Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 17:59

Le dimanche 6 Février je me levais de bonne heure pour aller à la fête de la percée du vin jaune à Arbois. J’arrivais donc au rendez vous pour prendre le car en zone industrielle de Poligny à 8H00 des bénévoles nous  dirigeaient vers les emplacements de parking. Je prends le premier bus DSCF0002.jpg Départ de celui-ci à 8h20. Le bus est arrivé à 8h35 à l’entrée ouest de la ville. Descente de la rue venant de Poligny et on achète notre billet d’entrée  12 euros  donnant droit à un verre de dégustation avec dix tickets de dégustationDSCF0005-copie-1.jpg.

A 8h45 je suis à l’église Saint Just. Je m’installe dans un banc à côté d’amis Elisabeth et Serge Brocard de Montrond.

A 9h30 Entrée du cortège des officiels DSCF0018-copier.jpgavec leurs habits rutilants DSCF0023 DSCF0025.jpgDSCF0031.jpget le fameux tonneau de vin porté par les vigneronsDSCF0020.jpgLa cérémonie religieuse pouvait commencer. La messe fut dite par le responsable de la paroisse d’Arbois Jean Baptiste Dole accompagné par le vicaire Général de l’évêché de Saint Claude le père Philippe Adelon. La partie chant était interprétée par la Chorale Opus 39. La cérémonie religieuse dura environ une heure 15. Sortie du cortège  DSCF0055.jpg  A la sortie de l’Eglise le fameux tonneau fut installé sur une voiture conduite par des chevaux

DSCF0063.jpget c’est le départ direction le champ de Mars DSCF0064.jpg  DSCF0067.jpg  DSCF0069.jpg  DSCF0070.jpg  DSCF0072.jpg  DSCF0074.jpg  DSCF0075.jpg  DSCF0077.jpg

il y avait beaucoup de monde dans les rues d’Arbois DSCF0079.jpgLe cortège traversa le centre ville pour arriver au champ de Mars. L’intronisation allait se faire sous un petit chapiteau situé au bout du Champ de Mars du côté de la salle omnisport DSCF0083.jpg Le Champ de Mars était bondé je n’avais jamais vu autant de monde sous un soleil de plomb DSCF0084.jpg

DSCF0086.jpg et le tonneau arriva au chapiteau DSCF0087.jpg Début de l’intronisation avec le DSCF0100.jpgmot du responsable de la percée Jean Michel PETIT DSCF0090.jpg  DSCF0092.jpg Invitée d’honneur cette année : Alice Dautry directrice de l’institut Pasteur à Paris. Pendant la cérémonie on parla surtout de l’action de Pasteur originaire d’Arbois et ses expériences sur le vin. Alice Dautry installa le robinet au fameux tonneau DSCF0100 DSCF0101.jpg et le contenu fut donné à toute l’assemblée à plusieurs endroits. A la fin de la cérémonie le fameux robinet fut redonné au maire ou responsable du village ou se déroulera la percée du vin jaune 2012 c'est-à-dire Ruffey sur Seille DSCF0102 Je rencontre parmi la foule Françoise Cètre institutrice à Aiglepierre et son mari qui me disent que son frère vigneron à Pannessières fait partie de la percée et que je pourrais aller faire un tour à leur caveau. A 12h30 je décidais de manger un peu. Il y avait pas mal de chose à acheter chez les commerçants d’Arbois. J’achetais donc une fougasse dans une boulangerie dans la rue menant au Champ de Mars. Début d’après midi je commençais à faire le tour des caveaux : En premeir le caveau de la fruitière vinicole d’Arbois DSCF0104.jpg et on peut admirer tous les tonneaux parfaitement empilés DSCF0107.jpg  DSCF0108.jpgPeu de temps après j’avais perdu tous mes tickets de dégustation donc je rachetais le verre et les tickets. Après mon premier caveau je décidais de rendre visite à la famille Brocard au caveau n°62 DSCF0109.jpgj’ai pu boire un macvin et un vin jaune tous les deux très excellents. Je décidais aussi de boire aussi au caveau n°63 Le domaine des marnes blanchesDSCF0110.jpg

 Je continuais à faire le tour des caveaux je m’arrêtais donc chez un ami Philippe Bulabois vigneron bio à Villette les Arbois.. Beaucoup de monde dans les ruelles d’Arbois vers le château Bontemps

Vers 15H30 je décidais de changer pour voir autre chose donc je décidais d’aller voir l’exposition « Vin de l’ivresse et vin de sagesse » à l’église Saint Just.

Le premier tableau parle de la première ivresse DSCF0115.jpg dans le livre de la Genèse (9 20-21) : Noé fut le premier vigneron il planta une vigne et il but le vin, s’enivra et se trouva nu dans sa tente.

 

Le deuxième tableau s’intitule « Vin qui réjouit vin qui détruit »  DSCF0116.jpg : Le vin joyeux  (Psaume 04 105) mais le danger n’est pas loin (Proverbes 23 31-34) tout dépend du dosage.

 

Le troisième tableau s’intitule le vin qui fat perdre la tête DSCF0117.jpg L’histoire de Loth et Judith. La ville Sodome est détruite. Loth et ses filles sont les seuls survivants. Une ville israélite Béthulie est assiégée par le chef de guerre au service de Nabuchodonosor : la capitulation est proche . Des hommes forts et des femmes lucides (Genèse 19 31-32)  - Le vin recherche de plaisir et de sensualité  - Le vin de l’ivresse tragique

 

 

Le quatrième tableau s’intitule la grappe de Canaan et le biou DSCF0120.jpg 

Même image mais des intentions différente

1.    La grappe de Canaan dans le livre des nombres 13 23-24 : Moïse et le peuple qu’il conduit dans le désert arrive en vue de Canaan ils hésitent à s’aventurer sur ce territoire. Ils envoient 12 hommes en mission d’exploration : Alors ils en sont sûrs ce pays est bien la terre promise.

2.    Le bio est une grappe géante      les plus belles grappes des vignes d’Arbois ou autre endroit : Fête ancestrale célébrée le premier dimanche de Septembre, le biou est porté en procession par 4 vignerons à travers la ville. Arrivé à l’église, il est béni par le prêtre et ensuite il est suspendu à la voute devant l’autel où il restera 15 jours. C’est un geste d’action de grâce et d’offrande des vignerons pour la récolte de l’année.

