sophie et Adeline). Sans l’équipe organisatrice et Lulu  un campement ne peut avoir lieu et exister

 


 

Repost 0
Published by Babman - dans divers
commenter cet article
9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 19:00
 

Ce jeudi 25 juin dans la nuit en France on apprend le décès du King of pop Michael Jackson d’une crise cardiaque

Je ne l’apprends que le lendemain matin. Les médias reflètent de cet évènement. C’est la stupéfaction  la consternation la tristesse dans le monde entier. A tout moment dans les journaux à la télévision à la radio cela faire la une : Michael Jackson est mort d’une crise cardiaque. Il prenait beaucoup de médicaments. Il s’entrainait au Staples Center de Los Angeles pour ses derniers concerts en Angleterre. Il était heureux  de retrouver son public ca se voyait à la télévision  et d’un seul coup sans un mot Dieu l’a appelé à lui. On n’y croyait pas à  son départ précipité. On attendait avec joie ton retour sur scène.

 

Michael très tôt a commencé à chanter à danser avec ses frères « Les Jackson Five » et tu avais tout pour réussir. La pop a toujours été sa musique préférée et il se lance dans une carrière solo fin 1970 avec « Off the Wall »

Début 1980 c’est la consécration pour sa carrière avec « Thriller », des millions d’album vendus , mais surtout des clips qui peuvent être comparés à des films. Et  il débute des séries de concerts dans le monde entier où les gens sont ébahis par la danse « le Moonwalker »Ensuite sort Bad, Dangerous History, Invincible.

Entre temps Michael avait gagné beaucoup d’argent avait acheté Neverland avait fait un parc d’attraction à l’intérieur de celui-ci pour accueillir enfants mais surtout enfants défavorisés. C’est à ce moment là que les ennuis avec la justice ont  commencé. Michael a été constamment sous pression. On l’a accusé à tort et à travers, on l’a trainé dans la boue. Aujourd’hui toutes les accusations sur le King of Pop se sont révélées complètement fausses et prouvées. Michael Jackson aimait ce qu’il faisait mais surtout il a créé une association « Heal the Word » pour aider les enfants défavorisés dans le monde. Il était content d’être aimé de tous. Il allait finir ses derniers concerts  et il nous laisse un énorme héritage : Associer la musique et la danse. Aujourd’hui ce qui fait la richesse de la musique c’est de pouvoir l’exprimer avec son corps et cela vient particulièrement du King op Pop Michael Jackson et de nombreux artistes aujourd’hui se servent de cet héritage.

 

Je suis quelqu’un d’une quarantaine d’année j’aime me défouler sur la musique et cet héritage c’est toi Michael qui me l’a transmis. J’ai pu acheter tous les albums de Michael et participer à un de tes concerts en 1997 à Paris. Tes albums, je les écoute avec joie. La légende Michael Jackson est aujourd’hui en marche, les jeunes d’aujourd’hui vont apprendre à te connaître mais surtout à aimer ta musique. J’espère que d’autres albums de Michael Jackson vont sortir et que même dans 20 ans on écoutera toujours du Michael Jackson.

Dans la vie en discothèque on me reconnaît surtout par ma danse car elle me fait vivre mais surtout m’aide dans ma thérapie  contre le stress et au fond de moi tu es présent et je ferais de telle sorte que  tu sois fêté avant l’été dans mon département en France.

Ce mardi 7 juillet c’était la cérémonie d’adieu à Michael. Une cérémonie formidable avec des témoignages des artistes venus chanter tes tubes autour du cercueil de Michael Jackson et ta famille derrière toi. Tu es parti, Dieu t’a appelé. Merci Michael pour tout ce que tu as fait pour le monde. Tu as beaucoup apporté à tes admirateurs et on te doit bien ça. Salut Michael le King of pop et à la prochaine !

Repost 0
Published by Babman - dans musique
commenter cet article
24 juin 2009 3 24 /06 /juin /2009 17:51

  

L’association Floriane à Salins les Bains organise toute l’année des animations diverses (campement, ballade aux pas des ânes, jus de pomme..) pour enfants adolescents et adultes. Chaque animation est géré par une personne responsable et des animateurs ayant le BAFA. L’été l’association Floriane organise des campements de début juillet au 20 Août pour des personnes ne pouvant partir en vacance. Le responsable est en général le père Lucine Converset dit Lulu qui s’occupe du service d’Eglise pour les personnes handicapées et il est accompagné d’animateurs bénévoles. Le campement débutant début Juillet il fallait vite commencer à monter le campement. Le père Lulu a fait appel à toutes les personnes qu’il connaît pour l’aider dans cette tâche.

