Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 15:23
    
 
 
Déjà depuis deux années l’Eglise  organisait des étapes en vue d’un rassemblement à Lourdes pour l’ascension 2013. Dans chaque Diocèse plusieurs personnes de communautés étaient invitées pour ce rassemblement. Depuis quelques temps Adeline m’avait dit que j’allais à Lourdes représenter notre association la PPH (pastorale des personnes handicapées). On avait préparé le bulletin d’inscription que Adeline allait remettre à Elisabeth Dizière. Au mois de mars une réunion d’information sur Diaconia avait lieu chez les sœurs de l’alliance à Lons Le Saunier pour tous ceux qui partaient au rassemblement et ensuite il y avait un spectacle à l’église des Cordeliers IMAG0735 
 
pour financer une partie du voyage. Au mois d’Avril je devais prendre contact avec le prêtre de ma paroisse pour donner un coup de main bénévole à la paroisse. Marc et moi on décidait que je donnerai un peu de mon temps pour la kermesse du 28 Avril. Le thème de Diaconia 2013 c’est « Servons la Fraternité »là où on est. Chaque communauté doit comprendre que le pauvre tient une place prépondérante dans la bible et dans la vie actuelle. Pour le rassemblement une très grande place était attribuée aux personnes en grande fragilité. Voilà donc mon récit de ce que j’ai vécu lors de ce grand rassemblement à Lourdes.
 
Le mercredi 8 maic’était le jour du départ. J’avais rendez-vous à Salins les bains pour partir avec les gens de Salins et alentours (Denise, Elodie, Eric et moi). Départ donc pour aller à Dole prendre le bus à l’aire d’autoroute de Dole Authume. A l’aire d’autoroute beaucoup de gens étaient déjà là et le car est arrivé. Dans le car il y avait déjà des amis suisses. Départ du car à 7h15. Il prit l’autoroute A36 direction la Saône et Loire. Passage à Chalon sur Saône continuation vers Moulins. Arrêt déjeuner avant Clermont Ferrand à Volcans d’auvergne. Piquenique tiré du sac rencontre avec des personnes d’autres régions de France. Autoroute A89 ensuite direction Bordeaux. Au centre de la France on prend la direction de Toulouse en passant vers Guéret Tulle. Les accotements de l’autoroute un moment étaient recouverts de magnifiques bosquets jaunes.20130508 155933  20130508 16034320130508 160435.  A proximité de Toulouse de nombreuses plantations d’arbres recouvertes de filets 20130508 16404920130508 164204. C’était la dernière ligne droite avant d’arriver à Lourdes. Arrivée vers 19h45 à l’entrée de Lourdes il faisait mauvais et les massifs pyrénéens avaient encore de la neige 20130508 195226. Le car déposa les personnes du Jura en premier à proximité de leur hôtel à l’office du tourisme 20130508 200425, l’hôtel se trouvant à 200m de là. A 20 Heures arrivée à notre Hôtel l’hôtel Régence. Les clés remises à chacun on déposait nos affaires dans les chambres avant d’aller manger. Après le repas beaucoup d’entre nous avaient envie d’aller au sanctuaire donc départ pour le sanctuaire. Nous passons la porte Saint Michel et devant nous au fond la basilique de l’immaculée conception et notre dame du Rosaire et nous entrons dans la cour où il y a beaucoup de monde. Passage vers la vierge couronnée 20130509 213603  et nous nous dirigeons vers la grotte de Massabielle où de nombreux pèlerins passent en file indienne et touchent le rocher et se recueillent devant la vierge  20130508 221056 20130508 221656.Temps de recueillement et de prière pour notre petit groupe. Retour à l’hôtel. J’écris quelques lignes pour ce premier jour. 
 
           
 
