Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 16:18

Depuis quelque temps chez moi en novembre je m’empressais de terminer les calendriers pour la vente de houx. Début Décembre j’envoyais un mail à mes amis pour savoir qui était intéressé par mes calendriers. Plusieurs amis en ont commandé. Pendant le mois de décembre j’étais donc affairé pour la vente de houx. Le samedi précédant la vente normalement je vais chercher du houx avec Brigitte et Raymond mais Lulu avait besoin de moi pour aller chercher le jus de pomme à Salans. Donc le samedi 10 décembre j’allais chercher le jus de pomme avec Lulu. Ensuite repas de Noel du secours catholique à la salle saint Maurice. Lulu téléphona à des amis pour essayer de récupérer du houx et le lendemain Lulu récupéra du houx chez un brave homme. Idem pour moi quelques jours pour moi de récupérer du houx. Le houx fut entreposé au rayon de soleil et coupé en petites branches pour plus de commodité.

En début de semaine donc  (semaine du 12 au 18 décembre) je repars à Dole le lundi et le mardi avec l’équipe JOC on prépare les compositions de Noël. Donc le mardi soir préparation des compositions chez Michel Gonthier à 20h30. A notre arrivée la sœur de Michel Martine Girard était là avec son fils julien. Martine est habituée à faire des compositions de Noël. On se partagea en deux groupes : Le groupe composition et le groupe Calendrier. Et dans le chaque atelier chacun avait trouvé sa place IMAG0946.jpg. Le groupe composition avec Martine, Zabeth, Michel Cédric, Raymond  Laurent B avait fait 21 compositions d’une très belle beauté avec beaucoup de couleur IMAG0963.jpg  IMAG0948.jpg  IMAG0961.jpg IMAG0962.jpg.L’autre atelier (calendriers) avec Laurent Brigitte Julien Gérald ont monté les calendriers avec toutes les pages et ensuite agrafer le tout. La soirée passa vite et pour finir on mangea une bûche avec du soda.

Le vendredi la veille de la vente énorme tempête dans le jura. Les ânes  n’ont pu être ramenés chez un paysan à Brevans. Lulu et moi on décidait de ne pas du coup emmener la charrette. Je récupère donc tout le houx en fin d’après midi au rayon de soleil et je l’emmène à Dole. Le soir je préviens mes amis que la ballade aux pas des ânes est annulée.

Le samedi 17 Décembre vers 9 heures je récupère Fabrice Michel Yannick et le point de rendez vous est fixé chez Marie Jo à 9h30. A 9h30 Lulu arrive à son tour avec Julien. Nous mettons tout le matériel déposé la veille chez Marie Jo dans les voitures et direction la place aux fleurs. Comme il risque de pleuvoir à tout moment on s’installe à l’abri vers un magasin.On sort tout et on installe les tables de camping on met les compositions et le houx .DSCF0003.jpg

DSCF0006.jpg. Ensuite préparation du jus de pomme chaud. La vente pouvait commencer.  Dans la matinée des amis nous ont rejoints Adeline et mon copain Richard. Vers midi le premier groupe est parti manger chez Marie Jo. Je restais sur place avec Fabrice Michel..Quand Lulu est revenu mon groupe est allé manger chez Marie Jo et nous sommes revenus vers 14 heures. Toute la journée beaucoup de gens qui nous connaissaient  se sont arrêtés ont bu un jus de pomme chaud  et on donné de l’argent pour nos compositions ou notre houx. Et vers 16H30 juste avant le coucher du soleil on décidait de ranger. Rangement du matériel dans la voiture de Lulu et moi. Balayage et même lavage du sol. Lulu est reparti avec Julien et moi j’ai ramené des amis chez eux  avec Richard. Vers 18 Heures avec Richard on a rendu visite à la famille Girardeau des amis de la fraternité franciscaine. Ensuite On passa à Vaudrey car on était invité à l’anniversaire du copain d’Adeline. Et nous sommes rentrés à plus de vingt heures chez moi. Le lendemain réunion de fraternité à Poligny.

Conclusion

Comme d’habitude notre vente de houx fut un succès grâce au travail de chacun à la bonne ambiance et à la convivialité d’offrir un jus de pomme chaud et de se retrouver ensemble pour un repas et à la venue de Lulu et Julien.

Tout se passa bien et notre surprise fut grande d’avoir récolté autant d’argent. La vente de houx n’est pas terminée,  car je n’ai pas encore donné des calendriers commandés et il reste du houx et des compositions. Début Janvier il reste un calendrier et quelques compositions. L’argent récolté sert à renflouer notre caisse pour l’année 2012 pour plusieurs animations.

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Babman - dans JOC
commenter cet article
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 17:06

            Le 28 Octobre en fin de matinée je récupérais les légumes au CAT  la ferme du Creux Vincent à Foucherans car le lendemain mon équipe JOC  organisait son traditionnel jus de pomme annuel. Celui-ci a lieu dans le mois d’Octobre en général dans la maison de notre ami Lucien Converset à Dampierre. Les légumes donnés servaient à faire notre repas du 29 Octobre. Repas ensuite chez Zabeth et en fin d’après midi j’allais faire d’autres courses.

            Le lendemain matin je récupérais des amis vers 9 heures, les autres venant avec d’autres amis conducteurs. J’avais pris le soin que chacun puisse venir et j’avais organisé le transport. J’arrivais donc à 9h30 à Dampierre. Sur place il y avait déjà Dipa et Mickaël deux amis de Lulu. Peu de temps après nous sont arrivés Adeline, Lulu et ses amis de Salins (Bruno Jean Marie). Vers 10 Heures Lulu Yannick Jérôme Corine et Bruno sont partis ramasser des pommes au verger. Ils sont revenus vers 11 heures avec la charrette remplie de pommes et les deux ânes Gamin et Grisette. Pendant ce temps là Adeline Laurent Céline Dipa Jean Luc Béa préparaient le repas. Au début chacun était éplucheur de légumes. Ensuite les légumes furent mis dans 3 faitouts remplis d’eau sauf le chou. Adeline s’occupa du chou vert elle le fit bouillir dans une énorme casserole en enlevant une par une les feuilles. Les feuilles blanchies étaient intégrés avec les autres légumes en cours de cuisson. Les légumes ont cuit à petits bouillons sur la grille de la cheminée pendant au moins une heure. Les petites saucisses fumées ont été intégrées au dernier moment avant de manger.