 

Le cinquième tableau s’intitule  les noces de Cana Jean2 1-9  DSCF0123.jpg

 

Le sixièmeTableau s’intitule la cène DSCF0124.jpg est le dernier repas du Christ avec ses disciples. J »ésus rend grâce à Dieu (épitre St Paul auxs corinthiens 11 23-25). J ésus prit du pain il le rompit et dit « ceci est mon corps qui est pour vous faites ceci en mémire de moi » Il fit de même avec la coupe « Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang faites cela toutes les fois que vous en boirez en mémoire de moi »

 

Le septième tableau s’intitule le vin de l’ivresse mystique DSCF0125.jpg 

L’élan vers Dieu : Se perdre en Dieu tel est leurs vœux et leur voie. Ils vivent en fous de Dieu. Le gout de Dieu est une expérience mystique, Dieu se goûte comme un bon vin. Car si l’eau est indispensable à la vie, le vin lui apporte la joie et qui voudrait vivre sans joie ? L’ivresse de Dieu l’amour de Dieu saisit et ravit comme l’ivresse. Une telle expérience transforme celui qui la vit. Elle ne s’explique pas mas la parole poétique tente de l’évoquer (St Jean de la croix 1542 1591)



 

 Le huitième tableau s’intitule Le fête jouive de Pourim  DSCF0126.jpg

C’était au temps de Xérès (Assuerus règne de 486 à 464 avant JC) en perse où habitait une forte communauté juive.

Un conseiller du roi Haman par haine des juifs consent Xerès d’anéantir ce peuple sous prétexte de trahison et grâce à un banquet. Mordekhai un juif persuade la reine Esther de prendre la défense du peuple juif : Celle-ci organsie un banquet généralement arrosé au cour duquel elle retourna la situation.Elle affirme devant Xerès que son conseiller Haren est un pervers et les juis des sujets loyaux : Haman et sa famille et ses partisans sont tués et le peuple juif est sauvé.

 

Le neuvième tableau s’intitule Ibn al Faridh un mystique en terre d’Islam DSCF0127

Fête joyeuse : Pourim comémore le banquet donné par Esther. Tout homme a l’obligation de s’enivrer au point de ne plus savoir la différence entre Maudit soit Haman et béni soit mordekhai : Attitude profondément pieuse, l’ivresse permet d’aller au-delà de la raison au-delà des divisions entre le bien et le mal. Elle permet d’entrer corps et âme dans l’amour infini de Dieu pour son peuple.

 

Le neuvième tableau s’intitule Ibn al Faridh un mystique en terre d’Islam DSCF0127

Poète mysthique de langue arabe né en égypte en 1181.

-       L’ivresse sobre : Contact avec Dieu véritable ivresse. Il rend gravement dépendant et modifie le fonctionnement psychique pour le plus grande joie de celui qui le goûte. Toutes les autres drogues ne sont que des tentatives vouées à l’échec

-       Le devoir d’ivresse : Il ne s’agit pas seulement de tolérer l’ivresse et encore moins de prêcher la modération. Il existe un devoir d’ivresse. S’enivrer c’est s’élancer vers Dieu sans réserve, sans arrière pensée de quelconque profit sans calcul. Vaine est la vie sans ivresse.

 

Pendant l’exposition de nombreux artistes ont participé pour nous offrir de véritables chefs d’œuvre : Tableau représentant l’amiral Doukhi, toile de Jo Bardoux intitulé « Ya Khin » une sculpture de Jean François Pianet, tableau de Christian Fumagalli intitulé Quil, tableau de Alain Bouvier intitulé « Judith et Holophère ou la tête dans le sac, tableau de Xavier Rousseau, tableau de Yves Gravel intitulée la révélation.

 

Je ressors de l’exposition à 17H00 et je continue à faire les caveaux. Je vais faire un tour chez un viticulteur bio Gérard Villet DSCF0136.jpg. Excellent vin .

 

Retour au centre ville il n’est pas loin de 18 heures et la percée du vin jaune se termine. Beaucoup de monde reprenne la route direction Poligny. Les cars nous attendent vers les terrains de tennis. Les cars se remplissent un par un pas de fille d’attente et j’arrive à Poligny entre 18h30 et 19 heures très content de ma journée.

 

Conclusion

 

La percée du vin jaune 2011 à Arbois a tenu ses promesses. Plus de 70000 personnes de toute la France ont répondu présent pour cette énorme manifestation viticole. L’année prochaine se sera le tour de Ruffey sur Seille vers Bletterans. Rien à redire sur l’organisation réussie de cette manifestation à Arbois. Vivement l’année prochaine !L

Repost 0
4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 16:37

Après l’animation aux pas des ânes pour le pèlerinage gitan du 30 Avril, le lendemain une autre ballade m’était proposée avec les gens de Salins et bien sûr Lulu.

Donc le er Mai il y avait une messe à l’Eglise Saint Maurice de Salins Les bains à 9h30 dite par Lulu. Ensuite le point de Rendez vous était fixé au Rayon de Soleil à 11 heures. Julien est allé chercher les ânes avec Christophe l’ami d’Amélie Dodane présidente de l’association Floriane. Départ de la ballade à 11H20avec les trois ânes Isidore et Rameau. Il y avait beaucoup de monde. Nous évitons les routes et nous prenons plutôt les sentiers, les sentiers de grande randonnée. A la sortie de Salins nous empruntons donc la voie romaine et arrivons à Saizenay chez la famille Marguet à la sortie du village. Les ânes sont installés à notre arrivée dans le pré

IMAG0177.jpg. Nous piqueniquons dans la grange IMAG0179. Beaucoup de monde autour de la table André et Paulette Marguet, la famille Dussouillez, la famille Viennet, Amélie Christophe et leurs copains Cyril et Angélique, Colette Girod Monique Schmid Robert et sa femme Marie Thérèse Gony. Au moment du dessert on a fêté les 50 ans de Mariage de André et Paulette Marguet. Vers 14h15 on a attelé la charrette derrière Rameau et on est reparti vers 14h15IMAG0187.jpg sur la route direction Géraise. La première partie avant le bois est difficile car beaucoup de dénivellé et ça grimpe. Il fallait pousser a charrette à vide. Et nous arrivons donc au début du bois. Nous empruntons dans le bois un sentier pour rejoindre Salins Les Bains. Vers 16H00 nous arrivons à la chapelle de la chaux sous Clucy chapelle-de-la-chaux-sous-clucy-39110.jpg.