Le jeudi 9 Mai
premier jour du rassemblement. Elisabeth nous avait parlé du programme de la journée. Il fallait se lever de bonne heure pour arriver à l’heure précise à la basilique Saint Pie X c'est-à-dire 9h15. On avait reçu nos badges et on devait rentrer par la porte 2. Il y avait énormément de monde et dans la basilique il n’y avait pas assez de place, mes amis étant restés au fond. Cérémonie d’ouverture avec des chants interprétés par la chorale et le soliste, des témoignages de personnes  parlant d’hommes de fraternité. Témoignage ensuite de ce que l’on attend de ce rassemblement, tout cela retransmis depuis les écrans géants. Ensuite nous nous sommes mis en petit groupe pour discuter sur les trois questions de la matinée. Première question : Qu’est ce que je découvre de toi (Jésus) à travers la rencontre de mon frère et ma sœur ? Deuxième question Etre au service ca change quoi pour moi ? Ca m’engage à quoi ? Quels appels j’entends à mettre mes pas dans ceux du serviteur (le christ) ? Troisième question  « une église en service » Quelles images cette expression fait naître en moi ? « Comment puis je aider l’église (les communautés chrétiennes que je connais) à être, dans la société, davantage au service ? Fin de la cérémonie il fallait retourner à l’hôtel  pour déjeuner. Mon petit groupe dit fraternité s’est réuni après pour répondre aux questions du livret de chaque fraternité. Début d’après midi village de la rencontre avec des spectacles des animations spirituelles, des rencontres avec un témoin, des animations créatives et ludiques, des partages d’expérience soit autour du sanctuaire, en ville ou à la cité Saint Pierre. Je reste autour du sanctuaire et je rencontre des personnes très sympathiques et je me lie d’amitié ave des personnes du Pas de Calais. Ensemble nous allons à un spectacle  « Je veux des amis de la tendresse des étoiles » par une petite troupe de personnes handicapées
  20130509_144402.jpg 20130509_145453.jpg  20130509_150541.jpg. Ensuite retour à la basilique avec un partage d’évangile avec notre groupe de fraternité. Philippe après nos témoignages fit une synthèse très appréciée du groupe à la fin du partage. A 17h00 c’était la messe de l’ascension officiée par un cardinal africain. Durée plus de deux heures à cause d’une homélie beaucoup trop longue 20130509 171442 20130509_181759.jpg 20130509_182414.jpg 20130509_183839.jpg . Retour à l’hôtel pour le repas du soir. Et beaucoup de personnes du groupe repartent à la procession mariale malgré le mauvais temps. Je repars donc avec sœur Marie Régis avec qui je m’entends bien. Au sanctuaire on rejoint la procession vers la chapelle Sainte Bernadette de l’autre côté du Gave. La procession mariale avec sa belle statue de vierge illuminée a débuté à 21 heures. Elle fait le tour de la cour principale en passant devant la vierge couronnée 20130509_213407.jpg. Pendant la procession les pèlerins sont invités à participer en disant plusieurs dizaines de chapelet et en chantant des chants dédiés à Marie. La procession s’est terminée à 22 Heures à la basilique notre dame du rosaire 20130509_214137.jpg ; Tour ensuite à la grotte pour un moment de recueillement 20130509_220603.jpg et retour à l’hôtel. Discussion avec les gens d’Auxerre autour d’une boisson.
 
Vendredi 10 Maideuxième jour du rassemblement. Ce matin c’est FORUM pour tout le monde. Tout le monde part au lieu choisi pour son forum. J’avas choisi pour le forum de Diaconia « La fête au service de la fraternité » qui avait lieu à la cité Saint Pierre. Je partais avec d’autres à ce lieu en car depuis l’office du tourisme. Départ du car vers 9 heures. J’arrivais donc au forum où il y avait beaucoup de monde. Le thème était en lien avec l’aumônerie des forains, des artistes de rue et des personnes du cirque. Plusieurs témoins de ce milieu étaient là (aumônier forain clown..)
 
Dans un premier temps petit montage sur l’aumônerie, les forains (activité, leur métiers…) Voilà ce que je retiens du montage. Quel est le clown en moi ? Il faut donner du temps au rire et à la foi. Message d’espoir d’évangile pour le royaume de Dieu. Les forains sont des migrants des personnes itinérantes. La fête c’est dans leur vie et par leur vie. Il y a un soutien fraternel entre les familles, don gratuit de Dieu. Les forains sont proches des gens. La fête c’est comme le cirque : Naitre où l’on nait toute la vie jusqu’à la mort. L’Evangile de Jésus Christ cela nous fait vivre et souffrir avec lui (Dieu). La fête c’est une richesse joie et tristesse. C’est un milieu très simple ouvert avec de nombreux métiers manuels et techniques. Ouverture du cœur c’est une grande richesse. Milieu attachant quand on chemise avec la pastorale avec le signe de la tendresse de Dieu. On a un rôle social de semence, de joie. La vie partagée facilite les rencontres. On essaie de rendre la vie de Jésus Christ plus présent. Quand on aime on ne compte pas.
 