Pendant ce temps là Jean Marie Fabrice Jean Luc et d’autres fabriquaient le jus de pomme dans l’énorme pressoir de Lulu pressoir-dampierre.jpg Le jus de pomme fini il a été installé dans l’énorme tonneau en plastique dit « le chameau » IMAG0715.jpg. Il fallait donc le mettre en bouteille. Je décidais donc de m’occuper de cela avec Céline : Pendant que je lavais les bouteilles Céline remplissait les bouteilles. D’autres amis sont arrivés avant le repas. On décidait donc de manger dehors car il faisait très beau. Le repas pouvait commencer

DSCF0006.jpg. Autour de la table une trentaine de personnes. . Repas composé d’une potée de légumes avec saucisse fumée de fromage et de gâteaux apportés par des amis. Pendant le repas et ensuite lors du dessert chacun pouvait s’exprimer et on prit le temps d’écouter ce qui se disait. On fit la connaissance de Dipa pour certains, d’autres le connaissait déjà car il est le neveu de Lulu et il est venu lors du weekend end de notre campement du 3 et 4 septembre. Dipa travaille à la mission étrangère de Paris et je suis allé le voir sur son lieu de travail lors de mon voyage à paris en Octobre. J’ai participé à une conférence sur le Cambodge et j’ai rencontré d’autres amis de Dipa. Dipa nous présente aussi un de ses amis  il s’appelle Mickaël. Mickaël a rencontré sa future femme au Cambodge. Il voudrait créer une ONG. L’heure avançant, une ballade aux pas des ânes  était proposée : Ballade le long du canal Rhin Rhône. Et c’est Yannick Jérôme qui dirigeait les ânes Gamin et Grisette.. Petite halte à la grotte de Dampierre et la ballade se poursuivit jusqu’au tunnel du chemin de fer de Fraisans. Nouveau témoignage d’Hubert maire d’un petit village dans le val d’amour sur la difficulté  de compréhension entre toutes les personnes concernées par le remembrement.  Demi-tour avec les ânes et retour à la maison de Lulu. A la maison de Lulu Goûter avec différents gâteaux, de jus de pomme et de café. . Il y eut encore de beaux nouveaux témoignages dont celui de Rachel éducatrice qui  est partie cet automne avec une association pour aider des personnes au Maroc. Et la fin de la journée arriva à grands pas. Chacun devait repartir avec la même voiture qu’à l’aller. Ceux qui étaient venus avec Zabeth sont repartis avec Adeline. Avant de partir chacun récupéra 2 bouteilles de jus de pomme. Lulu resta sur place dans sa maison  avec d’autres. Tout le monde est reparti vers 17h45 18 heures à la tombée de la nuit.

 

Conclusion

 

Une très belle journée autour de l’animation jus de pomme. Le jus de pomme met en lien beaucoup de personnes. Le jus de pomme annuel de la JOC était placé sous le signe de l’amitié de la joie et de la bonne humeur. En après midi ballade aux pas des ânes le long du canal. Les gens sont repartis chez eux très heureux de cette journée.

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Babman - dans JOC
commenter cet article
5 novembre 2011 6 05 /11 /novembre /2011 16:06

affiche-du-festival-2011.jpgDepuis la  mi juillet chaque fois que j’allais chez mes amis la famille Petitot  très souvent le sujet de discussion était le festival jazz de Frontenay qui a lieu tous les deux ans au château. Courant Août débarque alors Nicolas le fils ainé ainsi que sa famille. Nicolas Petitot est le responsable du festival avec le comité d’animation de Frontenay avec comme président Jean Claude Pacaud. Le Week End du 15 Août j’étais très pris. Etant animateur j’organisais avec Adeline un campement pour des amis adultes handicapés, la plupart faisant partie de mon groupe JOC. Et début de semaine du15 Août je retournais chez mes amis pour avoir les dernières nouvelles concernant le festival et si je pouvais donner un coup de main. Jean Claude alors me demandait si je pouvais aller mettre des affiches dans des villages et donner des prospectus du festival à des campings et j’acceptais avec plaisir. Donc le mardi 16 et le mercredi 17 Août je suis parti mettre des affiches dans des villages proches de Frontenay mais aussi distribution de tracts à p plusieurs campings : Campings du lac de Chalain et camping de Pont du Navoy.

 

En cette très belle journée du jeudi en fin d’après midi je me dirigeais à Frontenay. Tout était bien indiqué pour aller garer sa voiture  au parking non loin du festival. Le prix d’entrée était de 22 euros par soirée mais il y avait un pass pour les 3 jours au prix de 50 euros. Ce pass pouvait être acheté à l’office de tourisme de Voiteur. J’arrivais donc au château en fin d’après midi C’était le temps des répétitions IMAG0516.jpg. Le festival débuta à 18h20 par le mot du président Jean Claude Pacaud IMAG0520.jpg. Quelques minutes après commençait le premier groupe  « Living in a treehouse » d’inspiration Pop Folk. Les chansons sont en lien avec les poèmes d’un certain Edgar Alan Poe. Le groupe est composé de trois musiciens et d’une belle chanteuse Anaïs. Sa voix très agréable collait bien au style de musique Rock Folk avec des airs de la  chanteuse des Cranberries. On a pu entendre comme titres : The Sleeper, Alone, The Lake, L’unique, Peony, A short Walk in the forest,The Raven Son et the bridal Ballade. La prestation du groupe fut exceptionnelle et le public était sous le charme de ce groupe bisontin.IMAG0521.jpg  IMAG0524.jpg.

 

Puis vint le deuxième groupe : Le groupe Chic Trio de la région parisienne avec deux musiciens Benjamin, Marc et la chanteuse Virginie. Mélange de compositions originales comme Four Seasons, The Fuzziness of me, it’s gona be just fine, Dear Kind Lord, Trust in yourself, Shake your hips, sharing would be the way et d’arrangement de titres comme Roxane. IMAG0525.jpg  IMAG0527.jpg.

 

Petite entracte et le troisième groupe arriva sur scène. La suédoise Linda Bergmark et son quartet. Leur musique est de toute influence mais surtout jazz. Chansons engagées. Chansons douces ou très rythmées,  Linda a une voix très sensuelle (Little Boy, Catch a cloud, ma robe noire, i’m here right nox, Pink shades, Blue paint, on my way c, le public l’a réclamé à l’issue de sa prestation IMAG0536.jpg.

 

Puis c’est le tour d’arriver sur scène Tom Mc CLUNG  le parrain du festival et Jean Jacques Elangué le saxophoniste camerounais. Récital composé de leur album « This is you »(C’est toi c’est lui c’est vous) sorti chez Blang Music. Voilà les chansons que l’on a pu entendre : Thing of one, Romance pour Rosette, Pink, Kouignamani, Like love,In the night ; MDMDS et une nouvelle chanson sur la naissance de Ella fille de Jean Jacques : Little Girl on the Beach et fleurette africaine de Duke Ellington. La prestation montre le rapport jazz entre les deux instruments piano et saxophone. Précision pour le piano et la fougue du saxo. Changement de rythme et de mélodie à tout moment, des passages lents et des passages rapides en peu de temps. Une complicité exemplaire entre les deux musiciens, il n’y avait pas de chevauchement entre les deux. Par moment le piano jouait la mélodie pendant que le saxophoniste sculpte ses notes en étranglant le son. Le saxo passait donc de l’étranglement du son  aux ultras basses notes. Difficile exercice donc  pour Jean Jacques car il fallait beaucoup de souffle. Et quelquefois pendant la mélodie au piano Jean Jacques  faisait du bruit en tapant sur son instrument. Une prestation donc exceptionnelle du duo Tom et Jean Jacques. J’ai été agréablement surpris émerveillé ébloui et même plus sur la prestation de Tom et Jean Jacques et je n’étais pas le seul car le public en redemandait et ils sont revenus une nouvelle fois. C’était vraiment du grand art. IMAG0545.jpg  IMAG0549.jpg.

 

Ensuite Nicolas Petitot IMAG0551.jpg présente une nouvelle venue : Cécile Mc Lorin Salvant.Ce sera la dernière représentation de ce soir Récital composé de chansons comme poussière, a foggy day in London Town, Laugh Clown, Laugh, i Cried for you, Poor Butterfly ? From this moment on, Love for sale..et en final le premier titre de son futur premier album. Cécile passe de l’aigu au très bas en peu de temps. Prestation exceptionnelle de la chanteuse mais aussi des autres musiciens (Piano, Percussion et contrebasse) Cécile pendant le récital joua seule une chanson au piano. Le charme de Cécile opéra sur le public qui la demanda une nouvelle fois. IMAG0552.jpg  IMAG0558.jpg  IMAG0559.jpg  IMAG0561.jpg.