Nous nous arrêtons à cette chapelle et nous sommes accueillis par le voisin.Et comme tout le monde avait faim et soif c’est là que nous avons goûté avec les gâteaux qu’on avait et le café préparé par le voisin. Ensuite nous avons repris le sentier de grande randonnée direction Salins. Un moment nous passons vers une tombe d’un aviateur qui s’était tué pendant la seconde guerre mondiale. On avait retrouvé des morceaux d’avion qui ont été installés vers cette tombe. Le sentier dans le bois ne se terminait pas loin du cimetière vers le Rayon de Soleil. Vers 17H30 arrivée au Rayon de soleil. Avant le départ de chacun nous avons bu un jus de pomme.

 Conclusion

 

Encore une très belle journée d’animation dans le pays de salins proposé par Lulu et l’association Floriane. Beaucoup de personnes avaient répondu présents. Il faisait un temps magnifique, nous avons vu un paysage magnifique depuis Salins et aussi de beaux vestiges comme la chapelle. Tout le monde est reparti content de sa journée. Vivement la prochaine !

 

 

 

Repost 0
Published by Babman - dans divers
commenter cet article
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 10:37

Ce 27 Janvier je démarrais de bonne heure de Chamole mon village direction Dijon. Je prends l’autoroute A39 à Bersaillin direction Dijon. J’arrivais au Zénith vers 21 Heures Photo-0051.jpg

Déjà beaucoup de monde devant les grilles. Les grilles ont été ouvertes vers 22h25. Peu de temps après j’étais dans la grande salle du Zénith. Changement par rapport à l’année précédente : Le podium avec la taxe de mixage se trouvait au fond de la salle et les grilles éteints installées devant, on n’était pas sur le côté du podium. La scène était donc devant nos yeux. La première partie commença vers 23 heures par un DJ. Il devait faire chauffer la salle avec la musique proposée. Sa prestation était de grande qualité Photo-0093.jpg Photo-0094.jpg.

Vers minuit c’était un groupe de danseurs « Force de Rue » : Prestation extraordinaire avec toute sorte d’exercices de gymnastique et danse. C’est beau de voir des gens se donner à fond dans ce qu’ils aiment  Photo-0096.jpg  Photo-0097.jpg  Photo-0098.jpg. Ensuite ce fut le tour des Magic System. On connait tous leurs chansons que l’on entend à la radio mais surtout sur Fun Radio. Le groupe a chanté leurs principaux tubes et a su faire participer le public Photo-0100.jpg  Photo-0101.jpg  Photo-0102.jpg. Quarante conq minutes plus tard l’animateur de la Soirée Medhi de Fun Radio remercia tous les partenaires de la soirée dont l’école STAPS de Dijon  Photo-0103.jpg.

Ensuite ce fut le tour de DJ Snake résident en discothèque à Paris. Pendant plus d’une heure il a mixé de la musique Dancefloor allant de l’électro House jusqu’au RNB Photo-0108.jpg.

Pendant sa prestation on a eu aussi droit à des exercices d’équilibrisme Photo-0109.jpg Photo-0110.jpg. Et le grand moment est arrivé à plus de deux heure trente Joachim Garraud est entré en scène avec son show Invasion Photo-0128.jpg.Show light exceptionnel sur l’écran géant et devant le podiumPhoto-0116.jpg  Photo-0118.jpg  Photo-0119.jpg. Le public était émerveillé du show. Beaucoup de mouvement dans le public, les jeunes voulant être devant la scène. Donc il fallait être costaud pour supporter la poussée des autres. Moi je me trouvais devant. Avec ceux qui étaient à côté de moi on a du batailler pour ne pas être écraser et rester à notre place. Peu de temps après Joachim Garraud a distribué ou lancé les tee shirts les masques d’Halloween car on devait participer à la réalisation d’un clip d’uns chanson du Show Invasion Photo-0120.jpg.La chanson s’intitulait « We are the future ».Le clip débuta le public était en liesse, ca bougeait énormément pour passer devant la caméra des réalisateurs du clip. Moment extraordinaire. Et le show Invasion continua toujours avec son show light exceptionnel Photo-0124.jpg  Photo-0125.jpg  Photo-0126.jpg  Photo-0127. Fin de la prestation de Joachim Garraud vers 4H30. Ensuite Joachim Garraud est arrivé à la sortie de la salle. Il y avait une séquence dédicace et des photos ont été prises par des photographes. Quelle chance pour moi d’être photographié avec Joachim Garraud Babman-avec-Joachim-Garraud.jpg.Et j’ai retrouvé dans le public des personnes que je connaissais  comme Clément le photographe de Dijon2night il y a déjà quelques années. Il m’a dit que Gaston était venu mais il était déjà parti. J’ai ramené Clément chez lui à Dijon. Il était plus de cinq heures du matin. Retour chez moi vers six heures trente.

 

Conclusion

 

La seconde édition de Live From Staps affiche-de-live-from-staps2.jpg a tenu toute ses promesses. Beaucoup de monde pour cette deuxième édition. Le zénith a fait salle comble. Ce que j’ai beaucoup aimé c’est que d’une année à l’autre un concert n’est jamais identique il est plutôt différent et c’est ça le plus extraordinaire. L’accent cette année c’était d’abord des personnes différentes (Magic System, DJ Snake et Joachim Garraud..) mais aussi un show light exceptionnel lors de la prestation de Joachim Garraud avec son show Invasion 2011. Un grand merci aux organisateurs de cette soirée : Le zénith de Dijon, l’école STAPS, Fun Radio et son animateur maitre de cérémonie Medhi et les photographes…Le monde de la nuit existe bien et ça se voit. Grace à ses acteurs tout le monde peut trouver sa joie de vivre et même plus. Le monde de la nuit s’ouvre à tous  (jeunes et moins jeunes) et nous formons donc cette communauté de véritables Clubbers. Merci à tous pour votre participation et vivement l’année prochaine !