Notre campement depuis un an se situe dans un parc d’un agriculteur la famille Richard à COGNA.  Cogna est un village qui se trouve  à quelques kilomètres de Clairvaux les Lacs dans la région des lacs dans le département du Jura. La première journée du campement avait lieu donc le samedi 20 Juin.

Je suis arrivé le premier au campement vers 10 heures du matin. Mon premier travail a été de dégager ce qu’on avait laissé sur le terrain. Le tout était sous une bâche noire et tenu par des palettes et cailloux  Les autres sont arrivés vers 11 heures.

Tous ensembles le premier travail fut de mettre le bras en fer autour d’un arbre et de mettre la bâche noire.  La bâche noire est ensuite tendue à ses extrémités par des rondins, on installe du bois des planches des piquets pour pas que la bâche se détende à cause du vent  La bâche installée d’autres travaux nous attendaient : Montage des tentes sur le terrain et montage du marabout ‘(énorme tente pour disposer du matériel)   Plusieurs groupes de travail s’étaient créés.

Vers 13H30 c’était le moment du repas. Dans la matinée des personnes étaient allés faire des courses. . Le feu fut allumé pour l’occasion pour faire cuire les saucisses et les merguez. Des personnes avaient aussi apporté de quoi partager

Après le repas on continua le travail du matin : Fin du montage des tentes et du marabout.

En fin d’après midi on commença par installer les étagères sous l’énorme bâche noire pour mettre du matériel indispensable pour le campement. Je suis parti  peu de temps avant 17 heures car je voulais aller voir ma nièce chanter lors de la fête de la musique. Les autres sont restés un peu plus longtemps.

 

Une deuxième journée aura lieu le samedi 27 juin depuis le matin pour finir de monter le campement qui débutera avec des adolescents le 6 Juillet.

 

Repost 0
Published by Babman - dans divers
commenter cet article
11 juin 2009 4 11 /06 /juin /2009 17:00
                                                                          
Je n’étais pas venu au cercle de silence depuis avril.
 Depuis la veille la France a enfin retrouvé la pluie qu’on attendait depuis longtemps et c’est sous un ciel incertain que le cercle de silence a débuté à 10 Heures. Aujourd’hui 6 juin ayons une petite pensée pour les vétérans qui ont sauvé la France de l’invasion nazie il y a 65 ans.

Au cercle de silence les gens fidèles étaient au rendez vous. Parmi eux Mr et Mme Charbonnier la famille Lamy la famille Jeunier Monsieur Lallemant Lulu Converset et Bruno Jean marc Ballicot et bien d’autres encore. Au total une soixantaine de personnes. Nous dénonçons l’enfermement de personnes de familles de toute nationalité et de race dans les centres de rétention administrative et nous manifestons donc pour que les droits civiques de chaque personne soient respectés dans notre pays. Le cercle de silence dure une heure et s’est donc terminé à 11 heures.

                                                                             
Repost 0
Published by Babman - dans politique
commenter cet article
11 juin 2009 4 11 /06 /juin /2009 16:05

 

En ce début d’après midi je me rendais dans le village de Aresches pour une ballade aux pas des ânes. Sur place  Lulu était déjà là. On commença par atteler Les ânes Isidore Rameau et Lolita. Peu de temps après le groupe ATD QUART Monde de la Bise à Mesnay près Arbois est arrivé ainsi que deux amis Laurent et Monique Epailly. Départ de la ballade vers 14H30 direction Thésy. Il faisait beau. Nous nous sommes arrêtés chez des paysans. Véronique nous a accueilli à bras ouverts, nous avons goûté ensemble. Retour à Aresches pour 17 heures, le groupe ATD Quart Monde devait partir de bonne heure. Ensuite avec Monique Laurent et Lulu nous avons mis les ânes dans une pâture et nous sommes partis tous ensemble de notre côté.

 
           

Conclusion

 

Encore une très belle journée d’animation aux pas des ânes avec nos amis de ATD Quart Monde. Il faut peu de chose pour que les gens soient heureux de vivre ensemble

 

Repost 0
Published by Babman - dans divers
commenter cet article