 

Fin de la soirée sympathique dans la maison de Dominique Petitot autour d’un en-cas. Vivement ce soir pour le deuxième jour du festival.

Conclusion du premier soir : Le premier jour a été d’un cru exceptionnel. Mélange de style passant du rock Folk avec Living in a treehouse à des standards jazz pop avec chic trio, jazz chanté par un groupe suédois Linda Bergmark quartet. Ensuite du jazz joué par un pianiste Tom et un saxophoniste Jean Jacques. Pour moi du grand art et pour finir une chanteuse exceptionnelle Cécile Mc Lorin Salvant. Ce premier soir a enchanté beaucoup de monde. Le monde était heureux en repartant chez eux.

Vendredi 19 Août deuxième jour du festival jazz. J’arrivais donc en fin d’après midi au château et je m’installe au deuxième rang pour regarder les répétitions DSCF0055.JPG. Le festival commença fort tard vers 18H40 par le premier groupe « Autour de minuit ». Ce groupe avec beaucoup de musiciens a joué des morceaux d’Eric Seva un grand jazzman da la scène française. On a pu entendre : Body and Soul, les couleurs de l’eau, ornitholog, Night in tunisia..Pendant le récital il y a eu des morceaux très rythmés t aussi des moments solos pour les instruments. Le public a beaucoup apprécié que le groupe est revenu deux fois. DSCF0059.JPG  DSCF0068.JPG.

Petite pause dans le jardin

Le deuxième groupe entrant en scène : Maze Septet avec 5 musiciens et une chanteuse. Les instruments étaient le piano la contrebasse le saxophone la guitare électrique et le cor. Du jazz moderne chanté qui enchante le monde de la musique. On pouvait entendre : Surprises, Mazette, 15h15, Words, Huku. J’ai beaucoup aimé. Fin du récital vers 20h45. DSCF0072.JPG

DSCF0086.JPG.

A l’issue de la prestation de Maze Septet ce fut le tour du groupe « Move is » composé de Peala le chanteur et de deux musiciens (piano et saxo) : Angelini et Beazatti. Move is est l’interprétation des sentiments et émotions procurés par des films italiens comme à bout de souffle, mortelle randonnée, Gloria, autour de Sammy, Umberto.mais aussi d’une propre composition le fanfaron. Donc dialogue entre les différents instruments et le chant. Très belle prestation. En ce qui me concerne j’ai du mal d’accrocher.IMAG0574.jpg  IMAG0575.jpg 

IMAG0576.jpg.

 

Et enfin pour finir le deuxième jour du festival le quartet Eric Seva. Du jazz moderne des compositions lentes (ballade) ou compositions très rythmées. Pendant récital il y avait des passages solos d’accordéon, de clarinette et piano. Les titres du récital : espaces croisés, Résonances, Place Duodurum, pont des arts, Transit, Identité vagabonde …Le public a tellement apprécié qu’il en demandait encore et le groupe est revenu deux fois. Fin du récital vers minuit.IMAG0583.jpg  IMAG0584.jpg  IMAG0594.jpg.

 

Conclusion du deuxième soir : Pour commencer un groupe avec beaucoup de musiciens jurassiens « autour de minuit » qui ont joué des titres d’Eric Seva. Après c’est de nouveau du jazz mais chanté par le groupe « Maze Septet ». Ensuite c’était  au tour de « Move is » deux musiciens et un chanteur italien qui traduisaient les émotions et sentiments de films cultes. C’était donc une ballade ou voyage dans l’univers cinématographique et pour finir le quartet Eric Seva un virtuose du jazz français qui nous proposait une panoplie de ses titres mondialement connus. Vivement le troisième soir qui clôturera le festival jazz.

Samedi 20 Août troisième soir du festival. Comme à l’accoutumée j’arrivais en fin d’après midi au château et au début je suis les répétitions. Le festival jazz commença à 18h30 par le spitch de Jean Claude et Nicolas DSCF0104-copie-1.jpg Débute alors le récital d’une composition de plusieurs musiciens africains avec le célèbre batteur Steve Mc Craven. Du jazz comme on l’aime, une bonne performance de chaque instrument, du jazz qui déménage et satisfait tout le monde DSCF0110-copie-1.jpg  DSCF0113.jpg  DSCF0114.jpg.FFin vers 19h50.

Ensuite arrivait sur scène Tygist Harmon  que l’on connait bien au festival avec un quintet. Le récital de Tigist  va de la pop soul au jazz. Dans son récital nous avons pu entendre des titres comme temptation, These days pour ceux qui sont partis, Smile , Alaways Find a way, Walk so Slow, Give You, No city.Tygist a une voix superbe  et sensuelle. Sa voix donne de l’émotion au public et nous tombons sous le charme. Tygist chante avec beaucoup de gestuel. Le public a tellement aimé qu’il l’a réclamé deux fois . Fin du récital vers 21h15.  DSCF0130.jpg DSCF0121.jpg DSCF0122.jpg DSCF0131.jpg DSCF0133.jpg DSCF0134.jpg DSCF0144.jpg.

 

Troisième groupe entrant sur scène Alex Stuart et ses  amis musiciens (Alex Stuart Quartet) Le groupe australien s’inspire de la musique mondiale. Il nous propose  les titres de son nouvel album « Around » pour ce récital. Mélange de Rock et jazz et même électro. Cela en fait donc un jazz très rythmé. Belle performance de chaque instrument. Moment solo pour le guitariste pendant le récital. Les titres que l’on a pu entendre : Aoound, Fricano ? Samba de Charles, Thanks, François .. J’ai particulièrement aimé grâce au rythme soutenu du récital, ca déménage ! Le public à la fin les a réclamés une nouvelle fois. Fin du récital vers 22h35. DSCF0152.jpg  DSCF0161.jpg.

 

Quatrième groupe « Binelli Ferman »avec leur instruments : Le bandonéon et le piano qui nous concocte un tango argentin. Le tango vient d’abord de l’afrique et s’est exporté ensuite vers l’argentine. Le tango au début était surtout dans le chant et ensuite il y a eu évolution vers l’orchestre avec les instruments comme le saxo le bandonéon petit instrument qui ressemble à un accordéon que joue Binelli. Vient le temps ensuite de la danse célèbre d’argentine. Le récital composé de plusieurs titres comme El Chocio, Don Agustin Bardi, Los Mareados, Tabgo de los Cuadros, Fracanapa..montre cette évolution. Morceaux piano et bandonéon, mais aussi morceaux solos pour les deux instruments. Le tango a été apprécié par le public. Binelli Ferman sont revenus pour notre  plus grand plaisir.DSCF0184.jpg  DSCF0179.jpg 

DSCF0189  DSCF0190.jpg.

 

Et enfin Nicolas DSCF0203.jpg présente la dernière représentation : « Steve McCraven et les Black Studies » Enorme  groupe de musiciens avec steve, lamine show le percussionniste, tom Mc CLUNG le pianiste, le guitariste José, le bassiste Thierry le saxophoniste  Sulaima. Plus tard dans la soirée est arrivée la chanteuse malgache Suzy. Enorme représentation de jazz très rythmé, des titres comme Songs of the forest bugaraboo, Ping Pong, Bosco, My funny Valentine, Bantu, Sequoia Song,Antology..avec le chant de Suzy. Du grand spectacle populaire. Très belle performance de chaque instrument. Quelquefois moment solo pour des instruments comme piano saxo. Très belle finale du festival jazz. Fin de la représentation tard dans la soirée.