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Babman - dans musique
commenter cet article
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 18:39

Donc le vendredi 29 Avril j’avais Rendez vous avec lulu à la cure de Salins cure de salins rue liberté.

Vers 10H00 on démarrait sur Dole direction le Mont Roland pour savoir où on pouvait mettre les ânes après la ballade. Pour rencontrer  le responsable de Mont Roland il fallait attendre la fin de la messe à la crypte. Donc participation à la messe. Le responsable  nous dit que c’était impossible de mettre les ânes dans le pré derrière la providence. Il nous dit d’aller voir le paysan en retraite à Monnières. Alors direction Monnières, on discuta  devant un café et il nous dit qu’on pouvait mettre les ânes avec les moutons dans la cour intérieure du Mont Roland. Il nous donnait Rendez Vous en début d’après midi au Mont Roland pour nous montrer le pré. Retour au Mont Roland Lulu et moi avions apporté pour un piquenique. On mangea dans la caravane d’une sœur de l’alliance  avec un frère franciscain Joel  et Monsieur  Mouquaud aumônier des gens du voyage.Après cela on alla voir où était le champ pour mettre les ânes.

Ensuite Lulu et moi sommes allés chercher la charrette à Dampierre et nous l’avons laissé au Mont Roland. Ensuite on est rentré on avait rendez vous avant 17 Heures à l’ESAT D’Arbois pour récupérer Bruno. Lulu et Bruno m’ont ramené à ma voiture au Rayon de Soleil

Le lendemain matin (30 Avril) je me levais de bonne heure. Départ pour Dole. Je suis arrivé à 8h20 au Foyer Emergence pour récupérer Fabrice et Céline. Peu de temps après je récupérais Raymond. Nous sommes arrivés au Mont Roland vers 9 Heures. Lulu Khaled et sa femme Hela étaient déjà là. Lulu est reparti peu de temps après il allait à un enterrement d’un prêtre Monsieur Dumoulin à Brans. Khaled Hela Fabrice Céline Raymond et moi Laurent préparèrent les ânes Grisette et Gamin IMAG0160.jpg, on attela la charrette derrière Grisette et on alla sur le terrain où étaient les caravanes.. Les enfants étaient heureux de nous voir. Pendant l’animation la plupart des enfants montèrent dans la charrette et on changeait d’enfant quand on revenait sur le terrain. Fabrice avait la charge de Grisette avec la charrette, tandis que Moi Laurent et Céline on s’occupait de monter les enfants qui voulaient sur le dos de Gamin. Khaled, Hela Raymond Michel et notre ami Florent s’occupaient d’installer les enfants dans la charrette et de les surveiller. Pendant l’animation deux chiens sont venus et on mordu Gamin. L’âne a sursauté et il a fait presque chuté un enfant. C’est grâce à Céline que l’enfant n’est pas tombé. L’animation dura moins de 3 heures (de 9h15 à midi). Tout se passa très bien. L’équipe JOC et les amis étaient heureux de proposer cette ballade aux enfants gitans pendant leur pèlerinage. Vers midi on mit les ânes dans leur enclos avec les moutons et on rangea la charrette, les licols et le collier. Ensuite piquenique tiré du sac à la caravane de Joël. Zabeth est arrivé avec le piquenique mais aussi avec mon gâteau d’anniversaire IMAG0159.jpg. Piquenique ensemble avec aussi Florent et Lulu. Pendant le piquenique Bébé un responsable régional des gens du voyage est venu. Discussion avec lui et partage de foi. Il a même chanté avec sa guitare des chants gitans avec deux filles. En dessert mon gâteau d’anniversaire fait par maman : Un grand gâteau (génoise) fourré aux fruits confits avec une crème pâtissière parfumée à l’amende amère. Le gâteau était entouré de chocolat noir. Quel délice ! Tout le monde a aimé le gâteau et j’offris à chacun un petit verre de mousseux rouge et vers 14h45 je ramenais Céline au Foyer Emergence et je laissais Fabrice et Raymond au centre ville de Dole.Mes autres amis de la JOC (Brigitte, Michel Denise ;;) sont restés avec Florent pour participer à la confirmation d’enfants et d’adultes gitans à 15 heures. Zabeth Lulu et moi  avions une réunion pour l’avenir de la JOC dans le Jura pour trouver quelqu’un qui pourrait prendre en charge en groupe. Réunion avec une responsable Nationale Isabelle  mais aussi avec le responsable régional Bourgogne Franche Comté Benoit. La réunion devait se terminer à 17h30 mais elle dura plus longtemps car on a eu un verre de l’amitié avec jus de pomme. A 18h30 Zabeth et moi remontons au Mont Roland pour récupérer nos amis de la JOC et on les ramène chez eux. Ensuite chez Zabeth on mangea un peu, je voulais retourner au Mont Roland pour discuter avec Florent et participer à la procession aux flambeaux. La procession aux flambeaux  commença à 20H45. Les enfants, adultes prêtres participèrent à cette procession autour du sanctuaire. On s’arrête à plusieurs endroits pour dire des « je vous salue Marie » et des « notre père ». La procession terminée je retrouvais Florent. On discuta ensemble dans la caravane de Joël et un ami gitan s’est joint à nous pour la discussion. Je suis reparti chez moi à plus de minuit. Je suis arrivé à Chamole vers une heure du matin

Conclusion

La ballade aux pas des ânes pendant le pèlerinage gitan avait bien lieu cette année. L’an passé  on n’avait pas pu la faire. Si elle a eu lieu c’est grâce à l’aide de Lulu et Laurent pour l’organisation, à l’équipe JOC de Dole avec mes amis mais aussi grâce à Khaled et Hela qui nous ont beaucoup aidés. S’il n’y avait pas cette solidarité entre nous tous, l’animation n’existerait pas. On a passé une très belle journée d’animation avec les enfants gitans . Ils étaient heureux et c’est ça l’essentiel et en plus ils nous ont remercié pour cette animation. Cela nous fait chaud au cœur. Nous ferons tout notre possible pour que cette animation continue dans la durée car à partir de Mars 2012, notre ami Lulu qui était l’initiateur de ces ballades aux pas des ânes part en retraite  et c’est grâce à la relation et à la solidarité de chacun qu’on pourra continuer ce que Lulu a créé. Vivement l’année prochaine !