Ensuite trois questions furent posées et on les partage en petit groupe de 6 ou 8 personnes. Première question Que pouvons nous dire sur les forains ? Deuxième question malgré la morosité dans notre société est il important de faire la fête. Troisième question : Que pouvons nous faire pour que la fête soit présente dans nos communautés. Un deuxième temps avec un autre groupe pour faire des propositions pour une cérémonie. Voilà les propositions : Aller vers les artisans de la fête, écouter, prendre le temps, ouvrir nos portes, accueillir les forains en paroisse, rendre nos célébrations plus festives. Se retrouver ensemble, dimension du corps. Faire le lien avec les forains, une messe avec eux chez eux, temps de parler avec eux. Temps convivial. Prendre le risque de la rencontre. Et pour conclure la matinée témoignage de l’évêque d’Auxerre : Le christ et le clown c’est un rapport à faire. Le clown est dérisoire le christ est mort déguisé avec un manteau rouge. Jésus a donné sa vie pour nous on va regarder le christ et le clown. Le masque absorbe la misère du monde. Le rire c’est l’espoir. Ensuite retour à l’hôtel pour le déjeuner.
 
 
Début d’après midi Freeze Mob dans la ville de Lourdes c’est une chorégraphie de 3 minutes pour symboliser « La fraternité » pendant mes courses de souvenirs je suis avec sœur Maire Régis. Et on repart à Cité Saint Pierre car cet après midi c’est ANIMATION et on va à une conférence sur le réseau St Laurent qui fait église avec les gens en grande fragilité. Voilà ce qu’on peut retenir de la conférence : Des gens vivant en ville avaient perdu la foi ou n’osaient pas retourner à l’église. Rencontre » des gens de l’association Magdala : L’association aide ces gens : Les rencontres c’est une fois par mois avec repas partagé ensuite temps de la parole de ce qu’on vit, groupe liturgie pour une célébration en église. Les temps forts : Une retraite spirituelle une fois par mois pour faire le lien entre notre propre vie et celle de Jésus.
 
Une personne parle des frats maison : Thème sur l’évangile du mois  on est un groupe d’amis. Ensuite on retrouve notre place en paroisse en église. L’église sans pauvre ca n’existe pas. La foi se partage entre tous c’est quelque chose de donné. Pas de hiérarchie entre nous, on fait église ensemble. On aime l’association Magdala. Ambiance fraternelle, c’est une sacrée force d’être ensemble.
 
La fraternité Magdala fait partie du réseau St Laurent  comme aussi SAPEL Fraternité du serviteur souffrant, ATD Quart Monde. Le but du réseau St Laurent : Se soutenir, échanger les savoir faire, se rassembler dans un esprit de fête, se visiter, se retrouver à Lourdes tous les 2 ans. Créer un espace pour la parole de Dieu, faire émerger sa propre parole pour découvrir Dieu, Dynamique de la foi, Groupe chétien qui partage en église en disant sa foi à partir des personnes. Le réseau St Laurent : Des pauvres font partie de l’Eglise.
 
Conférence courte car à 16 heures inauguration d’une statue de St Laurent à la cité Saint Pierre.
 
De retour à l’hôtel après plusieurs coups de téléphone de Benoit responsable régional de Bourgogne Franche Comté  de la JOC je vais leur rendre visite dans une cour  non loin de l’église paroissiale de Lourdes. Discussion en groupe et pour finir photo de groupe.
Repas et retour à la basilique à 20h30. Veillée de 21h00 à 22h30. Très beau spectacle autour d’un texte d’évangile. Le spectacle s’’est terminé à 22h30 très applaudi par les pèlerins. Ensuite  le veillée se poursuivait jusqu’à deux heures du matin. A la basilique St Pie X  continuation de la fête avec groupe divers ; Dans les pavillons avec plusieurs témoins « Osez la rencontre avec le frère, la sœur venue d’ailleurs » ; « L’église et les pauvres avec Saint François d’Assise » ; « Le goût de l’autre ; Un voyage à travers des frontières » ; « Solidaires au risque de l’Evangile : la diaconie du var ». A l’église St Bernadette veillée de prière, adoration, sacrement de réconciliation, lavement des pieds avec la communauté de l’Arche. A la grotte messe à partir de 22h45. Je choisis d’aller voir « L’église et les pauvres avec ST François » dans une salle des pavillons. Conférence par Monseigneur Grallet archevêque de Strasbourg suivi des questions de personnes. Durée une heure et je revois Frère Joël franciscain à Marseille ayant vécu à Dole. Ensuite je retourne à la basilique souterraine où je retrouve des amis (Anthony et Elodie). On reste un petit moment et on décide de rentrer à l’hôtel, il est déjà une heure du matin.
Samedi 11 Mai dernier jour du rassemblement.
 
Retour à la basilique vers 8h30. Début du recueil de ce que l’on a vécu durant ces 3 jours à 9h00. Voilà un petit paragraphe de paroles dites : Vivre la fraternité entre nous tous. Sachons créer la relation en Dieu et en tout homme. Sachons découvrir la merveille de l’autre. Prendre le temps ensemble pour découvrir Dieu à l’intérieur de chacun. La résurrection de Jésus est là quand on porte sa croix. L’Evangile est le vrai chemin. Viens à la table de Dieu. Frère en humanité et en fraternité. Dieu s’anime en nous, enfants de Dieu. Il y a le regard de Dieu en chaque homme.
 