DSCF0207.jpg  DSCF0211.jpg  DSCF0213.jpg  DSCF0218.jpg  DSCF0235.jpg  DSCF0254.jpg.

 

Conclusion du troisième soir : Finale du festival jazz avec une très grande représentation de jazz. Au début récital du bassiste Steve Mac Craven et ses musicien. Continuation par Tygist Harmon qui chante des titres Pop Soul ou jazz de son répertoire. Après ce fut le tour de Alex Stuart  Quartet avec du jazz mélangé avec du rock et même de l’électro ca déménage car rythmé. Ensuite nouvelle représentation par Binelli Ferman un duo exceptionnel pour un tango argentin et pour finir le spectacle Steve Mac Craven et les Studies. Du jazz orchestré par de grands musiciens américains et africains aune une chanteuse malgache Suzy. Enorme représentation de musique pour le final.

   

  

  Conclusion : Le festival jazz de Frontenay a tenu toutes ses promesses. Cette année ce n’était pas deux jours mais trois jours. Très grand variété de style : Pop, Rock, Jazz soul, électro…pour notre plus grand plaisir. Un festival exceptionnel et exemplaire  grâce au comité d’animation de Frontenay avec son président Jean Claude Pacaud et aussi grâce à Blang Music  dirigé par Nicolas Petitot. Le festival pour moi  est devenu incontournable pendant le mois d’Août  tous les deux ans (année impaire). Il est reconnu par les médias et a une excellente réputation. Si vous aimez le jazz n’hésitez pas de venir à ce festival. Vivement dans deux ans car on en redemande.

Repost 0
Published by Babman - dans musique
commenter cet article
25 octobre 2011 2 25 /10 /octobre /2011 16:52

Ce vendredi 16 Septembre après le jus de pomme avec l’école d’Aiglepierre, j’allais à la conférence « vers une culture de la non violence » avec Lulu et Bruno. Avec la voiture de Lulu direction donc la salle des fêtes de Dole où allait avoir lieu la conférence. A Dole on récupère d’abord Jean Marc Diacre et nous arrivons à la salle des fêtes vers 20 heures. La conférence faite par Jean Marie Muller était organisée par le cercle de silence de Dole et le collectif paix Dolois. La conférence commença vers 20h30. Voilà en grande partie ce que nous a exposé Jean Marie Muller. Nous vivons actuellement dans une société de culture  de la violence nécessaire, légitime et honorable. Pour les conflits on a primé la violence depuis longtemps. Mais de grands hommes comme Gandhi et Martin Luther King avait opté pour la non violence pour combattre et nous aujourd’hui face au problème du monde entier que faut il rechercher ? La violence ou la non violence.

 

Au commencement l’homme est un être de relation. La relation à l’autre n’est pas une relation réciproque : l’autre et celui qui a peur de l’autre on finit par fuir la présence de l’autre. Il faut accepter donc le conflit pour la reconnaissance réciproque. Pour cela il faut surmonter sa peur pour pouvoir accepter le conflit. Apprendre le conflit c’est important pour combattre l’injustice (exemple de Martin Luther King pour les droits des noirs). De nos jours il y a une lutte des classes c’est effectivement un rapport de force. L’injustice est un équilibre des forces. Pendant le conflit il faut mettre une place importante à la parole.

La non violence : On ne doit pas dire une bonne ou mauvaise violence. Il y a aujourd’hui le viol de la non violence mais c’est la violence qui est le viol de l’humanité et des hommes. Il y a une malveillance vers tout ce qui vit : une réaction d’austérité. Il faut pouvoir passer du mépris à la bonté. L’homme est 100% bon et méchant. Mais j’ai la liberté de choisir soit devenir un homme incliné vers toute sorte de violece ou plutôt un homme cherchant e lien et la bonté. Il faut d’abord rechercher la violence animale comme les noms d’oiseaux..par des mots pour aller vers la non violence. Tout est fonction de la nécessité, l’homme s’il le veut peut donner un acte de liberté.

Depuis longtemps les religions sont perverties par la violence. Les faux Dieux cautionnent la violence il faut briser ces idées. Donc il faut rechercher un discernement spirituel d’où un dialogue interreligieux. Jésus a donné un témoignage de la non violence. Il ne faut pas résister au mal en imitant le méchant. Les béatitudes est un témoignage de la non violence.

La non violence doit être une philosophie de l’action car je reçois la paix des autres. Il faut donc retrouver en un la paix au fond de soi et vivre dans l’harmonie et le respect de l’autre.

Depuis longtemps on construit des murs (terre sainte mur de Berlin à côté de notre maison..) pour séparer les deux parties. Pour e mur de Berlin il y a eu résistance des hommes et des femmes et le mur est tombé et c’est grâce à la non violence. La non violence a servi donc à déconstruire des murs et monter des ponts entre les hommes pour être reliés entre eux. Très belle image du mur et du pont. Et quand on parle des pays qui ont l’arme atomique et le disent ouvertement et qui sont fiers de l’avoir cela veut dire que c’est un symbole de puissance pour un chef et u pays et qu’il faut lutter contre le désarmement de tous les pays.

 

Conclusion

 

Très belle conférence de Jean Marie Muller. J’ai bien fait d’y aller car cela rejoint bien mes idées de non violent. La violence il faut tout faire pour l’anéantir cela donne un très grand respect entre les hommes donc une meilleure compréhension. Tous ensemble nous pouvons lutter contre la violence qui ronge ce monde. Osons aussi une relation fiable et vraie entre nous tous là ù je suis. Construisons des ponts et détruisons  les murs de la vie. Et il y a beaucoup de choses à dire concernant ce sujet.

 

A  l’issue de la conférence Lulu avait apporté du jus de pomme e on en a profité pour déguster ce vrai nectar de fruits. On ramena Jean Marc chez lui et on est rentré à Salins après.

 

 

 

 

Repost 0
25 octobre 2011 2 25 /10 /octobre /2011 16:32

Lulu et moi arrivons à l’école d’Aiglepierre à 8h30 avec la voiture. Les ânes étaient déjà là depuis quelques jours. Mais il manquait les seaux et sécateurs. Donc je retourne les chercher au Rayon de Soleil. Et j’arrive vers 9 heures à l’école. Lulu et moi sommes venus avec eux autres hommes Philippe et Frédéric de la Chapelle sur Furieuse. A 9h00 Lulu dialogue avec les enfants et explique qu’on va faire un jus de pomme associé à un jus de raisin. Lez raisin sera cueilli le matin même dans monsieur Grandmaison. Départ pour la vigne. Les enfants s’installent dans la charrette tirée par Rameau l’âne le plus costaud. Des parents d’enfants restent sur place pour faire le jus de pomme avec Frédéric. Arrivés à la vigne Fançois l’institutrice explique que Léo ne restera pas à l’école d’aiglepierre. A partir du Lundi, ses parents l’ont installé dans une école de Salins pour plus de facilité. Et la maman de Léo avait préparé un gâteau pour son départ. Et le gâteau fut partagé entre tous. Ensuite les parents, les enfants les institutrices Lulu et moi montons dans la vigne et ensuite c’est la cueillette du raisin. Comme il n’y avait que de petits seaux je suis retourné à pied à l’école pour ramener des grosses bassines pour ramener le plus possible de raisin. Retour à la vigne. Après la collecte, toutes les bassines et petits seaux remplis de raisin furent installés dans le coffre IMAG0706. Retour à l’école pour tout le monde vers 11h30. Ensuite on remit les ânes dans un pré et on alla manger chez un parent d’élève de l’école d’Aiglepierre.