 

 

 

Repost 0
Published by Babman - dans divers
commenter cet article
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 11:51

La dernière semaine d’Avril je ne travaillais pas, j’avais décidé d’être un peu tranquille suite à mon accident de luxation du doigt. J’avais prévu d’être avec  Lulu les derniers jours, on n’avait pas mal de choses à s’occuper. Le jeudi était prévu une animation aux pas des ânes avec l’association ATD Quart Monde La Bise Mesnay.

Le matin vers 8H30 j’avais Rendez vous à la cure de Salins cure-de-salins-rue-liberte.jpg. La ballade aux pas des ânes initialement prévue à Aresches  s’est déportée à Dampierre village de notre ami Lulu. Départ donc pour Dampierre. Sur place nous avons ramené les ânes et la charrette vers la maison de LuluIMAG0111.jpg.Ensuite avec la voiture et la charrette nous avons emmené tables chaises et tout le matériel qu’on avait besoin pour le piquenique à la Source. Un peu plus tard retour à la maison. Les amis de la Bise sont arrivés vers 11h45. On attela Grisette avec la charrette ? Les enfants et adultes s’installèrent dans la charrette et sur l’âne Gamin. Ensuite on a pris la direction de la source. Sur place installation de la table IMAG0132.jpg. Repas à partir de midi et demi. Ensuite autour du feu nous avons souhaité un joyeux anniversaire à Edith et Laurent (moi) autour d’un café. Départ de la ballade vers 14H15. On prend le chemin de Hallage. Première halte à la grotte de Dampierre. Deuxième halte vers le canal de Dérivation IMAG0151.jpg. Continuation de la ballade jusqu’au port de Fraisans. Près du port il y a un grand rocher et un tunnel IMAG0154.jpg

IMAG0152.jpg. Lulu raconte que Gustave Eiffel avait besoin de ferraille en 1865 pour construire la Tour Eiffel. La ferraille est partie de Fraisans et transportée par les voies navigables par le canal jusqu’à Paris. La Tour Eiffel fut érigée pour l’exposition universelle en 1899. Avec les ânes on passa sous le tunnel et retour à la source. L’association ATD Quart Monde est repartie peu de temps après. Ensuite avec Lulu nous avons ramené chaises tables matériel à la maison. Retour à Salins vers 18 Heures.. Retour Chamole vers 19 Heures. Prochain rende vous le lendemain avec Lulu pour organiser l’animation aux pas des ânes de Samedi avec les enfants gitans au Mont Roland.

 

Conclusion

 

Cela faisait longtemps que je n’avais pas écrit sur mon blog. L’animation aux pas des ânes avec l’association ATD Quart Monde fut une réussite. Un grand moment de détente de rencontre. Tout le monde est reparti heureux de sa journée et c’est ça l’essentiel. Vivement la prochaine !

 

Repost 0
Published by Babman - dans divers
commenter cet article
9 janvier 2011 7 09 /01 /janvier /2011 18:47

Depuis quelque temps chez moi je m’empressais de terminer les calendriers pour la vente de houx. Courant Décembre j’envoyais un mail à mes amis pour savoir qui était intéressé par mes calendriers. Plusieurs d’entre eux en ont commandé. Pendant le mois de Décembre j’étais donc affairé pour la vente de houx. Le samedi 11 Décembre avec des amis de la JOC on est donc allé chercher  du houx chez une famille d’un ami de la JOC et en après midi je ramène Michel chez sa maman. On parle de notre vente de houx et je disais que pour notre vente de houx j’aimerais que nos compositions se vendent et elle me dit qu’il faut que vos compositions soient belles et qu’elles attirent l’œil et elle nous explique pour que ca marche. Donc on décide de préparer les compositions sur 2 jours (le lundi 13 et mardi 14 Décembre).

Donc pendant la semaine du 13 au 19 Décembre beaucoup de travail (recherche de houx de gui, faire les compositions..) .Heureusement que j’avais des amis avec moi (JOC et Lulu). Pendant cette semaine là, il avait pas mal neigé dans le jura et j’étais stressé car la vente de houx allait à l’échec comme l’an passé.

 

On a donc préparé les compositions chez Michel le 14 et 15 Décembre en soirée

 DSCF0009.jpg DSCF0005.jpg DSCF0008.jpg DSCF0010.jpg DSCF0012.jpg

et je suis allé chercher du houx avec Lulu le 16 Décembre. Le vendredi 17 Décembre en fin de journée je partais donc à Dole. Le samedi 18 Décembre de bonne heure je récupérais Fabrice, Raymond Michel et on arrivait à Brevans chez Jano vers 8h30. Lulu et Julien étaient déjà là. Préparation de la charrette, des ânes et le groupe est parti avec Lulu direction Dole vers la Basilique. Moi et Raymond on prit la voiture de Lulu on emmena la nourriture chez Marie Jo pour le repas de midi. Ensuite direction la basilique  (10h00). Arrivés sur place le prêtre de la paroisse Raymond nous dit que l’endroit était mal choisi et que les gens n’allaient pas venir. Arriva à ce moment là le groupe  avec les ânes et Lulu on s’installa vers les chalets. Il a fallu déménager et on alla s’installer place aux fleurs. On installa la charrette avec le houx le gui, on installa ma petite table de camping et on mit sur celle-ci les compositions les affiches de ce qu’on vendait DSCF0019.jpg. On installa aussi le coin pour faire chauffer le jus de pomme. La vente pouvait commencer. Malgré la neige et le froid les gens sont passés, ils s’arrêtaent vers nous pour admirer les 2 ânes DSCF0017.jpg nous parler devant un jus de pomme chaud à la cannelle. Boisson rafraichissante pendant ce temps froid préparé par notre ami Julien. Vers 12H00 le premier groupe est reparti manger chez Marie Jo. Pendant que le deuxième groupe restait sur place. Repas composé d’une salade d’endive, de viande farcie avec pommes de terre à l’eau, de fromage et d’un Yaourt. Vers 13H10 je repartais avec  Michel pour vendre. Le deuxième groupe est donc parti il est revenu vers 14h30. La vente du houx fut un succès grâce au travail de chacun et à la venue de nos amis Lulu et Julien.