Question posée : Etre au service ca veut dire quoi, en quoi ca m’engage. C’est un témoignage. Ca m’engage à ouvrir les yeux, d’apprendre à me connaître. Ca m’aide à être humble, d’avoir en retour un soleil. La vie au service de la vie. Etre serviteur vers mes frères. Voir l’expression du cœur. Savoir oser semer l’amour. Rendre service l’un à l’autre. Engagement de confiance dans le long terme. Savoir s’engager à la porte de ma maison. Prendre la parole vers les autres. S’engager dans différentes associations, dans des petites choses de la vie comme une lecture un passage d’évangile..
 
Une Eglise au service : L’église à une forte personnalité avec ses différents mouvements ses associations. Créer des repas fraternels. La croix c’est un don et une difficulté mais aussi une richesse. Tout le monde peut être acteur dans l’Eglise. Phrase importante  « Allez dans la paix du christ » ; Une Eglise qui s’intéresse à la vie de ses membres. Mission des baptisés au service de la charité. Faire de nos communautés une communauté diaconale (au service). Dieu est avec nous jusqu’à la fin de notre monde ou de notre mort. L’Evangile est une force pour prendre la route. Imiter le Christ serviteur dans le service. Savoir accueillir nos différences nos fragilités. La conversion passe par l’Esprit Saint. Devenir semblable à Dieu. Combat pur la justice. Trouver le regard du Christ. Il y a des regards qui peuvent me faire grandir mais aussi des regards qui peuvent me blesser. Respecter la terre. Comprendre que nous sommes tous frère et fils d’un même père pour aller vers un combat permanent pour une société plus fraternelle. Aller vers les périphéries du monde.
Ensuite moment de la messe à 10h30 présidée par Monseigneur vingt-trois. Aucune modification par rapport à une messe avec une seule lecture (lecture des actes des apôtres18, 22-28) l’Evangile selon Saint Jean (16,23-28) ; l’homélie de monseigneur Vingt-trois de l’envoi en mission de l’Eglise et ses communautés pour servir la fraternité (petites initiatives personnelles comme prendre une phrase d’évangile et la mettre en pratique) accueillir les personnes en grande fragilité dans l’église car le pauvre est un facteur important de notre église, de se laisser interpeller par les pauvres…Il y a mille et une façons de servir la fraternité dans notre église. Moment de l’eucharistie et de la communion. Fin de la célébration juste avant midi. 20130511_102557.jpg 20130511_102852.jpg  20130511_110412.jpg  20130511_111554.jpg 20130511_114836.jpg 20130511_115335.jpg  20130511_005715.jpg. Après la messe je récupère de l’eau de la grotte qui a soigné beaucoup de personnes malades. Retour à l’hôtel pour le déjeuner. Chacun avait laissé depuis le matin son sac à l’entrée de l’hôtel. Photo ensemble devant l’hôtel  20130511_131905.jpg et aussi à l’endroit où on attentait le car pour partir 20130511_141112.jpg.Le car est arrivé vers 14h30 et départ pour le jura en prenant les mêmes autoroutes qu’à l’aller. Arrêt sur une aire d’autoroute pour le piquenique du soir. Le car est arrivé vers 3h00 du matin à l’autoroute A36 Dole Authume, point d’arrêt pour les personnes du Jura, le car continuant sa route jusqu’à Besançon pour nos amis suisses. Je reviens comme à l’aller avec les gens de salins et retour chez moi à plus de 4h du matin.

Conclusion

  

Très grand moment dans ma vie de chrétien grâce à l’association PPH avec Lulu et Adeline  qui m’a permis de participer au rassemblement « Diaconia 2013 » à Lourdes pendant le long weekend de l’ascension. Rassemblement très bien organisé pour tous les jours. De grands moments vécus ensemble avec ses cérémonies, les partages d’évangile, les forums, les animations, la procession mariale. Rencontre aussi avec de nombreux chrétiens  de toute la France. Rassemblement de plus de 12000 chrétiens. Très bon accueil à l’hôtel. Les quatre jours sont passés trop vite. Aujourd’hui chacune des personnes ayant participé à Diaconia a une mission de servir la fraternité là où on vit avec l’église et ses différentes communautés. Moi en tout cas j’ai reçu une force d’aller témoigner. Je vais tout faire pour y arriver avec l’aide d’autres personnes et aussi avec des témoins d’évangile.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Babman - dans foi
commenter cet article

commentaires