Retour à l’école vers 14 heures. Début de la fabrication du jus de pomme associé au jus de raisin. On égrène le raisin ensemble et les enfants ensuite écrasent celui-ci avec leurs pieds dans l’énorme bassine bleue. Continuation du jus de pomme par les personnes restées à l’école. Et nouvelle ballade aux pas des ânes : Ballade dans Aiglepierre et cueillette des pommes chez des particuliers. Retour à l’école peu de temps avant la fin de la journée. Le matériel était pratiquement tout installé dans la remorque de lulu et on aida pour finir.

Retour au rayon de soleil avec le matériel. Lulu m’invite donc à l’accompagner à la conférence d’un ami Jean Marie Muller à la salle des fêtes de Dole. Après réflexion je pars avec Lulu et Bruno et je participe à cette conférence.

 

Conclusion



 

 

Encore une très belle journée d’animation : Fabrication d’un jus de pomme et une ballade aux pas des ânes avec l’école d’Aiglepierre. Cette année c’était plus tôt que d’habitude pour la cueillette du raisin. Une journée placée sous le signe de l’amitié de la solidarité de la fraternité avec un soleil radieux. C’était le dernier jus de pomme avec l’école d’Aiglepierre pour Lulu car Lulu est en retraite au printemps 2012. La relève devrait être assurée par Frédéric et Philippe.

Repost 0
Published by Babman - dans divers
commenter cet article
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 18:44

photo de l'inscriptionLe 2 Septembre j’arrivais chez Zabeth pour le repas de midi. Ensuite Zabeth ne pouvant faire les courses avec moi je téléphonais à Michel s’il pouvait m’aider. Il accepta sans problème. En après midi avec Michel on fit les courses au supermarché de Foucherans et on alla chercher les légumes donnés par la ferme du Creux Vincent. Ensuite départ pour Dampierre. A Dampierre on rangea les commissions à la cave et on prépara les deux chambres pour que beaucoup de monde puisse dormir, 10 lits étaient préparés. Ensuite on rentra à Dole. Repas chez Zabeth et vers 22 heures je ramène Michel chez lui à Foucherans.

 

Le Lendemain (3 octobre) je vais d’abord au cercle de silence de 10h à 11 heures qui a lieu le premier samedi de chaque mois place du 8 mai. A 11h15 des amis m’attendent déjà vers ma voiture. J’emmenais donc Brigitte, Michel  Raymond. Zabeth emmenait Fabrice Céline Yannick et Cédric. Nous sommes arrivés à Dampierre vers 11h40. Zabeth Adeline et Lulu sont arrivés peu de temps après. A Dampierre lulu nous présenta un nouvel ami Dipa Arif il est parisien et il travaille à la mission étrangère de Paris. Lulu devait préparer un baptême avec la famille Jeunier pendant le midi et il les avait invité à se joindre à nous pour le repas et en même temps préparer le baptême. Le premier repas était de style « Auberge Espagnole ». Je m’étais bien occupé pendant la semaine pour savoir ce que chacun apportait pour ne pas tout avoir en double. On avait donc installé plusieurs tables : Une pour la nourriture et les autres pour pouvoir manger. Repas en commun. Pendant le repas Lulu parla baptême et fit le lien entre nous tous les baptisés de Dieu. Ensuite rangement. Lulu est parti chercher les ânes et la charrette avec des amis. Ils allèrent ensuite chercher des pommes au verger de la famille Converset. . A leur retour, Zabeth, Moi (Laurent) Cédric Michel et Dipa commencent à éplucher les pommes pour faire une belle compote maison. Les pommes furent mises dans un faitout et elles cuisirent. Ensuite préparation du repas. Au menu ce soir : Omelette aux patates salade verte compote et Yaourts. Epluchage des pommes de terre, cuisson des patates. La purée fut mise dans une énorme poêle et on intégra les œufs battus sur celle-ci. Pour le repas d’autres amis nous avaient rejoints : John Eva et leur fille Victoria de la JOC Cathy et David les mariés de la semaine suivante. Repas dehors dans la cour. Après le repas des amis sont partis et les participants au campement commencèrent par s’installer pour Dormir. J’avais installé la vielle avec Michel es 2 chambres pour  que tout le monde puisse dormir mais il y avait plus de monde que prévu donc avec Michel on est allé dormir dans la cuisine. Lulu est parti avec Dipa et Fabrice dormir à la grotte de Dampierre.

Le dimanche 4 :Septembre je me levais en même temps que Michel pour préparer le feu c'est-à-dire à 6h30. Préparation du feu et ensuite préparation du petit déjeuner. Les amis sont arrivés vers 8 Heures. Petit déjeuner en commun et vers 8H40 Michel Cédric Dipa et moi commencèrent le repas. Au menu ce midi Potée de légumes et saucisse de Morteau. Epluchage des légumes (carottes, pomme de terre, navets, choux oignons). Les légumes ont été mis dans de grands faitouts avec de l’eau et aussi les saucisses de Morteau. Les faitouts ont commencé par cuire sur la cuisinière et ensuite sur une grille dans la cheminée.  Pendant ce temps là d’autres à l’extérieur commençaient le jus de pomme : Broyage des pommes, la pulpe fut installée dans l’énorme pressoir  en pierre. D’autres lavèrent des bouteilles. Zabeth est arrivée avec Denise. Lulu dans la matinée avait décidé de nous faire une petite messe à l’église pour ceux qui voulaient. La messe commença à 11 heures. Lulu expliqua le tableau vers le fonds baptismal  IMAG0628.jpg  IMAG0629.jpg. Ce tableau représente le baptême de Jésus par Jean Baptiste. Le saint patron de Dampierre est St Jean le Baptiste. Célébration autour de l’autel on avait installé les chaises en rond et enfin l’Eucharistie et on a même chanté pendant la célébration. La célébration dura jusqu'à environ 12h30. Ensuite repas avec la belle potée de légumes et ses saucisses de Morteau. Quel délice ! Ensuite en après midi Rangement vaisselle continuation du jus de pomme. Le jus de pomme fut installé dans des bouteilles en verre, une partie fut pasteurisée pour le mariage de Cathy et David. Rangement du matériel lavage démontage du pressoir..L’après midi passa très vite et tout le monde est reparti vers 17h30 très content de son Week End.

Conclusion

Deuxième campement avec mes amis de la JOC Jean Luc Béa Adeline Rémy Cathy et David se sont joints à nous pendant ce Week-end . Lulu était venu avec deux personnes de Salins et les deux amis sont repartis le premier soir. Pendant le campement un jus de pomme fut programmé et préparation des repas. Travail en commun bonne humeur et solidarité entre nous et aussi on fit connaissance d’un ami de Lulu Dipa qui s’était bien intégré au groupe. Il reviendra peut être pour notre animation de fin d’année (la vente de houx) qui aura lieu le Week-end avant Noël. Le campement de deux jours fut une réussite et tout e monde était satisfait de ce qu’il a vécu.