Vers 15H15 15H30 Fabrice repartait avec Raymond ramener les ânes à Brevans. Pendant ce temps là on ramassa les affaires, on mis la charrette derrière la voiture de Lulu Lulu et Julien me ramenèrent à Brevans on mit les affaires dans ma voiture  et nos amis Raymond et Fabrice arrivèrent à ce moment là. Lulu est reparti avec Julien à Salins, moi Raymond et Fabrice on est revenu à Dole chez Zabeth. On compta l’argent de la vente de houx et on a été agréablement surpris de la somme obtenue. Vers 17 Heures j’ai ramené Fabrice au Foyer Emergence. J’ai pris le thé avec eux et je suis rentré chez moi. Il fallait que je me dépèche car Richard venait chez moi ce soir là pour dormir car le lendemain c’était notre réunion de fraternité chez les sœurs clarisses de Poligny.



Conclusion

 

Malgré la neige et le froid, notre vente de houx fut un succès grâce au travail de chacun, à la bonne ambiance, à la convivialité d’offrir un jus de pomme de se retrouver ensemble pour un repas et à la venue de Lulu et Julien. Tout se passa bien et notre surprise fut grande d’avoir récolté autant d’argent. La vente de houx continue car je n’avais pas encore donné les calendriers commandés et il me restait du houx du gui des compositions.. L’argent récolté servira à renflouer notre caisse pour 2011 pour plusieurs animations.







 

 

 

Repost 0
Published by Babman - dans JOC
commenter cet article
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 16:47

Depuis quelque temps on savait que frère Marcel était gravement malade. Il se trouvait à l’hôpital militaire Desgenettes de Lyon. A parti du 24 Novembre une chaine de solidarité s’était créée sur internet par les amis de Marcel. J’ai donc reçu les nouvelles par internet. J’ai téléphoné à la fraternité franciscaine le Week End du 27 et 28 Novembre pour avoir des nouvelles. Florent m’a dit que Frère Marcel était alimenté par de la nourriture artificielle et qu’il était branché, un tuyau l’aidait pour respirer. Marcel avait beaucoup de morphine. Il dormait beaucoup il était dans un demi-coma. A partir du lundi je recevais des mails pour accompagner Marcel pour son dernier passage. Pour moi, c’était impossible qu’il parte.

Le mardi 30 Novembre je travaillais à Dole. Le soir avec Zabeth on avait notre réunion JOC avec nos amis handicapés. On leur dit que Frère Marcel était au plus mal et tous ensemble on signa quelques photos  et on les envoya avec un petit mot à la fraternité franciscaine de Villeurbanne. En rentrant de réunion Zabeth voit que la fraternité franciscaine avait essayé d’appeler. On leur passe un coup de fil et on apprend que Frère Marcel est décédé ce soir à 19 Heures. Zabeth et moi étions très émus que Marcel soit parti si vite. Son calvaire était enfin terminé. Il va pouvoir rejoindre son véritable père dans la paix.

Dès le lendemain je contactais beaucoup de personnes pour essayer  d’aller ensemble à l’enterrement de Frère Marcel le vendredi 3 décembre. Deux amis de Frère Marcel du jura partaient donc en train de Dole. Je décidais de partir avec eux et le jeudi après midi  j’achetais mes billets pour partir à Lyon le lendemain.

Le vendredi je partais tôt de Chamole vers 8 heures. Le train partait à 9H38 de Dole. Je retrouvais donc mes amis à la gare. Il faisait très mauvais, il neigeait. Le TER partit à l’heure. En gare de Dijon le TER avait dix minutes de retard. On démarra à plus de 10h30. Arrêt à Beaune, Chagny, Chalon sur Saône, Tournus, Macon, Belleville sur Saône, Villefranche sur Saône, St Germain au mont d’Or et arrivée à Lyon vers 12H35 à la gare Part Dieu. On commença à acheter un sandwich et boisson pour déjeuner. On prit le TRAM 3 depuis part Dieu. Et là je reconnais Marie et sa maman deux amis de Marcel venues de la région parisienne. Nous sommes arrivés à 13h45 à l’église de la nativité de Villeurbanne. Peu de monde à cause du temps froid. Des mais mais surtout la famille franciscaine Bourgogne Franche Comté avait fait le déplacement mais aussi les sœurs franciscaines de Lyon. Les funérailles ont commencé à l’heure c'est-à-dire à 14 Heures. Le cortège s’avance avec la croix porté par Florent les frères franciscains et enfin le cercueil porté par des amis de Marcel. Au début de la célébration le Psaume 22 entonné par Albert de la paroisse.

Pendant la célébration c’est Albert qui entonnera les chants et Pascal l’accompagnera à la guitare. Après le Kyrié, c’est le psaume 114 « J’aime le Seigneur car il entend… »Le prêtre qui dit la messe est un frère franciscain José Kohler. Pas de lecture  et c’est la proclamation de l’Evangile avec le chant « Alléluia Alléluia Alléluia (2fois). Proclamez que le Seigneur est bon, éternel est son Amour . Que le dise la maison d’Israël, éternel est son amour ». Ensuite le texte d’Evangile fut « Les disciples d’Emmaüs » Ce texte d’Evangile correspond bien à Marcle qui l’aimait beaucoup. L’homélie était faite par le provincial des frères mineurs.

Les prières Universelles ont été lues par des amis de Marcel. Ensuite vint le temps de l’Eucharistie. Partage du pain et du vin par le célébrant. Le chant de l’agneau de Dieu était « Agneau de Dieu libérateur, O prend pitié de nous (2fois). Le corps du christ est donné ensuite aux personnes venues à la célébration.

La cérémonie se poursuit avec des interventions d’amis de Marcel.

L’adieu se composait ainsi : En premier un chant « tu nous guideras aux sentiers de vie tu nous ouvriras ta maison Seigneur » avec les couplets 1 et 2. Ensuite le célébrant mis l’encens sur le cercueil de Marcel et les personnes présentes sont venues jeter l’eau bénite sur le cercueil. Sœur Brigitte grande amie de Marcel a lu un texte. Ensuite Pascal joua un morceau de guitare.

La fin de la cérémonie se termina par la sortie du cortège (croix, les frères franciscains, et le cercueil). Départ pour le cimetière. Le cercueil est emmené par les pompes funèbres. Comme il avait beaucoup neigé il était difficile d’aller au cimetière avec le bus. Florent est parti au cimetière pendant que les autres frères franciscains  sont restés à Villeurbanne pour accueillir les invités dans leur maison.

Après la cérémonie tout le monde se dirigea vers la fraternité Franciscaine. Nous sommes accueillis à bras ouvert.. Les frères nous offrent du jus de fruit, du Kir, des gâteaux secs, des gâteaux d’apéritif. Nous faisons connaissance avec les amis de marcel. Les 3 personnes du Jura repartent vers 16h30 et nous nous dirigeons vers la gare Part Dieu par le Tram . Nous arrivons à Part Dieu et là nous retrouvons les personnes de la famille franciscaine venus de Besançon et Strasbourg. Enormément de monde dans cette gare à cause des perturbations. Il y avait beaucoup neigé et pratiquement tous les trains avaient du retard entre 20 minutes et 2h. Les amis de Strasbourg devaient partir vers 17h10 et nous 17h22 et nous sommes partis à plus de 18 heures. Cohue dans la gare au moment du départ. A ce moment là j’ai perdu mes amis jurassiens. Dans le train au début on était serré comme des sardines mais après quelque temps ca allait mieux. Le train avait beaucoup de retard donc avant d’arriver à Dijon les contrôleurs sont passés et ont demandé qui avait des correspondances. Et la SNCF nous informa par micro que nous aurions des correspondances  donc à Dijon. Arrivée à Dijon à 20h2o, nous sommes repartis à 20h50 avec un TGV. J’arrivais à Dole à 21H20.J’ai attendu un peu pour voir si mes amis étaient là mais personne. Le lendemain je leur téléphone ils m’expliquent qu’ils sont rentrés plus tard.

Ensuite je passe chez Zabeth je raconte ma journée je discute avec elle et je repars de Dole vers 22H30. Le chemin entre Dole et Chamole était correct sans plus car il avait neigé l’après midi et j’arrivais à Chamole vers 23h15.

 

Conclusion

 

Le vendredi 3 Décembre était une journée difficile, une journée de recueillement et de tristesse. Le temps n’était pas très beau en région Rhône-Alpes avec les intempéries de neige. Frère Marcel malade depuis quelque temps s’en est allé rejoindre le père (Dieu) qu’il aimait tant. La JOC n’oubliera pas tout ce qu’il nous a enseigné. Les textes d’Evangile Marcel nous les racontait comme uns simple histoire comme St François savait le faire. Une cérémonie simple comme Marcel l’aurait voulu. Il va nous manquer c’est sûr. Nous sommes tristes de son départ mais on sait Marcel que tu es heureux aujourd’hui vers ton père. Merci Marcel.

 

 

 

 

Repost 0
Published by Babman - dans JOC
commenter cet article
13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 17:49

Le 1 Octobre j’arrive donc à l’école d’Aiglepierre vers 8h30 depuis Salins. Sur la route Lulu amène les deux ânes Isidore et Rameau. Vers 9 Heures Lulu est arrivé enfin à l’école. Pendant que les deux institutrices Elisabeth et Françoise emmènent les enfants à la vigne de la famille Grandmaison, lulu et moi allons chercher la charrette au Rayon de Soleil. On les rejoint peu de temps avant la vigne. A la vigne de petits groupes se sont formées autour des adultes présents (Lulu moi parents d’élèves et institutrices). Chaque groupe a coupé du raisin. Le raison a été mis ensuite dans des petits seaux ou des bassines. A la fin de la matinée vers 11h15 départ pour rejoindre l’école. Une partie des enfants étaient sur la charrette tirée par Rameau pendant que les autres étaient derrière avec les institutrices ou sur Isidore. Pendant le trajet on a permuté pour que chacun ait eu les deux moyens de transport (charrette et à pied). Arrivée à l’école vers 11h45.
Ensuite Lulu et moi nous étions invités dans une famille à Marnoz. Repas. Retour à l’école à 13h45.

 

En ce début d’après midi départ du premier groupe avec son institutrice Elisabeth. Ballade aux pas des ânes avec Isidore et Rameau avec Lulu et Laurent. On se dirige chez des particuliers à la sortie du village d’Aiglepierre. Les pommes sont ramassés et mises dans des sacs en jute et ramener à l’école. Il est 15h30.

Vers 15H30 c’est l’autre groupe qui démarre avec son institutrice Françoise. Ballade aux pas des ânes bien sûr, ramassage des pommes chez d’autres particuliers.

Pendant que le groupe avec Elisabeth finissait le jus de pomme installait le jus de pomme dans des bouteilles en plastique apportés par les enfants et nettoyait le matériel l’autre groupe fit une petite randonnée dans le village. Pendant la ballade les enfants et Françoise nous ont mimé une chanson pour le plus grand plaisir de Laurent et Lulu.

Retour à l’école à 16H30. C’était la fin de la journée. Les deux ânes Isidore et Rameau ont été mis dans une pâture d’un ami de Lulu. Le matériel dans la charrette n’a pas pu être emmené le soir même car Lulu était pressé il devait être à 17 heures à Arbois. Elisabeth m’a ramené au Rayon de Soleil et je suis rentré ensuite chez moi.

 

Conclusion

 

Encore une très belle journée d’animation en l’occurrence le jus de pomme avec l’école d’Aiglepierre. Lulu et moi sommes toujours reçus à bras ouvert par Elisabeth et Françoise. Les enfants étaient ravis de nous voir. On a passé une très bonne journée en compagnie de tout le monde. Il suffit de peu de chose pour que les choses se passent bien et pour passer des moments inoubliables. Vivement l’année prochaine !