 

Repost 0
Published by Babman - dans campement
commenter cet article
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 16:57

 

photo de l'inscription au campement 2011

Le 12 Août je préparais mes affaires pour partir au campement le lendemain. Départ pour Dole en fin d’après midi. Chez Zabeth je téléphone aux membres du campement pour leur dire avec qui ils partaient. Repas chez Zabeth.

Le lendemain 13 Aout lever 8 Heures pour partir vers 9 heures. Je récupère donc Raymond Didier et Michel. Michel à Foucherans nous offre le café et départ direction Cogna. Je prend donc la direction de Poligny car je devais récupérer ma glacière avec le surimi congelé. A Chamole on récupère donc la glacière et on repart direction la région des lacs. On prend la RN5 et on passe à Besain, Pont du Navoy Marigny sur Ain, Doucier. Cogna n’est qu’à 15 Km de Docier après Clarivaux les Lacs. A Clarivaux on s’arrête pour récupérer le pain à une boulangerie. Et nous arrivons à Cogna vers 11h30. Zabeth est déjà là depuis 20 minutes. Adeline Richard arrivent en même temps que moi et Jean Marie est déjà là. Le feu est déjà prêt.Le premier repas était le piquenique apporté par chacun. Et on mange dehors sous les arbres IMAG0484.jpg. Début d'après midi arrivée de Jean Louis le marseillais et sa copine Hortensia. J’annoce que j’ai constitué deux équipes  pour la préparation repas et la vaisselle mais qu’il fallait s’inscrire aussi pour une équipe bois. Les 3 équipes étaient constiutées. Lulu a télphoné il ne montera qu’après le mariage qu’il avait organisé. Le premeir après midi ballade aux pas des ânes direction le lac de Clairvaux. Une partie donc d’entre nous partait avec Adeline. Moi j’étais de corvée pour faire les commissions pour les rois jours avec richard. Donc départ à plus de 15 heures au supermarché ATAC de Clairvaux. On constiutua d’abord un énorme caddie. Après le paiement on installa les courses dans ma voiture et on retourna finir il ne restait pas grand-chose à acheter. . Ensuite les courses termnées on repart au centre ville et on s’arrête à la fruitière à comté pour acheter du comté morbier et saucisses de morteau. Retour à Cogna vers 17H30. Après avoir rangées les affaires au campelent dans notre frigo chez les agriculteurs la famille Richard qui nous accueillent, je vais cherchr de l’eau avec Richard à la stabulation. Les amis partis en ballade au lac arrivent vers 18h15 et on commence à préparer le repas à 18h30.  Et je vois que c’est pas évident avec Jean Louis qui me dit que la cuisines c’est pas vraiment mon truc et Jean Louis devient donc notre chef cuisinier. On travaille cependant en équipe avec Adeline et les autres. Au menu ce soir : Spaghetti bolognaise, fromage apporté par Lulu et Yaourts. Début du repas à 19h40. Vaisselle ensuite tous ensemble. Arrivée de Lulu avec une énorme charrette de bois. Veillée  autour du feu IMAG0489.jpg  IMAG0488.jpgLulu nous raconte q’ul voulait faire un campement en Aout 1981 aec des jeunes. Il recherchait donc des animaux pour ce campement et il voulait trouver des ânes. Il va voir un certain Grandischartuf qui lui donne un poney. Mais impossibilité de le bâter. Arrive à ce moment là un autre homme Jean maire de les Chalesmes et lui donne des ânes pour son campement mais il fallait aller les chercher . Le 29 Juillet donc Lulu mange sur e terrain de Foncine avec 12 personnes (Michel et Andrée Alain, Daniel Jean et Micheline Michel Vulchleger      

Lulu s’entend bien avec les 3 couples et une amitié nait/ En 2011 Lulu Rachel et Sophie sont allés les voir                                                                           .                                                          

Donc le samedi matin Lulu  et aimé vont chercher les ânes Mona et Nenette. Le premier campement pouvait commencer au mont tendre du 1 au 16 Aout 1981. Les ânes sont restés à Dampierre pendant l’hiver. Au printemps Lulu et les amis ramènent les ânes à leurs propriétaires près d’Annecy. Camp itinérant entre Mouthe et Annecy : La  durée était prévue pour 9 jours. Sur la route Lulu avait envoyé des éclaireurs pour essayer de trouver des paysans qui pouvaient les accueillir pour la nuit. Ils arrivent donc à un village appelé Niou, Dialogue avec un paysan. Ils dormiront dans la paille dans la grange du bas. La femme n’arrive pas très contente de voir des personnes. Le lendemain la femme aborde Lulu et les paysans lui donnent le lait et le café et elle dit que comme elle part en ville elle peut emmener quelqu’un pour les courses et une monitrice part  donc et de retour des courses la femme est très contente car pendant ce temps là lulu son mari et les autres avaient rangé le bois  et efin au bout de 9 jours ils arrivent en Savoie. Ils restent encore 6 jours dans un IME.Le campement terminé dans le Vercors les propriétaires donnent les deux ânes à toute l’équipe et ils repartent dans le jura. Les ânes font partie à ce moment là des loisirs populaires dolois. 

  

En 1986 Nouveau campement avec amis dans le Vercors avec ânes Martin et Prunelle. Martin est mort début décembre 2010 à l’âge de 45 ans. Voila un formidable récit une véritable histoire entre l’homme et l’âne. L’âne est véritablement une médiation.

En 1998 1999 naissance de l’association Floriane (Flori et Anes) en lien avec l’homme et les ânes. Cette association de Salins est née grâce à Lulu Carine, Nicolas, Eric et Maryline ; Françoise Robin, Anne Geneviève Frédéric, Vincent et Christine, Damien. Aujourd’hui les responsables de l’’association sont Amélie et Christophe.

Conclusion : Récit passionnant de Lulu pour parler de l’animation aux pas des ânes qui est l’animation phare des campement, animation avec les écoles..L’âne représente l’animal le plus proche de l’homme depuis 2000 ans, il aime sa compagnie. Ces animations aux pas des ânes permet de tisser des liens entre les hommes et les enfants. Lulu part en retraite en 2012 et il a su mettre en lien beaucoup de gens grâce à sa personnalité et à ses différentes animations.

Après cela il faisait nuit noire et tout le monde est parti dormir sous sa tente vers 23 heures.

 

 Le 14 Août tout le monde arrive au fur et à mesure pour déjeuner autour du feu. Vers 9 heures l’équipe bois commença à s’occuper du bois apporté par Lulu. Je propose donc une sortie à la messe. Elle aura lieu à 10h30 à Doucier (lac de Chalain).Lulu prend sa voiture et nous amène nous sommes cinq (Lulu Corine, Raymond Richard et moi laurent). Messe à 10h30 avec les gens de la paroisse et le prêtre Robert Chauvin. Et à l’issue de la célébration Lulu revoit des mais de l’association « les amis de Gaby Maire » et les invite à manger avec nous. Lulu rentre avec eux et je rentre avec mes amis avec la voiture de Lulu. De retour au campement je me dépêche pour aller chercher le pain à une boulangerie de Clairvaux.  Au campement de nouveaux amis sont arrivés : Jean Luc et Béa Patrick V, Cathy et son futur époux David et Brigitte une amie de la JOC. Arrivent aussi pour le repas Laurent et Monique Epailly. Lulu arrive enfin avec ses amis. Moment du repas avec Buffet Froid avec des crudités (haricots verts, tomates Maïs Bettezrave) mais aussi de viande (Surimi, Saucisses Merguez). Vers 14H00 Arrivée de la famille de Michel Gonthier qui ont apporté du dessert. Dessert donc avec les gâteaux des invités et salade de fuit et pour finir café. Tout le monde se met à faire le rangement et la vaisselle pour partir au lac.  Et je reçois un coup de téléphone de John et Eva des amis de la JOC qui arriveront dans l’après midi. Et vers 16H00 au centre ville de Clairvaux les Lacs on revoit John Eva et leur fille Victoria  à une terrasse de café.. Ils nous accompagnent avec les ânes à la plage. Depuis le matin il ne fait pas beau et il y a beaucoup de nuages. Et nous arrivons au lac. Seuls quelques courageux se baignent et plusieurs de notre groupe se jettent cependant à l’eau. Peu de temps après c’est le goûter et on repart au campement vers 18H20. Préparation du repas et les nuages deviennent plus nombreux et l’orage éclate et il se met à pleuvoir. Pas possibilité donc de manger dehors. On Mange donc autour du feu. Au menu ce soir Omelette lardons, crudités, crêpes sucrées préparées par Jean Louis. Fromage Blanc avec confiture ou sucre. Dehors la pluie ne s’arrête pas c’est un véritable temps de chien. Du coup la plupart des gens rejoignent vite leur tente pour dormir. Quelques tentes étant inondées leurs occupants ont rejoint d’autres tentes.

 

Le 15 Août au matin les nuages sont toujours là et il pleut de temps en temps. Petit déjeuner. Dans la matinée certains ont coupé du bois d’autres ont préparé le repas et un petit groupe est parti à la messe pour l’assomption de la vierge marie dans le village de Blye à quelques kilomètres de Pont de Poitte. A l’issue de la messe le verre de l’amitié  était offert  et nous sommes rentrés à plus de midi au campement. Repas avec au programme Pommes de terre saucisse de Morteau et Cancoillotte, salade verte fromage et Yaourts. Lulu nous a rejoint vers 14 heures . Après le repas rangement du campement et de nos affaires. Les premières voitures sont partis vers 15h30. Un autre camp itinérant commençait avec la famille de Lulu vers 17h00 18h00 et on leur donna de la nourriture. Adeline Moi et les amis sont partis à 17h00. J’ai ramené mes amis chez eux et je suis rentré à Chamole ver 20 heures

Conclusion

Nouveau campement adulte à Cogna pour 2011 pour ceux qui ne pouvaient partir. La date était fixée depuis quelques temps : Week end du 15 Août. Tout avait été prévu et organisé grâce à Lulu Adeline et Laurent. Un grand moment de fraternité de solidarité et de travail. Beaucoup d’amis sont venus nous voir, nous étions heureux de les accueillir. Tout s’est très bien passé et tout le monde est reparti content de ce campement et c’est ça l’essentiel. Un autre campement aura lieu le weekend end de la rentrée avec mes amis de la JOC. J’en parlerai dans un prochain article.





  

 

 

 

 



Repost 0
Published by Babman - dans campement
commenter cet article
2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 11:47

Ce mercredi 15 Juin je me lève de bonne heure car je dois partir à Salins Les Bains retrouver Lulu pour une animation à l’école d’Aiglepierre. J’arriver vers 7 heures à la cure de Salins. Lulu Jean Baptiste et moi Laurent prenons d’abord un café. Ensuite Lulu et moi allons chercher les ânes Isidore Rameau et Lolita à leur pré et départ à 7H40. Nous traversons Salins Marnoz. A 9 heures on n’est pas loin d’Aiglepierre IMAG0307.jpg. Arrivée à 9h15 à l’école d’Aiglepierre. Les enfants écoutent avec attention ce que dit Lulu pour la ballade aux pas des ânes. Vers 9H40 c’est le départ de la ballade : Rameau le plus costaud des ânes trainait la charrette où étaient installés beaucoup d’enfants.et les deux autres ânes portaient sur leur dos un enfant. Chaque âne était tenu par un parent IMAG0319.jpg. Nous prenons un petit sentier caillouteux qui nous mène à Mouchet vers les vignes. Il fait chaud et les ânes sont un peu énervés à cause des mouches qui les pîquent. On s’arrête pour souffler un peu après une grande montée et on a un panorama magnifique sur Salins et le mont Poupet. Peu de temps après les institutrices Elisabeth et Françoise décidaient de faire le goûter et des jeux. Deux cercles étaient constitués et tout le monde participa au jeu de la Chandelle et au Filet du pêcheur.. Vers 11H45 Départ et retour à l’école vers 12H10. Les enfants avaient apporté le piquenique et certains parents étaient là et on s’installa dans la cour. Quelle joie de se retrouver ensemble pour le piquenique.

 

Vers 14H15 Départ avec les ânes pour une nouvelle animation direction l’aire de Jeux vers la bibliothèque. Les enfants s’amusèrent un bon moment et ensuite on repart au hameau d’Aiglepierre voir un jeune qui s’appelle Philippe Cornu qui a beaucoup d’animaux. (Lapins, Poule, pigeons canards..). Sur place les enfants étaient émerveillés de voir tous ses animaux 

IMAG0344.jpg  IMAG0345.jpg  IMAG0346.jpg. Ils écoutent avec attention ce que dit Philippe et c’est le moment du goûter. Il est 16 Heures il est temps de reprendre la route pour arriver à l’école à 16h30 fin de  la journée d’école. A 16h30 arrivée à l’école. Les ânes ensuite ont été installés dans un pré pour une autre animation le week end. Je repars avec Elisabeth l’institutrice à Salins Les Bains pour récupérer ma voiture vers la cure. Je retourne à Aiglepierre récupérer Lulu et nous sommes invités à manger chez Denise Jeanneaux et ensuite on repart à la réunion PPH chez les filles du Saint Esprit à Poligny à 19h30.

 

Conclusion

 

Nouvelle animation : Ballade aux pas des ânes avec l’école d’Aiglepierre. Il y a deux animations par an avec l’école d’Aiglepierre. Une en septembre octobre pour les vendanges et une juste avant les grandes vacances scolaires. A chaque animation Lulu et moi sommes accueillis à bras ouvert par les institutrices Françoise et Elisabeth et les enfants sont ravis de nous revoir. Encore une très bonne animation placée sous le signe de la bonne humeur de la joie dans le milieu scolaire. Et merci à l’école d’Aiglepierre de nous accueillir si chaleureusement.

 

Repost 0
Published by Babman - dans divers
commenter cet article
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 16:51

Depuis quelque années déja je travaille en chèque emploi service chez des particuliers à Dole en général à partir du mardi. Donc je débarque à Dole en général en fin d’après midi. Je me passionne pour beaucoup de choses. Donc depuis quelques années j’aime beaucoup me retrouver  dans les salles obscures et je décidais de franchir les portes du cinéma les Tanneurs de Dole le plus grand cinéma du Jura avec ses 6 salles. Ce cinéma se trouve au centre ville de Dole pas loin de la place Grévy. Chaque semaine le cinéma propose des films qui marchent depuis quelques semaines, des films d’art et essai et les films en exclusivité mondiale  grâce au professionnalisme de sa gérante Indra.  Le cinéma propose une tarification de prix accessible pour tous par exemple tarif réduit pour les personnes demandeurs d’emploi.. Tarif réduit pour tous le lundi et le soir à 18h30, tarif réduit aussi pour des avant premières ou pour les séniors etc…

 

Les films sont proposés chaque jour de la semaine. De nouvelles séances ont été créées comme le dimanche à 11 heures. Beaucoup de séances chaque jour : En début d’après midi à 14 heures ; a 16H15 certains jours ; A 18h30 pour la fin de l’après midi et en soirée à 21H15.