Repost 0
Published by Babman - dans divers
commenter cet article
13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 15:59

Ce 23 Septembre j’arrive donc à la cure de Salins à 8 Heures située 71 Rue de la Liberté. Lulu et Jean Baptiste étaient là. Petit déjeuner ensemble. Au rayon de Soleil Louis et Thérèse nous ont rejoint vers 9heures. Lulu et moi emmènent la charrette vers le parking au centre ville. Je ramène Lulu  vers chez Simone  pour qu’il ramène les ânes au centre ville. Pendant ce temps là j’achète des gâteaux  pour l’accueil des écoles. Lulu avec les ânes est arrivé en même temps que le car vers 10 heures. D’abord pour l’accueil on offrit  aux écoliers et institutrices des gâteaux et jus de pomme. Ensuite on prend la fameuse route le long des remparts. Isidore était tenu par Laurent. Sur son dos un enfant et l’autre âne Rameau tenait la charrette ou étaient installés beaucoup d’enfants. La montée sur le rayon de Soleil étaient difficile  il fallait prendre la route des remparts. Avec la difficulté personne n’était sur la charrette car les écoliers poussaient celle-ci. On a fait beaucoup d’arrêts et vers 11 heures arrivée au rayon de soleil. Début du jus de pomme. Le jus de pomme était déjà commencé par Louis et Thérèse. Lulu expliqua comment se faisait un jus de pomme. D’abord tout le monde devient des croqueurs de pommes. Une équipe d’enfants lave les pommes, une autre équipe emmenait les pommes dans des petits seaux en plastique vers la broyeuse. Les pommes étaient mises dans la machine. Les pommes broyées étaient emmenées ensuite dans le pressoir. Quand il y eut la quantité nécessaire on organise la pressée des pommes donc om met sur le fameux gâteau les bois circulaires  ensuite plusieurs épaisseurs de bois rectangulaires. La pulpe est compressée par une visse tournée manuellement par l’animateur Louis ou un autre et les enfants. Et enfin le nectar tant attendu sort, le fameux jus de pomme. Vers 12H00 piquenique ensemble, les enfants et les institutrices avaient apporté tout cela et comme Lulu et moi on n’avait pas de piquenique on partagea le piquenique avec les institutrices.

 

En début d’après midi pendant qu’un groupe partait chercher des pommes dans un verger voisin, un autre groupe continuait le jus de pomme. Le jus de pomme fut installé dans les bouteilles apportées par les écoliers. Vers 14H30 départ du Rayon de Soleil, le rendez vous était fixé au centre ville à 15 Heures. Ballade des enfants en compagnie de Lulu Laurent et bien sûr Isidore et Rameau les 2 ânes. On reprit la route des remparts. Arrivée à 15 Heures au parking du centre ville. Le car arriva peu de temps après. Les enfants et les institutrices étaient ravis de leur journée. Et le petit groupe est reparti peu de temps après. Ensuite avec Lulu on ramène les ânes dans le pré de Simone, on récupéra la charrette vers le PMU et je suis rentré chez moi en fin de journée.

  

Conclusion

  

Encore une très belle journée autour de l’animation jus de pomme avec les écoles de Champagnole. On a passé un très bon moment de partage, d’amitié de convivialité. Tout le monde est reparti content de sa journée. Vivement la prochaine !

 

Repost 0
Published by Babman - dans divers
commenter cet article
11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 15:53

Ce samedi 6 novembre la JOC faisait son jus de pomme annuel chez Lulu à Dampierre.

Laurent partait le premier avec sa voiture. Il prenait ses amis Denise, Nicole Raymond Michel chez eux. Départ de Dole à 9h45 direction Dampierre. Arrivée à Dampierre à 10h10. Jean Luc et Béatrice étaient déjà là. Le feu était allumé par Denis. L’eau était chaude pour le café. Epluchage des pommes de terre et carottes de la ferme du Creux Vincent par Denise Raymond et Laurent. Les légumes cuisent dans les grands faitouts sur le gaz + saucisses (2 sortes Fumée et nature) + lard.

La 2éme voiture est arrivé vers 10 h30 (Zabeth, Cédric, Fabrice, Yannick et Céline). Lulu est arrivé avec son ami Bruno en même temps que la première voiture.

A 11 heures, Lulu  Cédric Céline Fabrice Yannick Raymond sont partis à la ramasse des pommes dans le verger appartenant à la famille Converset.

La troisième voiture est arrivée plus tard (Dominique et les enfants Marie-Jo et Fred). Marie Jo et Fred sont restés à la cuisine. Marie Jo n’était pas contente que Lulu ne l’a pas récupéré.

Vers 12H00 Henryelle Claude Jérôme et Corinne  sont arrivés après une courte apparition au cercle de silence. Arrivée aussi de Carole avec sa polo et de Cathy David son copain Brigitte et Michel.

Vers 12H30 On se dirige vers la salle de la mairie avec la charrette contenant la vaisselle, les couverts, potée, soupe moulinée préparée par les dames de salins. Adeline arrive.

13h00 Début du repas servi par Michel et Laurent. Au menu : Soupe moulinée potée-saucisse, comté et tartes au flan (anniversaire Bruno).

Avant le repas Zabeth, Céline Yannick Cédric sont allés à Fraisans chercher un cadeau pour Bruno soit un puzzle. Intervention et discussion animée par Lulu. Pendant cette période arrivent Sœur Madeleine d’Orchamps et une amie de Marie-Jo et Dominique Jacquot de l’UNAFAM. Le repas était bon et nous remercions Lulu qui grâce à son don nous a permis de manger gratuitement et dans la bonne ambiance. Richard est arrivé discrètement vers 11h30 et a servi le repas avec nous. Rangement de la salle. Arrivée du CAT Orchamps avec éducateur qui a été prévenu par Brigitte.

 

En après midi pendant que certains faisaient la vaisselle d’autres faisaient le jus de pomme avec Denis (Jano, Adeline Brigitte Bruno Michel Céline Laurent et Richard). D’autres sont partis planter un pommier dans le verger Converset (Raymond, Jérôme, Corine, Lulu, Cédric, Yannick, Henryelle, Claude, Sœur Madeleine, les personnes du CAT d’Orchamps). En fin d’après midi distribution du jus de pomme (2 par personnes) soit une caisse par voiture. Chacun est parti rejoindre son véhicule. Départ de Dampierre à 17H30.

 

 

Conclusion

 

 

Le jus de pomme JOC ACO fidèle à lui-même a été une bonne réussite grâce à un temps merveilleux et à la convivialité.

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Babman - dans JOC
commenter cet article