Il y a même des avant premières lors de soirée mais aussi des séances séniors. Lors des séances séniors Indra commence par expliquer un peu le film et ensuite c’est la projection et ca se termine quelquefois par un verre de l’amitié.

 

Parlons aussi de l’équipe qui entoure Indra. Cindy et Céline s’occupent de déchirer les tickets d’entrée mais aussi s’occuper du coin confiserie Boissons. Le cinéma propose du Pop Corn à déguster en plusieurs modèles mais aussi des boissons gazeuses comme Coca Fanta et autres boissons énergétiques. Philadelphia quant à elle délivre les tickets d’entrée. Quant à Christophe Ian et Gaëtan les hommes ce sont les projectionnistes. A chaque séance et dans chaque salle ils doivent mettre en premier les bandes annonces des films  qui vont sortir et les publicités et en second temps mettre la bobine du film de chaque salle.

 

Dans ce cinéma beaucoup d’animations sont proposées pour certains films comme concours de dessins.. Le cinéma les tanneurs veut être proche de son public qui aime le cinéma. L’équipe dynamique se veut être familiale aux attentes de ses cinéphiles. Je peux en témoigner personnellement que j’ai une excellente relation avec tous. J’ai même demandé si je pouvais pendant les séances écrire l’action pour mon plaisir et pour montrer que je suis un véritable cinéphile. J’écris sur un blog l’action de tous les films que je vois pour donner l’envie à d’autres d’aller au cinéma. Et ca marche. Aujourd’hui des amis vont régulièrement au cinéma et j’aime me retrouver au milieu de cette équipe sympathique et dynamique  qui me guide dans mes choix.

 

Et il y a de grands moments dans l’année pour le septième art comme le printemps du cinéma mais surtout la fête du cinéma  qui a lieu en général fin juin et cette année la fête du cinéma durait une semaine. Un prix plus qu’abordable pour la semaine : Première séance le prix de la séance  et ensuite on nous donne la carte de la fête du cinéma et les autres séances à 3 euros. J’ai pu participer cette année et j’ai vu énormément de films pendant trois jours. Lors de la fête du cinéma le cinéma les tanneurs vend des affiches de cinéma (petites ou grandes) à un prix plus que raisonnable. L’argent récolté est redonné à des associations d’utilité publique. Encore une excellente action de la part du cinéma.

 

Mais quelquefois il y a des moments de stress comme quand le film se met à ne pas marcher comme il le faut et le cinéma interpelle ses spectateurs de venir dire quand quelque chose ne va pas pour la projection et je suis le premier à partir leur dire.

 

Le cinéma en veut :  il veut être un allié pour les gens donc chaque semaine le cinéma envoie sa newsletter à ceux qui s’inscrivent. Dans la newsletter on est au courant des dernières séances de la semaine à tarif réduit mais aussi les films qui vont sortir à partir du mercredi les films en avant première, les soirées spéciales et les gazettes du cinéma, les séances sénior.. Mais il est aussi sur Facebook. 

 

 

Aujourd’hui grâce au professionnalisme de l’équipe  du cinéma qui se veut proche de son public je me sens à l’aise avec eux on parle cinéma on donne nos impressions.. Je voulais dire aussi que malgré quelques soucis j’aimerais faire partie d’une équipe travaillant dans le cinéma ou pour le cinéma car je peux prouver que je suis un grand cinéphile  et que j’ai besoin de cela pour avancer dans la vie.

Le cinéma les Tanneurs de Dole pour moi est LE cinéma à fréquenter dans le jura. Et merci au cinéma de me rendre heureux.

Repost 0
Published by Babman - dans divers
commenter cet article
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 11:33

Depuis quelque temps Christophe m’avait appelé pour me dire que le montage du campement aura lieu le samedi 11 juin toute la journée. Donc le samedi 11 juin je me levais de bonne heure pour aller monter le campement. Je devais récupérer Jean Luc et Pierre à Lons le Saunier. J’arrive donc à Lons le Saunier vers 8h30. On installe les deux débroussailleuses et le super dans le coffre de ma voiture et avant de partir on boit un petit café. Départ de Lons le Saunier à 9 Heures. Nous sommes arrivés à Cogna à 9H30. Jean Luc commence à débroussailler les hautes herbes dans le pré IMAG0293.jpg  IMAG0294.jpg. Pierre quant à lui débroussaille les orties de l’entrée du par cet moi je m’occupe de débarrasser tout ce qu’il y a sous la bâche noire

IMAG0292.jpg.

Les autres sont arrivés vers onze heures , beaucoup d’animateurs avaient répondu présent. Christophe et Julien avaient amené tout le matériel nécessaire avec le camion de l’entreprise de Christophe. Ce matin là c’était collectif : les animateurs et amis étaient ensemble et nous commencions à monter toutes les tentes et le début du WC avant le piquenique. Tout le monde avait apporté son piquenique et nous avons mangé vers 13h30. Vers 15 Heures reprise du travail. Une partie continua à monter le wc pendant que les autres montaient le marabout et comme je n’avais pas retrouvé les photos, il a fallu réfléchir comment il se montait. Chacun donnait sa version  mais enfin on arriva à monter les armatures et la bâche du marabout. Amélie et moi pendant le montage avaient dessiné tout cela pour qu’il y ait une trace dans nos affaires. On installa ensuite beaucoup de choses sous le marabout et Julien commença à monter les étagères. Fin du montage vers 18 heures 30 : Le marabout était installé avec le matériel dessous le wc aussi il ne restait que les étagères à finir. Tout le monde est parti vers cette heure là. Il restera à mettre la bâche noire sur le bras métallique et à amener tout l e matériel de cuisine essentiellement pour le campement. La bâche noire selon les dires d’Amélie et Christophe sera installée seulement quelques jours avant le premier campement. Fin juin Christophe me téléphone pour me dire que le bâche sera installée le dimanche 26 juin. Mais ce jour là je ne pouvais pas y aller car c’était la dernière réunion de mon groupe de fraternité et un piquenique était organisé chez moi. La bâche fut cependant mise sans moi je ferais tout mon possible pour encore aider au rangement du campement.

  

Conclusion

 

C’était courant juin les grandes vacances arrivent à grand pas à la fin du mois et pendant la période estivale l’association Floriane de Salins Les Bains organise plusieurs campements sur le terrain à Cogna pour ceux ou celles (enfants adolescents et adultes) qui ne partent pas en vacance. Donc il fallait préparer tout cela. Une journée est consacrée au montage du campement d’autres jours sont consacrées à apporter le reste du matériel et un autre jour pour le rangement du campement. Le montage a eu lieu le 11 juin avec beaucoup d’animateurs et amis dont Christophe et Amélie les responsables de l’association Floriane. L’ambiance était bon enfant le travail se passa bien grâce au travail et à la volonté de chacun de travailler ensemble dans une ambiance cordiale et sympathique. La bâche fut installée le dimanche 26 juin et fin Août début Septembre il y aura une autre journée pour le démontage.

Repost 0
Published by Babman - dans campement
commenter cet article